Endurance/Sports Car News Septembre 2021 : Victoire à Laguna pour WTR

Endurance/Sports Car News Septembre 2021 : Victoire à Laguna pour WTR

24H du Mans



Endurance/Sports Car News Septembre 2021 : Victoire à Laguna pour WTR

IMSA Laguna Seca : Wayne-Taylor-Acura triomphe (12 septembre)

Troisième victoire de la saison pour Wayne Taylor Racing et prolongation de l’avance au classement général.
Zoom

La quatrième et dernière course de la saison IMSA 2021 (déjà la troisième pour la classe DPi) s’est transformée en triomphe pour le Wayne Taylor Racing dimanche sur le Laguna Seca Raceway en Californie. Au volant de l’Acura DPi noire, Ricky Taylor et Filipe Albuquerque se sont imposés et ont ainsi remporté leur première victoire depuis le coup de poker sur le carburant à Mid-Ohio (mi-mai). Dans le dernier tour, le leader Taylor a failli être impliqué dans un accident dans le peloton LMP2 à la fin du passage du tire-bouchon, mais tout s’est bien passé. Taylor/Albuquerque ont maintenant étendu leur avance dans le classement IMSA 2021.

La deuxième place a été prise par Renger van der Zande et Kevin Magnussen après que van der Zande ait prévalu sur Felipe Nasr dans la Cadillac Action Express dans un duel passionnant dans les deux dernières minutes. Nasr a dû se contenter de la troisième place avec Pipo Derani.

La catégorie GTLM, une fois encore avec seulement trois voitures, a été remportée par Corvette, Tommy Milner et Nick Tandy l’emportant sur Antonio Garcia et Jordan Taylor. La Porsche WeatherTech de MacNeil/Campbell avait presque une minute de retard. Dans la classe LMP2, Keating/Jensen ont gagné pour PR1, dans la classe GTD Robichon/Vanthoor ont maintenu leur position dans la Porsche Pfaff. (Résultat de la course : IMSA Laguna Seca)

IMSA : le contrat avec Laguna Seca est prolongé de trois années supplémentaires (11 septembre)

L’autorité américaine du sport automobile IMSA et le Laguna Seca Raceway ont annoncé une prolongation de contrat pour trois années supplémentaires. Cela signifie que le championnat IMSA SportsCar continuera d’accueillir sa série de cadres sur le célèbre circuit de Californie jusqu’à la fin de l’année 2024.

« C’est l’un des circuits de course les plus célèbres du monde. Il s’agit d’une épreuve favorite du calendrier pour de nombreuses équipes et parties prenantes », a déclaré le président de l’IMSA, John Doonan. « Laguna Seca a une longue tradition de courses de voitures de sport qui remonte aux premiers jours de ce circuit. Nous sommes fiers de poursuivre cette tradition aujourd’hui.

John Narigi, directeur exécutif du circuit, a ajouté : « Le comté de Monterey se félicite de la poursuite de notre relation avec l’IMSA. Il y a un grand optimisme quant au fait que les équipes, les fans et les sponsors seront bientôt de retour en force. Nous sommes impatients de perpétuer la tradition des courses de voitures de sport. »

WEC : Phil Hanson reste fidèle à United 2022 (7 septembre)

Phil Hanson continuera à faire partie de l’équipe d’United Autosports dans le championnat du monde d’endurance en 2022. Il est également déjà confirmé que le jeune homme de 22 ans continuera à piloter dans une voiture avec Filipe Albuquerque, qui restera également dans l’équipe (voir article du 1er septembre).

« Phil a grandi avec nous et ce fut un honneur de le voir devenir le professionnel complet qu’il est aujourd’hui – vainqueur du Mans et multiple champion. L’objectif est simple : gagner des courses et remporter le WEC en 2022 », déclare le propriétaire de l’équipe, Richard Dean. Dans la deuxième voiture, Josh Pierson est fixé jusqu’à présent. L’équipe de Dean et Zak Brown alignera deux Oreca 07 en LMP2 en 2022.

IGTC : L’OSR « observe » la situation en Afrique du Sud (4 septembre)

La dernière manche de l’Intercontinental GT Challenge (IGTC) n’est pas assurée pour l’instant. Les préparatifs des 9 heures de Kyalami, le 4 décembre, sont en cours, mais rien n’est gravé dans le marbre, déclare Stéphane Ratel, fondateur de l’OSR. L’Afrique du Sud figure actuellement sur une « liste rouge » au Royaume-Uni. S’ils reviennent d’Afrique du Sud, tout le monde doit être mis en quarantaine, même s’ils sont vaccinés.

La course est non seulement menacée par la variante delta du coronavirus SRAS-CoV-2, mais aussi par les troubles les plus graves que le pays ait connus depuis la fin de l’apartheid. En juillet, des magasins ont été pillés et des voitures incendiées au cours de violentes émeutes. Même l’armée a été envoyée. En août, la situation s’est à nouveau calmée.

« Nous avons une société en Afrique du Sud qui fait la promotion de la course et, pour l’instant, tout le monde est prêt à la faire », dit Ratel. « Nous avons un plan B mais il est trop tôt pour en parler. Kyalami est un circuit merveilleux et mérite une course ». En 2020, la course des 9 heures a eu lieu malgré la pandémie.

GTWC : Retour de Leipert en 2022 (3 septembre)

Leipert Motorsport prend un nouvel essor en tant qu’équipe GT3. L’équipe d’Ingo et Marcel Leipert a acquis une Lamborghini Huracan GT3 et a commencé à l’utiliser en juillet à titre d’essai aux 12 heures de Hockenheim dans le cadre des 24h Series. Mais ce n’est pas tout, les plans vont bien plus loin. À partir de septembre, l’équipe va vraiment mettre le paquet en GT3.

Du 17 au 19 septembre, une participation à la GTC Race est au programme, toujours à Hockenheim. Une semaine plus tard, Leipert participera au GT Open à Monza. Enfin, en 2022, un retour dans la Coupe d’endurance du GT World Challenge (GTWC) Europe est prévu. Cela signifierait que Leipert serait de retour dans le championnat pour la première fois en onze ans.

Leipert avait disputé la saison 2011 des Blancpain Endurance Series, la première saison du nouveau championnat de l’époque. Leipert a été actif dans l’ADAC GT Masters jusqu’en 2013, date à laquelle il s’est retiré en raison de problèmes avec les pneus Yokohama. Leipert a fait sa dernière apparition en tant qu’équipe GT3 dans les 24h Series avec une Lamborghini Gallardo FL2 en 2015. Ensuite, l’équipe s’est concentrée sur les épreuves GT4 et le Lamborghini Super Trofeo. Ces Lambos sont également utilisées dans les 24h Series.

24h Series : L’Audi R8 LMS GT3 Evo II fait ses débuts à Barcelone (2 septembre)

La deuxième évolution de l’Audi R8 LMS GT3 est sur le point de faire ses débuts en course. Ce week-end, elle effectuera sa première course aux 24 heures de Barcelone dans le cadre des 24h Series. Le bolide partira de la compétition et sera inscrit par Car Collection.

Nathanael Berthon, Christer Jöns, Patric Niederhauser et Martin Lechmann sont inscrits comme pilotes. Ce dernier remplit le critère d’amateur des 24h Series. Cependant, son expérience est également très importante pour Audi, car les amateurs sont le groupe cible du marché GT3.

United Autosports se développe dans le WEC (1 septembre)

Dans le sillage de la nouvelle selon laquelle Josh Pierson sera le plus jeune pilote de l’histoire à participer aux 24 Heures du Mans en 2022, United Autosports a également annoncé le doublement de son engagement dans le championnat du monde d’endurance dans la catégorie LMP2.

En conséquence, deux Oreca 07 seront engagées dans toutes les courses du WEC à partir de 2022. L’un d’eux sera piloté par Filipe Albuquerque, qui fait partie de l’équipe depuis 2017 (initialement deux ans en ELMS). Pierson est actuellement inscrit dans l’autre voiture. Les autres coéquipiers n’ont pas encore été déterminés.

« United est l’équipe pour laquelle j’ai conduit le plus longtemps dans toute ma carrière. Je pense que cela en dit long », déclare M. Albuquerque. Le propriétaire de l’équipe, Richard Dean, ajoute : « C’est fou que nous travaillions ensemble depuis si longtemps. Mais avec tout le succès que nous avons eu ensemble, il est logique de poursuivre cette relation. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *