Norris, dévasté, rebondira en tant que pilote plus fort, selon McLaren.

Norris, dévasté, rebondira en tant que pilote plus fort, selon McLaren.

Formule 1



Norris, dévasté, rebondira en tant que pilote plus fort, selon McLaren.

Le jeune Britannique semblait bien parti pour remporter sa première course de F1 depuis la pole position à Sotchi dimanche, en tenant tête à Lewis Hamilton dans les derniers instants.

Mais tout a mal tourné à quelques tours de l’arrivée lorsqu’une averse est arrivée et que Norris et son équipe McLaren ont laissé trop tard pour passer aux pneus intermédiaires.

Ce retard lui a fait perdre beaucoup de temps et a ouvert la voie à la victoire d’Hamilton.

Norris est finalement rentré à la maison avec une septième place frustrée, admettant après coup qu’il était « dévasté » par ce qui s’est passé.

Quinze jours après la déception d’avoir manqué l’occasion de remporter une victoire à Monza, alors que son coéquipier Daniel Ricciardo triomphait, le dernier événement n’aura pas été facile à prendre.

Mais le directeur de l’équipe McLaren, Andreas Seidl, est convaincu que Norris ne prendra pas cette déception à cœur, et que lui et l’équipe basée à Woking sortiront du GP de Russie mieux préparés pour l’avenir.

« Je pense que cela le rendra plus fort, lui et l’équipe, car c’est dans ces moments-là que l’on apprend le plus en tant qu’équipe », a déclaré Seidl, interrogé par Motorsport.com sur l’impact des récentes frustrations.

« C’est toujours plus facile si tout se passe comme prévu. Un moment comme celui-ci est une grande déception, mais une opportunité d’apprendre et de faire mieux en tant qu’équipe avec Lando la prochaine fois.

« Cela fait partie du sport. Ce n’est pas différent des catégories juniors où des choses comme ça arrivent et où il y a de grandes déceptions – surtout quand il était si près de quelque chose de vraiment grand.

« Mais je pense qu’il a assez d’expérience, et l’équipe aussi, pour revenir de tout cela encore plus fort. »

Norris semblait avoir la victoire en poche au fur et à mesure que les tours défilaient, Hamilton derrière lui ayant du mal à se rapprocher de la McLaren.

Et bien qu’il y ait peu de raisons de penser que Norris n’aurait pas tenu bon si le temps était resté sec, Seidl dit qu’il ne perdra pas de temps à se demander ce qui aurait pu se passer.

Lando Norris, McLaren MCL35M

Photo par : Charles Coates / Motorsport Images

« Je suis un gars qui ne gaspille pas son énergie avec des choses qui auraient pu, qui auraient dû, » a-t-il dit.

« Vous devez regarder les faits, et vous devez faire une analyse sur ce que nous aurions pu faire de mieux, et ensuite vous réinitialisez et recommencez ».

« Je ne perds pas de temps à penser à ce qui est possible, par exemple, de gagner sa première course. Il est déçu, nous sommes déçus de l’issue de la course, avec les trois derniers tours. Mais la frustration, la déception, ça ne vous fait pas avancer. »

Seidl a déclaré qu’il a toujours su que la progression de McLaren dans l’ordre de la F1 rencontrerait parfois des obstacles, mais c’est quelque chose qui, selon lui, ne sera qu’un avantage à plus long terme.

« Une partie de ce voyage est que vous devez accepter qu’il ne va pas toujours vers le haut et vers le bas », a-t-il dit. « C’est une partie normale de ce sport. Et vous avez des jours comme celui-ci, qui a été une grande déception.

« Mais c’est aussi l’occasion de rester humble et de garder les deux pieds sur terre.

Lire aussi :

« Ce qui est important, c’est de garder le respect pour tous vos concurrents également, de continuer simplement à apprendre. Et encore une fois, avec tout ce que je vois de l’équipe, je suis très, très heureux et très confiant qu’une fois que nous aurons mis en place tout ce dont nous avons besoin dans notre parcours, nous serons en mesure de nous battre à nouveau régulièrement contre Red Bull et Mercedes.

« Et évidemment, c’est génial de voir que déjà maintenant, occasionnellement, en fonction des pistes aussi, nous sommes en mesure de nous battre pour les pole positions ou pour une victoire en course. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *