Course Moto2 d'Australie : Tony Arbolino remporte la course d'interruption

Course Moto2 d’Australie : Tony Arbolino remporte la course d’interruption

Moto 2


(RacingNews.fr) – La course Moto2 n’a pas pu se dérouler sur toute la distance lors du Grand Prix d’Australie. La pluie et surtout les vents forts ont provoqué l’interruption de la course sur Phillip Island. Tony Arbolino menait déjà à ce moment-là avec 15 secondes d’avance et a été déclaré vainqueur. Aron Canet et Fermin Aldeguer complétaient le podium. Comme les deux tiers de la distance n’ont pas pu être parcourus, des demi-points de championnat du monde ont été attribués.

Tony Arbolino

Tony Arbolino a une nouvelle fois fait preuve de maîtrise sous la pluie

Zoom

Une scène décisive s’est déroulée avant même le départ. Pedro Acosta a chuté lors de son tour de reconnaissance à la sortie de l’épingle Miller. Il n’a pas réussi à redémarrer son moteur.

Les responsables sportifs ont chargé la Kalex numéro 37 sur une remorque et l’ont ramenée au box. La moto n’était pas trop endommagée. Acosta a dû entamer le tour de chauffe depuis la voie des stands, puis se placer tout à l’arrière.

Il pleuvait au départ de la course de 23 tours. Avec une température de l’air de douze degrés Celsius, il faisait également frais et le vent soufflait fort. Malgré ces conditions difficiles, tout s’est bien passé dans les premiers virages. Le duo de Boscoscuro, Alonso Lopez et Aldeguer, s’est placé en tête.

Mais dès le premier tour, Lopez est parti en tonneau à la sortie de l’épingle Miller. Sa moto s’est immobilisée au milieu de la piste. Tout le peloton a pu l’éviter. A la fin du premier tour, Sergio Garcia était en tête devant Filip Salac et Arbolino.

Acosta a terminé le premier tour à la 26e place. Le leader du championnat du monde s’est bien frayé un chemin à travers le peloton, mais les conditions étaient difficiles. Au quatrième tour, Garcia a chuté alors qu’il était en tête. Salac s’est envolé quelques instants plus tard au même endroit.

Après cinq tours, Arbolino était en tête devant Jake Dixon, mais le Britannique a également chuté. Aldeguer était donc le nouveau deuxième, suivi de Canet et du champion du monde Moto3 Izan Guevara. Acosta était déjà onzième à ce moment-là.

Beaucoup de chutes dans les premiers tours

Les coureurs se sont envolés les uns après les autres. Dans les cinq premiers tours, neuf coureurs étaient déjà à terre. Le spécialiste de la pluie Arbolino a tout fait correctement et a mené avec une avance confortable de douze secondes sur le duo Aldeguer et Canet. Acosta a roulé en dixième position.

Au dixième tour, la direction de course a décidé d’interrompre la course en raison de la dégradation du temps. La pluie avait certes diminué, mais le vent s’était encore renforcé. Arbolino menait à ce moment-là 15 secondes devant Canet et Aldeguer.

Acosta occupait la neuvième place au moment de l’interruption. Comme les deux tiers de la distance n’avaient pas encore été parcourus, un nouveau départ sur six tours a été envisagé. Mais cela n’a pas eu lieu. La course n’a pas été relancée.

Pour Arbolino, c’était la troisième victoire de la saison et la première depuis Le Mans. « C’était fou », dit l’Italien en riant. « J’ai regardé le tableau des stands et j’ai vu +10 [Sekunden] a vu. C’est dommage qu’il n’y ait que des demi-points. En fait, dans ces conditions, il devrait y avoir des points doubles ! »

Derrière le podium, Joe Roberts a terminé cinquième. Suivaient Guevara, Somkiat Chantra, Bo Bendsneyder, Acosta et Marcos Ramirez. Vingt coureurs ont été classés. Lukas Tulovic a été le dernier avec un retard de bien plus d’une minute (voir les résultats de la course).

Comme des demi-points du championnat du monde ont été attribués, l’avance d’Acosta n’a que très peu diminué. Son avance sur Arbolino est de 56 points (classement général du championnat du monde). Théoriquement, l’Espagnol pourrait boucler la boucle dès la prochaine course.

Le prochain Grand Prix aura lieu dès le week-end prochain. Le 29 octobre, les courses se dérouleront sur le circuit international de Buriram en Thaïlande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *