Pas de prolongation de la coopération au-delà de 2024

Pas de prolongation de la coopération au-delà de 2024

WEC



Pas de prolongation de la coopération au-delà de 2024

(RacingNews.fr) – Cadillac, la marque de luxe appartenant au groupe General Motors (GM), et Chip Ganassi Racing (CGR) ne prolongeront pas au-delà de l’année en cours, 2024, leur collaboration en endurance qui dure depuis 2022. C’est ce qui ressort d’articles de presse américains concordants.

Cadillac V-Series.R de Chip Ganassi Racing en IMSA
Zoom

Du côté de Cadillac, il n’y a pour l’instant pas de déclaration officielle concernant la séparation imminente de l’équipe d’engagement Ganassi. Mais en réponse aux informations des médias, un communiqué fait plus qu’évoquer la séparation, qui est tout sauf exclue.

Ainsi, Jim Campbell, directeur de la performance et du sport automobile chez General Motors, fait savoir : « Au fil des années, nos divisions GM ont conclu des partenariats fructueux avec Chip Ganassi Racing dans plusieurs séries de courses – NASCAR, IndyCar, Extreme E, IMSA et WEC. Ensemble, nous avons remporté de nombreuses courses et avons connu beaucoup de succès. Cette année encore, nous voulons gagner des courses et remporter des titres ensemble en IMSA et en WEC. Nous annoncerons nos projets d’endurance pour 2025 à une date ultérieure ».

Dans le domaine de l’endurance, la collaboration entre Cadillac et Ganassi existe depuis 2022. Selon les informations, un contrat de trois ans avait été conclu à l’époque, qui ne sera pas renouvelé à son expiration à la fin de l’année 2024.

Dans la série de voitures de sport américaine IMSA, l’association Ganassi-Cadillac a concouru la première année de la collaboration dans la classe DPi de l’époque, avec deux Cadillac DPi-V.R inscrites à plein temps. Pour la saison 2023, la classe DPi a été remplacée comme classe supérieure de la série IMSA par la classe GTP, qui utilise des voitures LMDh.

Depuis lors, Ganassi utilise une Cadillac V-Series.R à plein temps dans la série IMSA et une deuxième pour des courses sélectionnées. Dans le championnat du monde d’endurance (WEC), une Cadillac V-Series.R est utilisée à plein temps depuis 2023.

Cadillac V-Series.R de Chip Ganassi Racing en WEC Zoom

Depuis le début du programme LMDh, le palmarès de Cadillac en IMSA et en WEC est différent. En Amérique du Nord, les pilotes Ganassi Sebastien Bourdais et Renger van der Zande ont remporté une victoire de saison l’an dernier (Laguna Seca).

A cela s’ajoute le fait que la deuxième équipe d’engagement de Cadillac dans la série IMSA – Action Express Racing (AXR) – a remporté l’an dernier les 12h de Sebring avec les pilotes titulaires Luis Felipe « Pipo » Derani et Alexander Sims et a été championne de la classe GTP à la fin de l’année. En revanche, dans le WEC, Cadillac attend toujours une victoire en course après un peu plus d’un an.

Pour l’avenir, à partir de 2025, différents scénarios se dessinent également compte tenu de la séparation imminente de Cadillac et de Ganassi. Dans le milieu IMSA, on s’attend à ce qu’Action Express continue de collaborer avec Cadillac, mais que cette collaboration passe d’une à deux voitures pour 2025.

En ce qui concerne le WEC, General Motors a déjà annoncé qu’il n’y aurait pas de voitures clientes de Cadillac. Il y a plusieurs candidats pour la nouvelle équipe d’usine. Les chances les plus prometteuses sont actuellement attribuées à United Autosports et TF Sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *