Haas adoptera une approche différente lors des essais de F1 à Bahreïn

Haas adoptera une approche différente lors des essais de F1 à Bahreïn

Formule 1


La VF-23 a été confrontée toute l’année à une surchauffe des pneus qui a entraîné la perte de bonnes positions sur la grille de départ, les voitures glissant vers le bas de l’échelle en course.

Haas a tenté de remédier à cette caractéristique inhérente à la VF-24 et utilisera les trois jours d’essais de cette semaine à Bahreïn pour juger de son succès plutôt que d’essayer différents réglages à la recherche d’une performance optimale.

« Il ne s’agit pas vraiment de comparer les différences entre les spécifications, mais si vous regardez notre problème de l’année dernière, il était clair que le dimanche, nous ne pouvions tout simplement pas gérer les pneus sur 300 kilomètres », a déclaré Komatsu. « C’est donc sur cela que nous nous concentrons.

« Notre programme d’essais à Bahreïn est entièrement axé sur la production de données pertinentes afin que nos ingénieurs puissent comprendre ce qui arrive à la voiture et ce qui arrive aux pneus.

« Nous pouvons ensuite décider, si nous disposons de données de bonne qualité, de la manière de les améliorer. Ensuite, nous décidons d’une autre direction à prendre.

Ayao Komatsu, directeur de l'écurie Haas F1 Team

Ayao Komatsu, directeur de l’équipe Haas F1 Team

Photo par : Haas F1 Team

Komatsu ne s’attend pas à ce que l’équipe progresse rapidement par rapport à ses rivaux, mais il est confiant dans l’avenir à plus long terme.

« L’objectif à court terme est vraiment d’apporter des améliorations progressives, a-t-il déclaré. « Comme je l’ai déjà dit, je pense que nous avons de bons ingrédients et de bonnes personnes dans l’équipe, mais nous devons vraiment nous concentrer sur l’unité de l’équipe pour réaliser ces améliorations.

« Par exemple, notre premier objectif à moyen terme est de mettre au point une voiture qui fonctionne, ce qui s’est déjà produit par le passé, et je pense donc que nous pouvons y arriver.

Kevin Magnussen a clairement indiqué qu’il voulait une voiture cohérente et a suggéré que le programme de mise à niveau de l’année dernière – présenté pour la première fois lors du GP des Etats-Unis – était une étape utile.

« Je pense que la voiture avec laquelle nous avons commencé la saison – avant la course 19, lorsque nous avons reçu la mise à jour – avait une bonne adhérence, le pic d’adhérence était agréable, mais elle était très instable et incohérente », a déclaré le Danois. « C’est quelque chose avec lequel j’ai eu un peu de mal.

« J’aime que l’avant soit au moins constant pour pouvoir gérer le survirage ou le sous-virage. Ce n’est pas comme si j’avais une préférence, c’est l’incohérence, en particulier dans les entrées tardives dans les virages, c’est là que je dois être capable de m’engager à faire tourner la voiture et à rester sur les freins.

« La voiture d’Austin m’a beaucoup aidé. Ce n’était pas un pas énorme, mais c’était un pas dans la bonne direction, et j’espère que cette année sera un pas encore plus grand dans cette direction.

Nico Hulkenberg, Haas F1 Team

Nico Hulkenberg, Haas F1 Team

Photo par : Haas F1 Team

Magnussen pense que les leçons apprises en 2023 porteront leurs fruits avec la VF-24 cette saison.

« La mise à jour était plus une expérience l’année dernière », a-t-il déclaré. « Il est difficile d’appeler cela une mise à jour ou une amélioration parce que ce n’était pas vraiment vers le haut, c’était juste latéral, mais c’était une très bonne expérience en termes d’engagement dans le concept de voiture que nous avons cette année.

« Je pense que nous voulions voir le potentiel et les caractéristiques en piste de ce concept de voiture, et cette année va dans ce sens.

« J’espère que nous pourrons faire un pas en avant. Nous nous sommes engagés dans la voiture de cette année assez tard dans le développement, nous avons donc eu peu de temps pour la développer, et cela se passe plutôt bien.

« Même si je ne pense pas que nous puissions garantir qu’il s’agit d’un pas en avant dès la première course à Bahreïn, je pense que le développement semble au moins plus intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *