Endurance/Sports Car News Septembre 2021 : les recrues du WEC nommées

Endurance/Sports Car News Septembre 2021 : les recrues du WEC nommées

WEC



Endurance/Sports Car News Septembre 2021 : les recrues du WEC nommées

WEC : Les pilotes nommés pour le test des débutants du WEC (28 septembre)

Le WEC attribue un cockpit GTE et un cockpit hypercar aux rookies lors des essais.
Zoom

Le Championnat du Monde d’Endurance (WEC) a nommé deux rookies officiels pour le test de Bahreïn en octobre. L’Allemand Laurents Hörr et le Français Charles Milesi peuvent s’attendre à un minimum de 30 tours dans une hypercar ou une voiture GTE. Le test aura lieu le 7 novembre sur le circuit du Grand Prix.

Hörr a remporté le test dans la voiture GTE. L’Allemand pilotera soit une Ferrari 488 GTE Evo, soit une Porsche 911 RSR, selon la marque qui remportera le championnat professionnel. Le jeune homme de 24 ans a arraché le titre dans la catégorie LMP3 de la Le Mans Cup en 2019 et 2020 et a également obtenu de bons résultats en European Le Mans Series. Il a également participé à un certain nombre de courses de voitures de sport aux États-Unis.

Milesi, originaire de France, pilotera très probablement une Toyota GR010 Hybrid, car les Japonais sont largement en tête du championnat devant Glickenhaus. Avec seulement une poignée de pilotes ayant eu la chance de tester la nouvelle hypercar de Toyota, le prix est très spécial pour le jeune homme. Le jeune homme de 20 ans a connu un grand succès dans la catégorie LMP2 avec WRT en 2021 et a remporté les 24 heures du Mans dans sa catégorie avec l’équipe.

GTWC : Engel/Stolz remportent également la course 2 (26 septembre)

Maro Engel et Luca Stolz ont remporté la dernière course de la GT World Challenge Europe Sprint Cup à Valence. Ils ont dominé la deuxième course avec une victoire sans faille du départ à l’arrivée depuis la pole position. La deuxième place est revenue à l’Akka-ASP-Mercedes #89 (Umbrarescu/Gounon), P3 à l’Emil-Frey-Lamborghini #163 (Siedler/Costa), qui a poussé dans la phase finale et a presque rattrapé l’ASP-AMG.

La course a également vu se jouer les titres de la Silver Cup et de la Pro-Am Cup. Alex Fontana est devenu le seul champion de la Silver Cup grâce à une quatrième place (13e au classement général) sur la Lamborghini Emil Frey n°14 avec Ricardo Feller. Henrique Chaves et Miguel Ramos ont assuré le titre Pro-Am avec une troisième place (P22 au général) sur la Lamborghini Barwell #77.

Avant même le week-end, Dries Vanthoor et Charles Weerts étaient déjà confirmés comme vainqueurs du titre GTWC Sprint Cup. L’Audi n°32 du WRT a connu une finale difficile avec des collisions dans les deux courses – une fois P16, une fois DNF.

Résultat GTWC Europe Valencia, Course 2

GTWC : Engel/Stolz remportent leur première course à Valence (26 septembre)

Maro Engel et Luca Stolz ont remporté la première course de la GTWC Sprint Cup à Valence dans leur Mercedes Toksport n°6. Ils ont profité d’une contre-dépouille pour dépasser la Jota-McLaren n°38 (Barnicoat/Wilkinson) partie en pole et s’imposer. Pour la course 2, ils partent de la pole position.

La McLaren a encore reculé jusqu’en P22 quand Alex Fontana, dans la Lamborghini Emil Frey n°14 (Feller/Fontana), a fait tourner Wilkinson dans la bataille pour la seconde place. Cette situation permet à Christopher Haase sur l’Audi Sainteloc n°25 (Roussel/Haase) de regagner trois places d’un coup et de prendre la deuxième place.

La troisième place est revenue à la Mercedes Akka-ASP n°88 (Boguslawski/Marciello). Raffaele Marciello a été malchanceux lorsqu’il a dû faire une embardée à cause de la collision et a perdu la deuxième place potentielle au profit de Haase. Fonatana a eu une pénalité de conduite et n’a été que 18ème.

Résultat GTWC Europe Valencia, Course 1

IMSA : Action Express gagne à Long Beach (25 septembre)

Felipe Nasr et Pipo Derani ont remporté la course IMSA sur le circuit de Long Beach samedi au volant de la Cadillac DPi d’Action Express Racing (AXR) et ont ainsi assuré un regain d’intérêt dans la lutte pour le titre peu avant la fin de la saison.

Nasr/Derani ont réduit leur retard sur les leaders du championnat Ricky Taylor et Filipe Albuquerque dans l’Acura de Wayne Taylor de 98 à 19 points. La course avait commencé par un départ résolument agressif d’Albuquerque depuis la troisième ligne. Cependant, ce n’était pas suffisant pour une place sur le podium, et encore moins pour la victoire, cette fois. Au final, les leaders du championnat ont « seulement » terminé P4 derrière van der Zande/Magnussen (Ganassi-Cadillac ; 2ème) et Vautier/Duval (JDC/Miller-Cadillac ; 3ème).

La classe GTLM a été remportée par la Corvette avec Tommy Milner et Nick Tandy, la classe GTD par la Lamborghini Paul Miller avec Bryan Sellers et Madison Snow. Les classes LMP2 et LMP3 n’ont pas concouru cette fois-ci (résultat de la course : IMSA à Long Beach). Pour les prototypes, Long Beach était déjà l’avant-dernière course de la saison. La dernière course sera le Petit Le Mans (1 000 miles) sur le circuit de Road Atlanta le 13 novembre. Les deux classes GT, quant à elles, s’affronteront pour la première fois sur le Virginia International Raceway (9 octobre).

Toyota termine ses essais de deux jours à Barcelone (25 septembre)

Toyota Gazoo Racing Europe a terminé un test de deux jours au Circuit de Barcelona-Catalunya. C’était la première sortie de la Toyota GR010 Hybrid après sa victoire aux 24 heures du Mans 2021, avec Sébastien Buemi au volant, le pilote de réserve Nyck de Vries et l’ex-champion de Super GT Ryo Hirakawa.

Hirakawa, considéré comme un pilote potentiel pour le programme, a effectué son deuxième test après Portimao en juillet. Jeudi, Toyota était encore aux prises avec la pluie, ce qui a entraîné quelques tête-à-queue. Vendredi, il y a eu des essais à sec dans des conditions nuageuses. En fait, les 12 heures de Fuji, qui ont été annulées, auraient eu lieu ce week-end.

Toyota devrait décrocher le titre de champion du WEC 2021 pour les constructeurs dès les 6 heures de Bahreïn. Le championnat des pilotes est encore totalement ouvert entre les deux voitures.

WEC : Listes d’engagement avec 32 voitures pour la course de Bahreïn (23 septembre)

Le championnat du monde d’endurance a publié les premières listes d’inscription pour les deux courses de Bahreïn. Comme prévu, les deux Glickenhaus 007 LMH sont absents. Cependant, il est fort probable que Glickenhaus continue dans la catégorie des hypercars en 2022.

Les 31 autres partants réguliers sont sur la grille. En plus, il y a la Kessel-Ferrari #57 déjà connue, ce qui donne un champ de 32 voitures pour les deux courses. Il est à noter que Porsche fait à nouveau appel aux services des pilotes d’appoint Frederic Makowiecki et Michael Christensen en GTE Pro pour la course de 8 heures.

Liste préliminaire des départs 6h Bahreïn 2021
Liste préliminaire des départs 8h Bahreïn 2021

IMSA : Vasser Sullivan avec Lexus en GTD Pro (22 septembre)

Un secret mal gardé a été révélé. Lexus s’aventure dans le GTD Pro avec Vasser Sullivan. Une seule Lexus RC F GT3 sera utilisée dans la série à cette fin. En même temps, l’équipe restera fidèle à ses racines et concourra en GTD (dont le nom ne changera probablement pas en GTD Am).

 » En trois ans de collaboration, Lexus et Vasser Sullivan ont chronométré ce dont la RC F GT3 est capable « , déclare James  » Sulli  » Sullivan, copropriétaire de l’équipe avec l’ex-champion d’IndyCar Jimmy Vasser. « Notre partenariat avec Lexus est fondé sur la confiance mutuelle. C’est pourquoi nous sommes ravis de nous attaquer à cette nouvelle catégorie. »

Lexus est la première marque à s’engager dans le GTD Pro avec une voiture GT3. Jusqu’à présent, seule Corvette a été confirmée comme participante, bien qu’avec une voiture GTE alignée via BoP. Cinq à six marques sont attendues. Racer’ parle de Porsche, BMW et Lamborghini comme de certaines parties intéressées.

WEC/IMSA : Williams remporte un appel d’offres pour des batteries LMDh (21 septembre)

Le fournisseur de batteries pour la classe LMDh dans le WEC et l’IMSA a été choisi : Williams Advanced Engineering a obtenu le contrat. La filiale technologique de l’équipe de Formule 1 du même nom a donc de nouveau obtenu un contrat pour un composant hybride, la spécialité de l’entreprise.

WAE a notamment fourni le système Flywheel dans les premières voitures de course hybrides, qui a été utilisé dans la Porsche 911 GT3 Hybrid et l’Audi R18 e-tron quattro, entre autres. Elle va maintenant travailler avec Bosch et Xtrac, qui fournissent les autres composants du système hybride standardisé.

ADAC GT Masters : Hugo Sasse passe de T3 à Grasser (20 septembre)

GRT Grasser a annoncé que Hugo Sasse rejoindra Tim Zimmermann en tant que coéquipier sur la Lamborghini Huracan GT3 n°82 avec effet immédiat. La Lamborghini Huracan GT3 orange avait été absente la dernière fois au Lausitzring. Le coéquipier habituel de Zimmermann, Steijn Schothorst, était déjà absent après une seule course, après quoi Zimmermann a dû changer de coéquipier.

Sasse, qui n’a que 17 ans, est un débutant dans l’ADAC GT Masters et déclare : « Je suis vraiment impatient de travailler avec GRT et je pense que nous avons une bonne base. Je suis déjà familier avec la voiture, ce qui est certainement un avantage pour le départ ensemble. Je suis sûr que Tim et moi allons bien nous entendre. » Plus d’informations sur la suite des événements avec T3 dans les prochains jours dans la section ADAC GT Masters.

ELMS Spa : WRT gagne et est champion en avance (20 septembre)

L’équipe WRT autour de Robert Kubica a remporté le titre lors de l’avant-dernière course de la saison 2021 du ELMS. Kubica et ses coéquipiers Louis Deletraz et Yifei Ye ont remporté leur troisième victoire de la saison lors de la cinquième course après quatre heures et 99 tours respectivement.

Kubica et ses coéquipiers ont profité de l’abandon précoce de leurs plus proches rivaux, Russinow/de Vries/Colapinto dans la n°26 de G-Drive-Aurus, Gommendy/Binder/Rojas dans la n°30 de Duqueine-Oreca devant Canal/Stevens/Allen dans la n°65 de Panis-Oreca.

Dans la classe LMP3, un pilote allemand a pu célébrer la victoire : Laurents Hörr a triomphé avec son coéquipier Mathieu de Barbuat dans la DKR-Duqueine #4. La classe GTE a été remportée par Perrodo/Collard/Rovera dans la AF-Corse-Ferrari #88.

Résultat ELMS 4h Spa-Francorhamps 2021

Mission H24 fait ses débuts à l’entraînement du LMC (16 septembre)

Le prototype Mission H24 à pile à combustible participera aux séances d’essais de la course Le Mans Cup (LMC) European Le Mans Series (ELMS) à Spa-Francorchamps. Il s’agira de la première participation du modèle actuel à une session officielle après avoir effectué des tours de démonstration lors des 24 heures du Mans 2021.

En 2019, une voiture à pile à combustible avait déjà pris part aux séances d’essais du LMC. À l’époque, il s’agissait du modèle prédécesseur de la génération actuelle. Oreca et Red Bull sont maintenant impliqués dans le projet.

Le calendrier initial a pris du retard. Le plan initial prévoyait que le bolide soit hors compétition pendant toute la saison 2021 de la LMC. Jusqu’à présent, cependant, il n’a pas fait d’apparition. En conséquence, les débuts de la classe hydrogène aux 24 heures du Mans ont également été reportés de 2024 à 2025.

IMSA : Cadillac confirme le lancement du LMDh en 2022 (14 septembre)

Le nouveau bolide LMDh de Cadillac fera son apparition au printemps 2022. C’est ce qu’a confirmé la patronne de GM, Laura Wontrop Klauser, à Sportscar365, en marge de la course IMSA sur le Laguna Seca Raceway. Les voitures seront toujours produites en usine lors de l’année de lancement 2023, et il n’y aura pas de place pour les voitures de clients lors de la première année LMDh. Cela pourrait devenir un problème pour JDC-Miller Motorsports.

« Nous voulons être sur la piste dès que possible et faire autant de kilomètres d’essai que possible », a déclaré Wontrop Klauser. « Pour le moment, nous espérons le printemps 2022, mais nous travaillons encore sur les détails de la production. Comme tout le monde dans le paddock IMSA, certaines pièces sont difficiles à trouver en raison de la pandémie de COVID 19. Obtenir un vilebrequin maintenant est presque impossible. »

IMSA Laguna Seca : Wayne-Taylor-Acura triomphe (12 septembre)

La quatrième et dernière course de la saison IMSA 2021 (déjà la troisième pour la classe DPi) s’est transformée en triomphe pour le Wayne Taylor Racing dimanche sur le Laguna Seca Raceway en Californie. Au volant de l’Acura DPi noire, Ricky Taylor et Filipe Albuquerque se sont imposés et ont ainsi remporté leur première victoire depuis le coup de poker sur le carburant à Mid-Ohio (mi-mai). Dans le dernier tour, le leader Taylor a failli être impliqué dans un accident dans le peloton LMP2 à la fin du passage du tire-bouchon, mais tout s’est bien passé. Taylor/Albuquerque ont maintenant étendu leur avance dans le classement IMSA 2021.

La deuxième place a été prise par Renger van der Zande et Kevin Magnussen après que van der Zande ait prévalu sur Felipe Nasr dans la Cadillac Action Express dans un duel passionnant dans les deux dernières minutes. Nasr a dû se contenter de la troisième place avec Pipo Derani.

La catégorie GTLM, une fois encore avec seulement trois voitures, a été remportée par Corvette, Tommy Milner et Nick Tandy l’emportant sur Antonio Garcia et Jordan Taylor. La Porsche WeatherTech de MacNeil/Campbell avait presque une minute de retard. Dans la classe LMP2, Keating/Jensen ont gagné pour PR1, dans la classe GTD Robichon/Vanthoor ont maintenu leur position dans la Porsche Pfaff. (Résultat de la course : IMSA Laguna Seca)

IMSA : le contrat avec Laguna Seca est prolongé de trois années supplémentaires (11 septembre)

L’autorité américaine du sport automobile IMSA et le Laguna Seca Raceway ont annoncé une prolongation de contrat pour trois années supplémentaires. Cela signifie que le championnat IMSA SportsCar continuera d’accueillir sa série de cadres sur le célèbre circuit de Californie jusqu’à la fin de l’année 2024.

« C’est l’un des circuits de course les plus célèbres du monde. Il s’agit d’une épreuve favorite du calendrier pour de nombreuses équipes et parties prenantes », a déclaré le président de l’IMSA, John Doonan. « Laguna Seca a une longue tradition de courses de voitures de sport qui remonte aux premiers jours de ce circuit. Nous sommes fiers de poursuivre cette tradition aujourd’hui.

John Narigi, directeur exécutif du circuit, a ajouté : « Le comté de Monterey se félicite de la poursuite de notre relation avec l’IMSA. Il y a un grand optimisme quant au fait que les équipes, les fans et les sponsors seront bientôt de retour en force. Nous sommes impatients de perpétuer la tradition des courses de voitures de sport. »

WEC : Phil Hanson reste fidèle à United 2022 (7 septembre)

Phil Hanson continuera à faire partie de l’équipe d’United Autosports dans le championnat du monde d’endurance en 2022. Il est également déjà confirmé que le jeune homme de 22 ans continuera à piloter dans une voiture avec Filipe Albuquerque, qui restera également dans l’équipe (voir article du 1er septembre).

« Phil a grandi avec nous et ce fut un honneur de le voir devenir le professionnel complet qu’il est aujourd’hui – vainqueur du Mans et multiple champion. L’objectif est simple : gagner des courses et remporter le WEC en 2022 », déclare le propriétaire de l’équipe, Richard Dean. Dans la deuxième voiture, Josh Pierson est fixé jusqu’à présent. L’équipe de Dean et Zak Brown alignera deux Oreca 07 en LMP2 en 2022.

IGTC : L’OSR « observe » la situation en Afrique du Sud (4 septembre)

La dernière manche de l’Intercontinental GT Challenge (IGTC) n’est pas assurée pour l’instant. Les préparatifs des 9 heures de Kyalami, le 4 décembre, sont en cours, mais rien n’est gravé dans le marbre, déclare Stéphane Ratel, fondateur de l’OSR. L’Afrique du Sud figure actuellement sur une « liste rouge » au Royaume-Uni. S’ils reviennent d’Afrique du Sud, tout le monde doit être mis en quarantaine, même s’ils sont vaccinés.

La course est menacée non seulement par la variante delta du coronavirus SRAS-CoV-2, mais aussi par les pires troubles que le pays ait connus depuis la fin de l’apartheid. En juillet, des magasins ont été pillés et des voitures incendiées au cours de violentes émeutes. Même l’armée a été envoyée. En août, la situation s’est à nouveau calmée.

« Nous avons une société en Afrique du Sud qui fait la promotion de la course et, pour l’instant, tout le monde est prêt à la faire », dit Ratel. « Nous avons un plan B mais il est trop tôt pour en parler. Kyalami est un circuit merveilleux et mérite une course ». En 2020, la course des 9 heures a eu lieu malgré la pandémie.

GTWC : Retour de Leipert en 2022 (3 septembre)

Leipert Motorsport prend un nouvel essor en tant qu’équipe GT3. L’équipe d’Ingo et Marcel Leipert a acquis une Lamborghini Huracan GT3 et a commencé à l’essayer en juillet aux 12 heures de Hockenheim dans le cadre des 24h Series. Mais ce n’est pas tout, les plans vont bien plus loin. À partir de septembre, l’équipe va vraiment mettre le paquet en GT3.

Du 17 au 19 septembre, une participation à la GTC Race est au programme, toujours à Hockenheim. Une semaine plus tard, Leipert participera au GT Open à Monza. Enfin, en 2022, un retour dans la Coupe d’endurance du GT World Challenge (GTWC) Europe est prévu. Cela signifierait que Leipert serait de retour dans le championnat pour la première fois en onze ans.

Leipert avait disputé la saison 2011 des Blancpain Endurance Series, la première saison du nouveau championnat de l’époque. Leipert a été actif dans l’ADAC GT Masters jusqu’en 2013, date à laquelle il s’est retiré en raison de problèmes avec les pneus Yokohama. Leipert a fait sa dernière apparition en tant qu’équipe GT3 dans les 24h Series avec une Lamborghini Gallardo FL2 en 2015. Ensuite, l’équipe s’est concentrée sur les épreuves GT4 et le Lamborghini Super Trofeo. Ces Lambos sont également utilisées dans les 24h Series.

24h Series : L’Audi R8 LMS GT3 Evo II fait ses débuts à Barcelone (2 septembre)

La deuxième évolution de l’Audi R8 LMS GT3 est sur le point de faire ses débuts en course. Ce week-end, elle effectuera sa première course aux 24 heures de Barcelone dans le cadre des 24h Series. Le bolide partira de la compétition et sera inscrit par Car Collection.

Nathanael Berthon, Christer Jöns, Patric Niederhauser et Martin Lechmann sont inscrits comme pilotes. Ce dernier remplit le critère d’amateur des 24h Series. Cependant, son expérience est également très importante pour Audi, car les amateurs sont le groupe cible du marché GT3.

United Autosports se développe dans le WEC (1 septembre)

Dans le sillage de la nouvelle selon laquelle Josh Pierson sera le plus jeune pilote de l’histoire à participer aux 24 Heures du Mans en 2022, United Autosports a également annoncé le doublement de son engagement dans le championnat du monde d’endurance dans la catégorie LMP2.

En conséquence, deux Oreca 07 seront engagées dans toutes les courses du WEC à partir de 2022. L’un d’eux sera piloté par Filipe Albuquerque, qui fait partie de l’équipe depuis 2017 (initialement deux ans en ELMS). Pierson est actuellement inscrit dans l’autre voiture. Les autres coéquipiers n’ont pas encore été déterminés.

« United est l’équipe pour laquelle j’ai conduit le plus longtemps dans toute ma carrière. Je pense que cela en dit long », déclare M. Albuquerque. Le propriétaire de l’équipe, Richard Dean, ajoute : « C’est fou que nous travaillions ensemble depuis si longtemps. Mais avec tout le succès que nous avons eu ensemble, il est logique de poursuivre cette relation. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *