Sainz risque une pénalité sur la grille de la F1 en Turquie après un changement de moteur chez Ferrari.

Sainz risque une pénalité sur la grille de la F1 en Turquie après un changement de moteur chez Ferrari.

Formule 1



Sainz risque une pénalité sur la grille de la F1 en Turquie après un changement de moteur chez Ferrari.

Ferrari a présenté un nouveau système hybride pour son moteur F1 sur la voiture de Charles Leclerc lors du GP de Russie. Le pilote monégasque a été pénalisé pour la course de Sotchi, tandis que l’équipe italienne a confirmé que Sainz recevrait la mise à niveau plus tard dans la saison.

Lors de l’avant-première du GP de Turquie, Ferrari a annoncé que Sainz recevrait la même mise à jour ce week-end, ce qui signifie qu’il recevra une pénalité de fond de grille en raison de l’utilisation d’une nouvelle unité de puissance.

Ferrari avait prévu d’éviter que ses deux pilotes prennent le départ de la même course depuis l’arrière de la grille, Leclerc ayant la priorité en raison des problèmes liés à sa réserve d’énergie endommagée lors de son accident au départ du GP de Hongrie.

« Comme ce fut le cas pour Charles Leclerc en Russie, en Turquie, Carlos Sainz prendra une toute nouvelle unité de puissance équipée du nouveau système hybride », a déclaré l’équipe dans son aperçu.

« Par conséquent, il partira du fond de la grille avec l’objectif de remonter dans l’ordre pour essayer de marquer des points. »

Après le GP de Russie, le directeur de l’équipe Ferrari, Mattia Binotto, était réticent à estimer le gain global apporté par la mise à niveau, mais a confirmé qu’il s’agissait d’un « pas » dans la performance avec un accent sur son paquet 2022. Selon le règlement actuel de la F1, les équipes sont autorisées à effectuer une mise à jour des spécifications par an sur chacun des composants de leur unité de puissance.

Ferrari a également confirmé que Binotto n’assistera pas au GP de Turquie et restera à Maranello « pour se concentrer sur le développement de la voiture de l’année prochaine ». Binotto suivra également le week-end de course depuis l’usine de l’équipe « avec un lien permanent avec l’équipe à Istanbul Park », ayant également manqué une poignée de courses de F1 l’année dernière en utilisant les mêmes réglages.

Ferrari a perdu encore du terrain sur McLaren dans la lutte pour la troisième place du championnat du monde des constructeurs de F1 lors du GP de Russie et compte désormais 17,5 points de retard sur l’écurie de Woking.

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *