"Beaucoup de choses sont venues sur moi"

« Beaucoup de choses sont venues sur moi »

Formule 3



"Beaucoup de choses sont venues sur moi"

(RacingNews.fr) – Le décès d’Adrian Campos en janvier a été un choc pour le monde du sport automobile. L’avenir de son équipe de course en Formule 2 et en Formule 3 est resté incertain pendant un certain temps. Malgré ces conditions défavorables, la participation à la série junior a été assurée.

Adrian Campos est toujours immortalisé sur les voitures de son équipe
Zoom

« Honnêtement… Eh bien, vous pouvez me croire quand je vous dis que c’est de loin la saison la plus difficile de ma vie. Bien sûr, nous ne nous y attendions pas. Il était en très bonne santé et tout est arrivé d’un coup », confie Adrian Campos Jr. dans une interview accordée à « Autosport ».

Campos Jr. a poursuivi : « Tant de choses m’ont envahi en un instant que je n’ai même pas eu le temps de penser à d’autres choses. Je sais qu’il y a 50 personnes qui travaillent dans l’équipe et qui dépendent de nous. Nous avons donc dû regarder devant nous, travailler, voir ce qui va arriver et essayer de faire de notre mieux, en suivant toujours le même chemin que mon père. »

Campos Jr poursuit donc l’héritage de son père. En Formule 2, ils ont commencé la saison avec Gianluca Petecof et Ralph Boschung, entre-temps David Beckmann a repris le cockpit de Petecof. Une classe en dessous, Laszlo Toth, Lorenzo Colombo et Amaury Cordeel forment le trio de pilotes à Campos.

Campos Racing rend hommage à Adrian Campos

Le départ financier de Petecof avant le week-end de Bakou a laissé un grand trou dans les caisses de l’équipe. « C’est devenu un gros problème pour l’équipe car il s’agissait d’un pilote qui apporte normalement 20 à 30 % des revenus de l’équipe. C’était donc le plus grand défi qui nous attendait et auquel nous sommes toujours confrontés », a déclaré Campos Jr.

L’équipe Campos « toujours comme une famille

« Et nous y travaillons et faisons de notre mieux pour continuer à être une [zweiten] Dans sa recherche d’un pilote, l’Espagnol peut mettre un poids non négligeable sur la balance : L’ambiance familiale dans l’équipe.

« Cette équipe a toujours été comme une famille. Il y a des gens qui travaillent ici qui sont avec nous depuis le premier jour. Et nous savons qu’ensemble, nous pouvons continuer et perpétuer l’héritage. Et c’est exactement ce que nous faisons. Les personnes clés travaillent ici depuis longtemps. Et les personnes de confiance de mon père et moi travaillent avec nous », souligne Campos Jr.

Il est également certain que son père n’aurait pas eu de vie après les courses : « Il aimait tellement les courses que s’il s’était arrêté quelques années plus tard, il serait toujours allé aux courses. Mais ce n’est pas nouveau, du moins pour moi et pour les personnes qui l’ont côtoyé. »

Adrian Campos est décédé en janvier à l’âge de 60 ans des suites de l’apparition soudaine d’une maladie cardiovasculaire. L’Espagnol a participé à 21 Grands Prix de Formule 1 au cours de sa carrière et s’est ensuite occupé de jeunes talents du sport automobile en tant que patron d’équipe. Entre autres, le futur double champion du monde Fernando Alonso a piloté pour son équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *