Robert Kubica s'impose d'emblée pour ses débuts en WRT en ELMS.

Robert Kubica s’impose d’emblée pour ses débuts en WRT en ELMS.

ELMS



Robert Kubica s'impose d'emblée pour ses débuts en WRT en ELMS.

(RacingNews.fr) – Il a frappé comme une bombe, Robert Kubica remportant une victoire dominante dans l’European Le Mans Series (ELMS) à Barcelone avec Louis Deletraz et Yifei Ye. Et c’était la première course de WRT dans le domaine des prototypes, à part une sortie unique en LMP2 en 2016.

Louis Deletraz, Robert Kubica et Yifei Ye ont remporté la première victoire de WRT dès la première tentative.
Zoom

L’Oreca-07 Gibson n°41 a pris la tête pour la première fois après 20 minutes avec Deletraz au volant, après avoir d’abord mené la G-Drive Aurus n°26 (Russinow/Colapinto/de Vries) de Roman Russinow, qui était également parti en pole position.

Dès lors, la WRT Oreca a disparu au loin. Kubica, en tant que dernier pilote, n’avait plus qu’à gérer la tête. « Cela pouvait sembler facile de l’extérieur, mais je peux vous dire qu’il y a eu beaucoup de travail derrière ce succès », a déclaré l’homme de 36 ans. C’est également la première victoire d’un Polonais et d’un Chinois en ELMS.

En fait, WRT ne s’attendait pas du tout au triomphe. « En fait, nous sommes encore au milieu de la phase d’apprentissage. C’est la première saison en prototype Le Mans pour l’équipe et les pilotes et nous avons encore beaucoup à découvrir », a déclaré Kubica.

4h Barcelone 2021 Re-Live

« La course d’endurance nécessite une approche totalement différente, du compromis de réglage à la recherche de pneus qui conviennent aux trois pilotes. Et ils ont tous des antécédents très différents dans notre cas également. Mais je dois dire que travailler avec Louis et Yifei est un plaisir. »

Alors que WRT a terminé sans contestation pour remporter la victoire avec 22,125 secondes d’avance, G-Drive Racing a écopé de deux pénalités de passage et n’a terminé la course qu’en quatrième position. La deuxième place a été obtenue par l’Oreca #65 de Panis (Canal/Stevens/Aubry), suivie de l’Oreca #22 de United Autosports (Hanson/Aberdein/Gamble).

Le championnat ELMS se poursuivra le 16 mai avec les 4 heures de Spielberg. « Après la victoire, nous serons évidemment encore plus sous pression », prévient Kubica, qui arrivera alors en tête du championnat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *