AlphaTauri a "reculé" par rapport au début de l'année.

AlphaTauri a « reculé » par rapport au début de l’année.

Formule 1



AlphaTauri a "reculé" par rapport au début de l'année.

Le Français s’est qualifié en cinquième position à Bahreïn et à Imola, puis est parti en neuvième position à Portimao et seulement 12e à Barcelone.

En Espagne, le week-end dernier, il s’est compliqué la vie en dépassant sa case de grille lorsqu’il s’est aligné avant le départ, ce qui lui a valu une pénalité de cinq secondes lors de son arrêt au stand.

Il s’est repris pour finir 10ème après avoir poursuivi son compatriote Esteban Ocon sur la ligne d’arrivée.

« Je suis vraiment en colère contre moi parce que c’était une pénalité très stupide », a-t-il déclaré lorsqu’il a été interrogé sur son erreur par Motorsport.com.

« J’essaie toujours de gagner chaque millimètre que je peux, sachant que peut-être vous pouvez avoir un petit avantage pour le départ et le premier virage.

« Mais cette fois, je suis allé trop loin. Et ça m’a coûté cinq secondes d’une manière très stupide. Et au final, je n’ai terminé que 10ème derrière Ocon. Alors évidemment, je suis contrarié.

« La première partie de la course, suivre toutes les voitures, était très, très difficile. Et je pense que c’est quelque chose que nous devons améliorer. Aussi quand il y avait un peu plus de vent, c’était très, très difficile. Et puis, dans les derniers tours, j’avais beaucoup de voitures à dépasser. Je dois dire que c’était assez excitant. Et quelques bonnes batailles.

« J’étais assez frustré de passer si près de la P9 à la fin, mais je pense que c’était quand même une belle remontée. Mais finalement, à la fin, nous manquons juste de rythme par rapport aux deux premières courses.

« Et c’est quelque chose que nous devons comprendre parce que nous avons juste reculé dans l’ordre par rapport au début de l’année. Et je pense qu’il y a un peu de travail pour nous. »

Lire aussi :

Gasly a reconnu que la faiblesse de l’AlphaTauri dans les virages lents a gêné l’équipe à Portimao et à nouveau dans le dernier secteur crucial à Barcelone.

Cependant, Gasly reste optimiste pour la prochaine course à Monaco, malgré la nature sinueuse du circuit.

« Monaco, je sens que c’est un circuit si particulier qui pourrait être légèrement différent », a-t-il déclaré. « Mais il y a des domaines clairs où nous devons nous améliorer.

« La voiture n’est pas mauvaise, elle a du potentiel, mais nous n’avons pas vraiment réussi à la faire fonctionner dans tous les types de virages, et à obtenir une sorte d’équilibre de la voiture tout au long du tour.

« Donc on a toujours des forces et des faiblesses assez importantes, que je pense qu’on doit améliorer. Nous allons travailler, j’ai confiance en l’équipe et je crois que nous allons faire des progrès dans les courses à venir.

« Évidemment, à basse vitesse, c’est généralement un peu plus mécanique que l’aéro, mais la plateforme aéro peut aussi avoir un certain impact.

« Tout un processus à suivre pour vraiment comprendre ce que nous devons faire mieux dans ce type de virage. Mais Ferrari et McLaren font de grands pas en avant. Nous devons suivre le rythme si nous voulons être en mesure de nous battre un peu plus loin dans ce milieu de terrain. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *