La Formule E est "juste faite" pour Monaco

La Formule E est « juste faite » pour Monaco

Formule-E



La Formule E est "juste faite" pour Monaco

Le championnat électrique a utilisé le circuit complet du Grand Prix pour la première fois samedi.

Le champion en titre, Antonio Felix da Costa, n’a réussi à doubler son adversaire que lors du dernier des 26 tours de la course.

L’éternel représentant de la Formule E, di Grassi, qui est passé de la 17e à la 10e place pour Audi, a estimé qu’il était « correct » de dire que cela avait contribué à redorer l’image de la Formule E auprès du public après la fin controversée du E-Prix de Valence, où seuls neuf pilotes ont été classés.

Di Grassi a ajouté que la course avait montré que Monaco pouvait être un bon circuit pour les dépassements, malgré le sentiment entretenu en F1, qui a produit une « procession » sur le circuit urbain.

Il a déclaré à Autosport : « Sur une image plus large, la course de Formule E ici a montré que le spectacle que nous offrons sur un circuit comme Monaco n’est pas comparable.

« Nous ne pouvons pas comparer cette course avec la F1 en termes de dépassements, de bagarres.

« La F1 est plus une procession.

« Les voitures sont incroyablement rapides, elles sont beaucoup plus rapides, sans doute encore plus difficiles à conduire.

« Mais la quantité de spectacle et la quantité de dépassements que vous avez en Formule E, c’est juste fait pour cette piste. »

Norman Nato, Venturi Racing, Silver Arrow 02, Lucas Di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE07, Pascal Wehrlein, TAG Heuer Porsche, Porsche 99X Electric

Photo par : Andy Hone / Motorsport Images

Le Brésilien a également fait pression pour que Monaco devienne un élément permanent du calendrier de la Formule E, le site ayant traditionnellement alterné entre le Grand Prix historique et la Formule E sur une base bisannuelle.

Di Grassi a déclaré : « C’est sûr, la course était très spectaculaire, et les gens adorent ça.

« J’espère que le Prince [of Monaco, Albert] et l’organisateur de la course [Automobile Club de Monaco] et la Formule E nous a fait courir ici chaque année parce que c’était tout simplement incroyable.

« Même avec tout après la pandémie est parti l’année prochaine ou un peu plus en contrôle, avec plus de public, ce sera encore mieux. »

Lire aussi :

Mitch Evans, dont le problème d’énergie en fin de course l’a fait chuter à la troisième place sur la ligne à Monaco, a ajouté que la Formule E avait rendu la « course incroyable » au détriment des temps au tour comparables à ceux de la F1.

Il a dit : « Nous n’avons pas été en mesure de comparer équitablement la Formule E à la F1 ou à d’autres catégories qui courent sur certains circuits, car nous courons toujours sur des circuits de Formule E très spécifiques.

« Je suis sûr que tout le monde voulait comparer les temps au tour, nous savons que c’est loin des temps de la F1. Mais le retour que vous obtenez est une course incroyable.

« Le principal point de preuve de faire le plus long [Monaco] était de montrer que sur une piste où les autres catégories ont vraiment du mal à faire de bonnes courses.

« Je suis content que ça se soit passé comme ça. [it did] et de mettre une lumière vraiment positive sur le championnat. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *