Tous les champions de l'ELMS 2023

Tous les champions de l’ELMS 2023

ELMS



Tous les champions de l'ELMS 2023

(RacingNews.fr) – Depuis des années, l’European Le Mans Series est un pari gagné d’avance pour l’ACO. Des grilles de départ de 40 voitures sont la règle, limitées uniquement par la place dans la voie des stands. La structure des classes avec des voitures LMP2, LMP3 et GT a fait ses preuves.

Un plateau complet comme toujours : l’ELMS s’apprête néanmoins à connaître un petit bouleversement.
Zoom

Mais cela n’a pas été sans heurts. Ainsi, le calendrier de la saison 2023 a dû être adapté. L’Autodromo Enzo e Dino Ferrari d’Imola ayant dû être rénové après les inondations qui avaient entraîné l’annulation de la course de Formule 1, la course a été annulée. A la place, deux courses ont été organisées en octobre à Portimao.

La saison a commencé de manière variée, avec trois vainqueurs différents lors des trois premières courses. A Spa-Francorchamps, après une collision sauvage au départ, James Allen, Alex Lynn et le pilote d’IndyCar de l’année suivante, Kyffin Simpson, ont triomphé pour la deuxième fois. C’était la décision préliminaire dans la lutte pour le titre en faveur de l’Algarve Pro Racing (APR).

Certes, Phil Hanson, Oliver Jarvis et Marino Sato ont remporté les deux courses à Portimao, mais APR a terminé deux fois deuxième lors de la course à domicile, ce qui a suffi pour remporter le titre. C’est le premier titre pour l’équipe portugaise après dix ans en ELMS.

Le LMP3 a été dominé par Cool Racing, qui n’a manqué le podium qu’une seule fois en six courses et en a remporté trois.

Comme son grand frère, l’ELMS a connu en 2023 la dernière année de la catégorie LMGTE. La saison a été dominée par les équipes Porsche et notamment par Proton Competition. Quatre victoires ont été remportées par les deux Proton-RSR, qui se sont partagé le titre. Iron Lynx a remporté une autre victoire et seul Kessel Racing a fait triompher Ferrari en Aragon.

Galerie de photos : Tous les champions de l’ELMS 2023

En 2024, l’ELMS s’apprête à vivre un grand bouleversement : après avoir été pendant des années un fournisseur fiable du Championnat du monde d’endurance (WEC), elle deviendra en 2024 la classe supérieure mondiale pour la catégorie LMP2, qui ne sera alors plus engagée dans le WEC. En conséquence, il y aura deux fois plus de voitures au départ de la seule catégorie supérieure LMP2 (14) lors de la saison 2024 qu’en 2023.

La catégorie GTE sera également remplacée par la LMGT3, qui, contrairement au WEC, ne sera pas limitée aux voitures d’un seul constructeur.

La série de photos donne un aperçu du top 6 des LMP2 ainsi que du top 3 des trois autres catégories.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *