Williams aura deux F1 "sans trop de problèmes" au Japon

Williams aura deux F1 « sans trop de problèmes » au Japon

Formule 1



Williams aura deux F1 "sans trop de problèmes" au Japon

Williams a été confrontée à une série de retards de production au cours de l’hiver dernier, ce qui l’a amenée à donner la priorité à d’autres éléments plutôt que de produire une voiture de rechange à temps pour le début de la saison.

Cette décision s’est retournée contre l’équipe en Australie, Albon ayant endommagé son châssis lors d’un accident aux essais. Albon s’est alors vu confier la voiture de son coéquipier Logan Sargeant, et l’Américain a dû renoncer au reste du week-end de course, Williams ayant été contraint de retirer sa participation.

Dans son compte-rendu d’après-course, Vowles a détaillé le processus de réparation du châssis endommagé d’Albon à temps pour être expédié à Suzuka, qui accueillera la quatrième manche de la saison la semaine prochaine.

« Je suis convaincu que nous pourrons réparer le châssis », a-t-il expliqué. Nous avons pris des mesures pour nous assurer que le châssis soit de retour ici ». [in the Grove factory] très tôt lundi matin, je pense qu’il est arrivé vers 2 heures du matin. Il y avait déjà des équipes à l’intérieur du bâtiment qui travaillaient sur le châssis, le démontaient et le réparaient.

« Nous sommes bien placés pour récupérer le châssis suffisamment tôt pour Suzuka. En fait, à Melbourne, il y avait des photos et des techniques appelées NDT, c’est-à-dire des tests non destructifs. Cela nous permet de bien comprendre l’ampleur des dégâts et ce que nous devons faire.

« Cette préparation était essentielle. Cela signifie que dès 2 heures du matin le lundi, le travail pouvait commencer. Ainsi, à Suzuka, nous aurons deux voitures sans trop de problèmes. »

James Vowles, directeur de l’équipe Williams Racing

Photo par : Motorsport Images

Williams reste vulnérable à une répétition de son désastre de Melbourne, car le troisième châssis est toujours en cours d’élaboration.

Vowles a admis que le fait que Williams doive consacrer des ressources à la réparation du châssis d’Albon pourrait repousser l’introduction du troisième châssis encore plus loin, peut-être au-delà de la Chine.

« Le plan initial pour le début de la saison était d’avoir trois châssis, comme on peut s’y attendre au premier tour », a-t-il expliqué.

« Depuis, et en particulier avec le travail que nous effectuons actuellement sur le châssis numéro deux, il y aura à nouveau un peu de retard.

« Il s’agit de milliers d’heures consacrées aux matériaux composites pour le préparer. C’est l’un des plus gros travaux au sein d’une équipe de F1.

« Nous aurons bientôt un châssis. En attendant, nous devons faire face aux circonstances qui se présentent à nous.

Lire aussi :

Regarder : Qu’est-il arrivé à l’unité de puissance de Lewis ? | Le GP d’Australie 2024 – Débriefing de la course de F1 Akkodis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *