Verstappen, champion de F1, affirme qu'"Alonso ne veut revenir au Mans que si c'est avec moi".

Verstappen, champion de F1, affirme qu' »Alonso ne veut revenir au Mans que si c’est avec moi ».

Formule 1


Alonso, double champion du monde de F1, a participé à des courses d’endurance pendant son congé sabbatique, remportant deux fois Le Mans en 2018 et 2019 avec l’équipe LMP1 de Toyota, ainsi qu’un titre de champion du monde d’endurance.

Il n’a pas exclu de revenir à la classique d’endurance française à l’avenir, même s’il est toujours actif en F1.

Après la course de cette année, il a déclaré : « Il se peut que j’y aille. J’ai participé au championnat du monde d’endurance et au championnat du monde de Formule 1. Je pense que ce sont les deux championnats, alors pourquoi ne pas faire une seule course ?

Selon Verstappen, Alonso lui a demandé de se lancer dans ce projet ensemble, affirmant qu’Alonso ne veut revenir que si c’est avec le Néerlandais.

S’exprimant lors de la journée annuelle de remerciement de Honda à Motegi, Verstappen a déclaré : « Le Mans, j’aimerais vraiment le faire.

« J’y suis déjà allé, quand mon père courait au Mans. L’atmosphère est incroyable, il y a tellement de monde. Conduire dans la nuit, au lever du soleil, je pense que c’est vraiment cool.

« J’en ai parlé à Fernando. Il m’a dit qu’il ne voudrait le refaire qu’avec moi. Alors je me suis dit ‘wow, ce serait vraiment cool !

#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 : Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso remportent les 24 Heures du Mans et la Super Saison du Championnat du Monde d'Endurance de la FIA 2018 / 2019

Photo by : JEP / Images du sport automobile

#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 : Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso remportent les 24 Heures du Mans et la Super Saison du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA 2018 / 2019

Ce n’est pas la première fois que le sujet de Verstappen faisant équipe avec Alonso lors de l’enduro français est évoqué. S’adressant à Autosport à la fin de l’année dernière, Verstappen a déclaré :

« Je pense que Fernando n’arrêtera jamais de courir. Il est probablement un peu différent de moi dans ce sens avec l’âge, mais qui sait. Nous devons avoir une bonne opportunité. Si Fernando part, il veut se battre pour la victoire dans une voiture compétitive. Et je suis exactement dans le même cas.

Lire aussi :

« C’est aussi la raison pour laquelle je ne veux pas précipiter le projet, simplement parce qu’il y a tellement de changements en ce moment dans l’endurance. Je pense qu’il est préférable d’attendre de voir ce qui se passe exactement maintenant et de voir comment les choses vont évoluer, puis de se décider. Je ne suis pas pressé.

Mais contrairement à Alonso, Verstappen a déclaré qu’il n’aimait pas l’idée de participer au Mans pendant sa carrière active en F1, qui durera au moins jusqu’en 2028, date à laquelle son contrat actuel avec Red Bull expirera.

« Pas vraiment. Je ne pense pas que je veuille faire cela, parce que vous voulez vous concentrer sur une seule chose », a-t-il expliqué. « Et quand vous commencez à combiner des choses et que vous ne pouvez faire qu’une seule course, vous n’êtes pas vraiment bien préparé.

Lorsqu’on lui a demandé si cela signifiait que le temps était compté pour une candidature aux côtés d’Alonso, il a répliqué : « Je veux dire, si Fernando continue à courir, je suis sûr qu’il sera aussi compétitif à 50 ans qu’il l’est aujourd’hui ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *