Le patron de la série F2 et les pilotes sont enthousiasmés par le nouveau format de course

Le patron de la série F2 et les pilotes sont enthousiasmés par le nouveau format de course

Formule 2



Le patron de la série F2 et les pilotes sont enthousiasmés par le nouveau format de course

(RacingNews.fr) – Le baptême du feu est passé : C’est la conclusion tirée par le patron de la série Bruno Michel après la première du nouveau format de course de la Formule 2 le week-end dernier à Bahreïn. « Je pense que l’on peut dire que c’est un succès », a déclaré Michel. « Nous avons vu deux grandes courses : La deuxième course de sprint et la course principale. »

La Formule 2 a offert des courses divertissantes à Bahreïn
Zoom

« Il y avait moins d’action dans la première course de sprint pour être honnête, mais les températures élevées là-bas ont rendu la vie difficile pour les pilotes », a déclaré le patron de la série. « Dans les deux autres courses, il faisait plus frais et nous avons vu des batailles incroyables dans tout le champ. Quinze pilotes ont déjà marqué des points. »

Au lieu des deux précédentes, il y aura trois courses par week-end cette saison : Deux courses de sprint le samedi et la course principale le dimanche. Avec ce changement, les organisateurs de la série ont réagi au fait que la Formule 2 et la Formule 3 courent séparément cette année, ce qui réduit le nombre de week-ends de course de la Formule 2 de douze à huit. En ajoutant une troisième course par week-end, la série aura toujours 24 courses par saison.

La qualification faible ne doit plus être un casse-pieds

Le changement a également entraîné une modification du règlement sportif. Alors qu’auparavant les 8 premiers de la course principale étaient inversés sur la grille de départ de la (seule) course sprint, les 10 premiers des qualifications partent désormais dans l’ordre inverse dans la première course sprint. Le résultat de la première course de sprint forme alors la grille de départ de la seconde, le top 10 étant également inversé.

« Les gens craignaient que le nouveau système de grille soit trop compliqué. Mais lors du premier week-end de course, nous avons vu que c’était finalement assez simple et que cela procurait beaucoup de plaisir sur la piste ». Michel est convaincu des innovations.

Cette opinion est également partagée par de nombreux conducteurs. « Cela rend certainement les courses plus excitantes », déclare Guanyu Zhou, qui a remporté la course principale depuis la pole position. « La pole position est toujours très importante, mais la position neuf ou dix en qualification n’est pas un gros problème non plus. Si vous avez des problèmes en qualification, vous pouvez les récupérer. »

Ticktum : la constance samedi sera cruciale

« Bien sûr, vous voulez les quatre points de la pole position, mais si vous êtes huitième ou neuvième sur la grille inversée, vous pouvez facilement être impliqué dans un accident au premier virage », a déclaré le Chinois, qui fait partie de l’équipe junior d’Alpine.

Photos : Formule 2 2021 : Sachir

Le pilote Carlin Daniel Ticktum affirme que le nouveau format nécessitera une approche différente. « La constance samedi sera la clé », dit le Britannique. « Si vous vous écrasez lors de la première course, vous serez loin derrière lors de la suivante. Le samedi, vous devez prendre des risques contrôlés, puis le dimanche, vous pouvez attaquer davantage », a déclaré Ticktum. « Jusqu’à présent, j’aime ça. »

Selon Liam Lawson, les courses supplémentaires aident surtout les débutants comme lui. « Il y a plus de courses, et donc je passe plus de temps dans la voiture le week-end. J’aime ça », déclare le junior de Red Bull, qui participera également au DTM cette année en plus de la Formule 2.

« Lors d’un week-end de Formule 1, le temps sur la piste est limité. C’est donc formidable que nous ayons maintenant une course de plus. C’est ce qui est intéressant dans ce format », a déclaré le Néo-Zélandais. Lawson avait terminé huitième lors des qualifications et est passé de la troisième place sur la grille à la première place dès le début de la première course de sprint.

De son propre aveu, Lawson n’avait pas mis un point d’honneur à bien démarrer lors des qualifications de la première course de sprint. Toutefois, il estime que de nombreux coureurs adopteront une tactique délibérée en direction de la position dix. « Cela a bien fonctionné pour nous ce week-end, mais il sera intéressant de voir comment les gens s’en accommodent au fil de l’année », déclare Lawson.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *