OnlyFans-Model remporte le championnat GT3 en Australie

OnlyFans-Model remporte le championnat GT3 en Australie

GT World Challenge



OnlyFans-Model remporte le championnat GT3 en Australie

(RacingNews.fr) – Des détours inhabituels pour remporter le titre du GT-World-Challenge (GTWC) Australia : Renee Gracie, qui avait autrefois pris le départ de la course Bathurst 1000 à deux reprises dans l’espoir d’une carrière professionnelle, a finalement remporté un titre après une reconversion spectaculaire dans l’industrie pornographique. Gracie a remporté le classement du GT Trophy, dans lequel elle a gagné chaque course à laquelle elle a participé.

Renee Gracie a connu un parcours professionnel des plus atypiques.
Zoom

Son parcours est sans doute unique : pendant trois ans, elle s’est essayée à la Super2 Series, la deuxième division et série de jeunes talents des Supercars Australia. Une 18e place au championnat en 2015 a été son meilleur résultat final. Se rendant compte qu’elle ne pouvait pas gagner d’argent avec la course automobile, Gracie s’est lancée dans la pornographie en 2019.

Certes, elle s’était déjà constitué une certaine base de fans durant sa carrière de pilote de course, mais son passage à la plateforme de divertissement pour adultes OnlyFans a fait exploser sa popularité. Rien que sur son compte Instagram, elle compte près d’un demi-million d’abonnés. Avec OnlyFans, elle a déclaré gagner 500.000 dollars australiens par mois, soit environ 300.000 euros, en période de pandémie.

Elle a investi une partie de cet argent dans plusieurs opérations, dont l’intervention risquée du « Brazilian Butt Lift », qui consiste à augmenter artificiellement la taille des fesses. Sa popularité s’est accrue et elle est finalement revenue au sport automobile en 2023. Pourtant, au début de sa carrière OnlyFans 2019, elle avait déclaré avoir perdu tout intérêt pour les voitures de course.

Elle pilotait une Audi R8 LMS ultra – le package de mise à niveau de la première itération de l’Audi R8 LMS. Celle-ci ne portait alors pas encore l’abréviation « GT3 », qui n’a été introduite qu’avec la génération 2016. Avec cette voiture, elle a concouru dans la catégorie Trophée, dans laquelle les anciennes voitures GT3 se mesurent aux voitures plus récentes de la Porsche Cup.

Son seul adversaire digne de ce nom était Paul Luchitti sur une autre Audi R8. Gracie a remporté toutes les courses auxquelles elle a participé, s’assurant ainsi le titre. Lors de la finale de la saison à Adélaïde, elle est passée à une Audi R8 LMS GT3 Evo II actuelle et a décroché deux deuxièmes places dans la catégorie Am ainsi que les sixième et cinquième places au classement général.

Dans la deuxième moitié des années 2010, les supercars australiens ont placé de grands espoirs sur cette jeune femme de 28 ans pour qu’une Australienne accède à la ligue supérieure du sport automobile en Australie. En 2013, elle a pris le départ de la Porsche Carrera Cup australienne et en 2015, elle s’est attaquée à la pyramide de la relève du Supercars Australia.

Le point culminant de sa première carrière a été deux participations à la course des 1 000 kilomètres de Bathurst avec Simona de Silvestro en 2015 et 2016, où elles se sont classées 21e et 14e. Mais ses performances ont stagné en 2017, si bien qu’elle n’a plus fait parler d’elle en sport automobile par la suite, jusqu’à son retour en 2023.

Les titres de la GTWC Australia, qui était aussi la dernière course de l’icône Audi-R8 Christopher Mies, sont revenus à son coéquipier Liam Talbot (GT3 Pro-Am), Brad Schumacher (GT Am) et Gracie. Les trois champions en titre conduisaient une Audi R8.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *