Glickenhaus aurait pu aller encore plus vite

Glickenhaus aurait pu aller encore plus vite

WEC



Glickenhaus aurait pu aller encore plus vite

(RacingNews.fr) – « J’ai fait une erreur dans le premier virage. Mais le reste du tour était bon et suffisant pour la pole ». – Olivier Pla n’est pas totalement satisfait de son tour après son exploit lors des qualifications WEC des 6 Heures de Spa.

L’erreur capturée en image : Olivier Pla à La Source minimalement à côté de la ligne idéale
Zoom

Le Français a placé la Glickenhaus 007 LMH en pole position lors des qualifications pour la première fois de l’histoire. C’est seulement la deuxième hypercar purement Le Mans, après la Toyota GR010 Hybrid, à réaliser une pole dans l’histoire du WEC. Mais tout n’a pas été parfait. (Toutes les infos sur les 6h de Spa 2022 !)

« J’ai freiné un peu trop tard et j’ai manqué le sommet », a déclaré Pla à propos de sa mésaventure au virage 1. « Cela a entraîné un moment délicat en sortie de virage. Mais le reste du tour a été correct. C’était assez bon pour la pole ».

Photos : WEC 2022 : 6 heures de Spa-Francorchamps, essais & qualifications

Bien sûr, la pole est aussi un engagement. Six longues heures séparent la Scuderia Cameron Glickenhaus de sa première victoire en WEC. Et ce sera serré, car toutes les hypercars peuvent suivre un rythme similaire. Glickenhaus s’est beaucoup concentré sur les longs runs lors des essais libres.

Pla ne cache pas sa déception : « Notre rythme n’est pas trop mauvais. Je n’ai pas fait attention à Toyota, mais nous étions plutôt contents de notre rythme sur un long relais. Nous verrons demain, mais ce sera certainement serré. Il y a aussi l’Alpine ».

Pour de nombreux observateurs, la balance des performances (BoP) entre les trois hypercars à Spa-Francorchamps convient parfaitement. « Nous savons que ce sera serré entre toutes les voitures », explique le quadragénaire. « C’était déjà très serré à Sebring entre Toyota et nous, sauf qu’Alpine était dans un monde complètement à part ».

6h de Spa 2022 : moments forts de la qualification

Les meilleures scènes des qualifications des 6 Heures de Spa, deuxième manche du Championnat du monde d’endurance (WEC) 2022

D’autre part, il a toujours été clair que Sebring n’était pas le meilleur circuit de Glickenhaus : « Ce circuit ici convient beaucoup mieux à notre voiture ». On attend donc avec impatience de voir quel sera l’équilibre des forces en course.

Mais c’est bien sûr la joie qui prédomine au sein de l’équipe : « Je suis vraiment heureux pour Jim. [Glickenhaus, der am Freitag bei den 24h Qualifiers zugegen war]. Je dois l’avoir », [Chassispartner] Podium, [Motorenpartner] vraiment faire l’éloge de Pipo et Joest. Ils ont fait un travail tellement fantastique depuis le début du projet, et ce avec un petit budget. C’est un bon sentiment d’être en pole position ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *