Week-end "décevant" pour Wehrlein à Monaco

Week-end « décevant » pour Wehrlein à Monaco

Formule-E



Week-end "décevant" pour Wehrlein à Monaco

(RacingNews.fr) – Pour Pascal Wehrlein et Porsche, la course de Formule E à Monaco a été un E-Prix à oublier. L’Allemand a démarré la course depuis la huitième place et pensait avoir de grandes chances de faire un bon résultat. Cependant, Wehrlein a été impliqué dans un accident dans l’épingle à cheveux sur le circuit de la Principauté. Il a pu continuer, mais a ensuite été forcé de quitter la course dans le dernier tour en raison d’un autre incident.

Pascal Wehrlein entre en collision avec Alexander Sims à l’épingle à cheveux.
Zoom

« Notre vitesse était assez bonne, surtout en qualification », dit Wehrlein, qui n’a pas bien démarré lorsque les feux sont passés au vert. « Mon départ dans la course n’était pas idéal. Dans l’épingle, j’ai été poussé par derrière. Ma voiture a pris un sacré coup dans le processus. » Les choses se sont resserrées dans les rues de Monaco et Wehrlein a frôlé Alexander Sims dans la Mahindra alors qu’il était attaqué et touché à l’intérieur par Sébastien Buemi.

Sims n’a pas pu éviter le mur, provoquant un carambolage dans lequel Wehrlein a tiré sur l’arrière du pilote Mahrindra. La voiture du coureur de Sigmaringen a été touchée dans le processus, tandis que de nombreux concurrents ont simplement dépassé la Porsche de l’Allemand.

Wehrlein a été impliqué dans un autre accident dans le dernier tour.

Wehrlein a ensuite roulé en milieu de peloton et a tenté de terminer la course malgré les dommages subis par sa voiture. Cependant, il a été contrecarré par Stoffel Vandoorne, qui a freiné loin des caméras et a heurté l’arrière de la Porsche. Wehrlein a dû se retirer de la course pour de bon.

« Globalement, c’était un week-end décevant compte tenu du résultat », a déclaré Wehrlein après une course difficile. « Mais nous avons montré notre potentiel une fois de plus. Je me réjouis maintenant des deux nouvelles opportunités qui s’offriront à nous lors de la double confrontation à Puebla. »

Son coéquipier Andre Lotterer a également vécu des émotions en dents de scie. Tout d’abord, le pilote de Duisburg est passé de la 19ème à la 9ème place, avant de redescendre à la 17ème place en raison d’une pénalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *