Evans a besoin d'un bon résultat pour relancer la course au titre en Formule E

Evans a besoin d’un bon résultat pour relancer la course au titre en Formule E

Formule-E



Evans a besoin d'un bon résultat pour relancer la course au titre en Formule E

Le pilote Jaguar a entamé la campagne actuelle comme l’un des favoris du championnat, après s’être battu pour le titre en Formule E au cours des trois dernières années.

Alors que son nouveau coéquipier Nick Cassidy a démarré sur les chapeaux de roue, avec trois podiums dont une victoire la dernière fois à Diriyah, qui lui a permis de prendre la tête du classement, Evans n’a pas eu un départ idéal.

Le Kiwi n’a pu terminer que cinquième lors de l’E-Prix de Mexico, qui a ouvert la saison, en raison d’un problème de direction, et a terminé à la même place à Diriyah, après avoir perdu une place sur le podium dans le dernier tour.

Des problèmes de doigts lors des qualifications de l’E-Prix de Diriyah l’ont fait reculer sur la grille de départ, puisqu’il n’a pu terminer que 10ème, ce qui le laisse déjà à 36 points de Cassidy.

« Du point de vue du rythme, tout est là, mais je n’ai pas réussi à le convertir, ce qui est un peu décevant », a-t-il déclaré à Autosport, alors qu’Evans menait une Jaguar 1-2 lors de la première séance d’essais au Brésil.

« Revenir ici après avoir gagné l’année dernière me donne évidemment de bonnes vibrations, mais la course va être vraiment difficile à gérer. Je pense que tout peut arriver, mais il est encore tôt.

Mitch Evans, Jaguar Racing

Photo par : Alexander Trienitz

« Est-ce que je le vois comme une sorte de remise à zéro ? J’espère simplement que la pause va jouer en ma faveur et que nous avons fait tout le travail possible.

« J’ai besoin d’un bon ou d’un gros résultat rapidement pour essayer de ne pas me rendre la vie trop difficile comme l’année dernière.

Evans aborde l’épreuve de Sao Paulo après avoir remporté la course inaugurale l’année dernière, ce qui a marqué le début d’un retour impressionnant dans la lutte pour le titre.

Alors qu’il accusait un retard de 66 points au classement, sa victoire au Brésil a été suivie d’une autre à Berlin, et il a enregistré quatre victoires au cours de la saison pour finalement terminer troisième au classement.

« Je pense que lorsque vous obtenez votre première victoire de l’année ou votre premier grand résultat de l’année, cela vous enlève inconsciemment un peu de pression », a-t-il ajouté.

« Je pense que c’est ce qui s’est passé l’année dernière, mais c’était un peu plus loin dans le championnat, quand cela a donné le coup d’envoi de notre championnat ici et que nous avons enchaîné deux victoires consécutives et que nous avons eu une fin de saison très forte.

« J’espérais un peu que ce serait le Mexique, mais c’est la situation dans laquelle nous nous trouvons et la saison est encore longue.

« Je pense que tous les prétendants au titre finiront par marquer des buts importants de manière régulière et vous devez être dans la bataille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *