Le Mans Cup punit les pilotes de bronze trop rapides par de longs arrêts au stand.

Le Mans Cup punit les pilotes de bronze trop rapides par de longs arrêts au stand.

ELMS



Le Mans Cup punit les pilotes de bronze trop rapides par de longs arrêts au stand.

(RacingNews.fr) – La Le Mans Cup (LMC) de l’ACO pour les voitures LMP3 et GT3 a introduit une nouvelle règle qui risque de faire débat : Si un pilote classé en bronze conduit au même niveau que les pilotes classés en argent, la récompense sera un arrêt au stand plus long.

La Le Mans Cup court, entre autres – grosse surprise – dans le cadre du programme de soutien des 24h du Mans.
Zoom

À cette fin, l’ACO introduit la catégorie officieuse « Bronze+ », dans laquelle seront classés les pilotes rapides ayant un classement de bronze. Selon leur rythme, les arrêts aux stands devront alors être plus longs.

Les conducteurs de cette catégorie qui réalisent des temps équivalents à ceux des 25 % de conducteurs Silver les plus rapides devront s’arrêter deux minutes de plus. Ceux qui laissent entre 50 et 75 pour cent des coureurs argentés derrière eux auront un handicap de 80 secondes. Pour les autres quartiers, il existe des packs de 50 et 20 secondes. Les courses durent deux heures.

Seuls les pilotes qui sont plus lents que tous les pilotes d’argent seront considérés comme des pilotes de bronze pur. Cela pourrait entraîner d’autres problèmes, car les jeunes coureurs de moins de 30 ans ne peuvent pas du tout recevoir un classement de bronze, bien qu’il existe des coureurs amateurs de cet âge également. Ainsi, un nombre important de coureurs de bronze sont susceptibles de se retrouver dans la nouvelle catégorie bronze+.

Cette évolution est la conséquence d’une discussion sur la classification des conducteurs qui dure depuis un certain temps. En particulier, la réglementation de la FIA en matière d’âge continue de susciter la controverse. Elle garantit en partie que les conducteurs de bronze sont désormais des produits de luxe et peuvent négocier de meilleures conditions pour eux-mêmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *