Le changement d'équipe était une question d'argent

Le changement d’équipe était une question d’argent

WEC



Le changement d'équipe était une question d'argent

(RacingNews.fr) – Le gros coup de théâtre chez Isotta Fraschini est dû à des problèmes de budget. Le constructeur ressuscité par Michelotto l’avoue sans détour. L’hypercar du Mans ne sera pas engagée dans le Championnat du monde d’endurance (WEC) 2024 par Vector Sport comme prévu, mais par l’équipe Duqueine.

Isotta Fraschini justifie le changement spectaculaire de l’équipe d’engagement par des besoins financiers.
Zoom

Claudio Berro, directeur du sport automobile d’Isotta Fraschini, explique à Motorsport.com, la publication sœur mondiale de RacingNews.fr : « Duqueine, une entreprise mondiale, avait un sponsor dans ses bagages. En tant que petite entreprise, nous avons besoin d’un soutien réaliste ».

Laisser tomber le partenaire de développement Vector Sport n’a pas été « une décision facile ». Il assure qu’il reste « ouvert » à une future collaboration avec Vector Sport. (Aperçu : équipes, pilotes et constructeurs dans le WEC 2024)

Mais cela n’arrivera pas, car Vector est visiblement en colère. Dès la publication de la liste des engagés, l’ancienne équipe LMP2 a publié un communiqué de presse dans lequel elle se montre très en colère et accuse Isotta Fraschini d’avoir rompu son contrat.

Le directeur de l’équipe, Gary Holland, ajoute à présent Motorsport.com: « Il y avait une situation ‘nous avons besoin de plus d’argent’. Nous avons dit que ce n’était pas un problème. Pouvez-vous juste nous donner [von den Testfahrten] vous donner des informations ? Et nous aimerions que vous répondiez à ces exigences minimales. Vous avez répondu : ‘Absolument pas' ».

Holland ne cache pas non plus sa déception : « Nous avions un duo de pilotes très forts, plusieurs champions et des pilotes qui ont gagné les plus grandes courses du monde. Je suis dévasté que nous ne puissions pas les voir dans cette voiture avec ce programme ».

Qui est Duqueine ?

Le groupe Duquine est un grand fabricant français de matériaux composites, utilisés entre autres dans l’aéronautique par Airbus, Boeing, ATR, Dassault et Comac. Mais Duqueine produit également des composants pour les radiotélescopes, les souffleries, les vélos de course et l’industrie de l’armement.

Mais ce sont les activités de sport automobile, entre autres dans le domaine LMP3, qui sont les plus connues du public. Fin 2017, Duqueine a repris le constructeur Norma Auto Concept et a lancé la M30-D08, le premier bolide LMP3 sous son propre nom, pour la saison de course 2020. Parallèlement, Duqueine fabrique également des roues pour la version routière de l’Isotta Fraschini Tipo 6.

L’équipe Duqueine a été fondée en 2014 sous le nom de Duqueine Engineering et a gravi les échelons de la catégorie GT3 à la catégorie LMP2 en passant par la catégorie LMP3. Cependant, l’équipe basée à Alès n’a pas d’expérience en WEC, à l’exception de ses participations au Mans depuis 2019.

Vector Sport reste une équipe LMP2 en 2024 Zoom

C’est là que l’équipe a percé en 2023 : Rene Binder, Neel Jani et Nico Pino ont pris la troisième place en LMP2 avec leur Oreca 07. Dans la série européenne Le Mans (ELMS), le trio a remporté cette année une victoire de saison, ce qui était également une première pour l’équipe.

Vector Sport se montre déjà combatif et annonce son intention de chercher un programme hypercar avec un autre constructeur. « Ce qui semble être une mauvaise nouvelle aujourd’hui pourrait être une grande opportunité demain », déclare Holland. Les discussions seraient déjà en cours. Vector Sport s’engagera en 2024 en LMP2 dans l’ELMS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *