"Mon respect va aussi à Peugeot"

« Mon respect va aussi à Peugeot »

WEC



"Mon respect va aussi à Peugeot"

(RacingNews.fr) – Porsche a fêté un triplé lors de l’ouverture du championnat du monde d’endurance (WEC) au Qatar (compte-rendu détaillé de la course) – mais les vainqueurs de cœur étaient des Peugeot. La #93 a roulé dans le dernier tour à cause d’une panne d’essence et a ainsi perdu la deuxième place. « Personne ne pouvait s’attendre à un triplé pour Porsche. Mais mon respect va aussi à Peugeot », a dû reconnaître Thomas Laudenbach, le directeur sportif de Porsche.

Porsche s’apprête-t-elle à vivre une saison en or ?
Zoom

« C’est amer d’être éliminé si près de la fin », sait Laudenbach. « Ils auraient mérité de monter sur le podium avec nous ». Au lieu de cela, après une course turbulente qui ne s’est pas non plus déroulée sans problème pour les équipes Porsche, Porsche a pu se réjouir d’un podium complet, mené par Andre Lotterer, Kevin Estre et Laurens Vanthoor dans la Porsche #6.

« Nous avons travaillé extrêmement dur et nous avons été récompensés de la meilleure des manières. Il est difficile d’exprimer ce succès avec des mots », se réjouit Laudenbach. « C’était un travail sans faute de la part de toutes les personnes impliquées. L’équipe a fait un travail formidable, tout comme les pilotes. Félicitations également à toute l’équipe à la maison, à Weissach ».

Porsche, favori pour le titre cette saison ?

Dès le prologue, il est apparu que la Porsche 963 faisait partie des grands favoris. « Nous avons un bon rythme ici, comme nous l’avions les jours précédents », admet le directeur sportif de Porsche. « Nous avons la performance, et c’est vraiment génial de la voir payer – tout le travail formidable que nous avons fait ces derniers mois ».

« Bien sûr, nous espérons que cette [Leistung] tout au long de la saison », a déclaré Laudenbach, qui ne se considère pas comme le favori de toutes les courses de cette année. « Ce circuit nous convient bien – donc je ne m’attendrais pas à ce que nous soyons aussi bons tout au long de la saison. Nous irons à la prochaine course et nous verrons comment ça se passe ».

Photos : WEC 2024 : 1.812 kilomètres du Qatar

Néanmoins, Porsche a fait des progrès significatifs par rapport à l’année dernière, où l’équipe n’avait pas réussi à remporter une seule victoire. « Nous avons vraiment fait de grands pas », déclare Laudenbach. « Si vous regardez l’année dernière, tout était nouveau – la voiture était nouvelle, l’équipe était nouvelle. Je suis fier de tout le monde dans cette équipe ».

« Nous espérons continuer ainsi cette saison, mais nous devons être réalistes : ce ne sera pas toujours le cas », suppose le directeur sportif de Porsche, qui se réjouit néanmoins de l’entrée réussie dans la saison WEC de cette année. « C’est génial d’être ici dans cette position ».

Grande joie pour Estre, Lotterer & Vanthoor

Les pilotes ont également toutes les raisons de se réjouir. « Je suis tellement fier que nous ayons réussi cela tous ensemble », a déclaré Estre après la course. « Notre voiture était très performante aujourd’hui et l’équipe a parfaitement travaillé. Mais ce n’était de loin pas aussi facile que cela pouvait paraître de l’extérieur – absolument pas ! Il y a toujours eu des situations délicates, nous avons en outre eu quelques contacts avec d’autres voitures ».

La Porsche victorieuse est entrée en collision avec la Lexus ASP #87 (Kimura/Masson/Lopez ; 16e LMGT3) à environ une heure de l’arrivée, ce qui a provoqué des dégâts sur le côté gauche, mais sans danger pour la victoire.

« Combien de temps je l’ai attendu : enfin ma première victoire pour Porsche ! », a jubilé Lotterer, qui avait déjà piloté la Porsche 919 Hybrid lors de la saison WEC 2017, mais n’avait alors pas pu fêter de succès. Cette victoire est à mettre au crédit de « chaque membre de l’équipe », explique l’Allemand.

Vanthoor, Estre et Lotterer se réjouissent de leur victoire au Qatar Zoom

« Tout le monde a travaillé incroyablement dur et a amélioré tant de choses pour la nouvelle saison. Cela fonctionne parfaitement. Il y a eu des moments excitants en course pour nous aussi, mais nous sommes restés cools et nous avons ramené la victoire à la maison », rappelle Lotterer. « Nous pouvons continuer ainsi ».

« Je suis super heureux. Je rêvais de ce jour depuis longtemps », a déclaré son coéquipier Vanthoor. « C’est tout simplement incroyable de voir à quel point nous sommes maintenant bien positionnés par rapport au début de la saison l’an dernier. Nous nous sommes considérablement améliorés dans tous les domaines. C’est merveilleux de pouvoir en faire partie. Je suis fier de ce que nous avons accompli. Je garderai ce moment en mémoire pendant longtemps ».

Penske « franchit une nouvelle étape »

Avec cette victoire au Qatar, Penske poursuit sur sa lancée des 24h de Daytona de cette année. « Aujourd’hui, nous avons franchi une nouvelle étape avec notre équipe Porsche Penske Motorsport », se réjouit le fondateur de l’équipe Roger Penske. « Notre projet s’inscrit dans la durée et a été lancé il y a longtemps. Maintenant, assister à notre première victoire au classement général de la FIA WEC pour le début de la saison 2024 est un sentiment extraordinairement beau ».

Penske affirme que c’est « la conséquence des efforts incessants de tous les membres de l’équipe ». Jonathan Diuguid, le directeur exécutif de Penske, peut également le confirmer : « Ce succès a été le résultat d’un travail acharné. Nous avons mis les pleins gaz sur toute la distance. Ce fut un travail acharné jusqu’au dernier tour. Maintenant, nous nous réjouissons tous ensemble de la suite de la saison ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *