Deuxième victoire de la saison pour la recrue Fernandez

Deuxième victoire de la saison pour la recrue Fernandez

Moto 2


(RacingNews.fr) – Double succès pour l’équipe Moto2 d’Aki Ajo. Raul Fernandez a remporté sa deuxième victoire de la saison après celle de Portimao au Mans, reléguant son coéquipier Rémy Gardner à la deuxième place. Marco Bezzecchi a suivi sa deuxième place à Jerez avec un autre podium, cette fois-ci en troisième position. Marcel Schrötter était sixième.

Raul Fernandez, Remy Gardner

Raul Fernandez fête sa deuxième victoire en Moto2.

Zoom

Après que la course Moto3 ait été déclarée course sous la pluie, mais que la piste se soit visiblement asséchée au cours de la course, le Grand Prix de la catégorie intermédiaire du Championnat du Monde a été déclaré course sur le sec. Tout le monde a roulé en slicks, mais a dû faire d’autant plus attention à certaines zones encore humides.

Bezzecchi a pris le départ, avec le détenteur de la pole position Raul Fernandez qui s’accroche à la seconde place. Aron Canet, en troisième position, a chuté au virage 9 dans le premier tour et a été mis hors course. Sam Lowes était en dixième position après un tour.

Plusieurs chutes précoces dans le peloton de tête

Son coéquipier Augusto Fernandez a chuté lors du deuxième tour, et Stefano Manzi a également chuté peu après. Il était difficile de trouver la limite dans ces conditions. Dans les tours suivants, trois coureurs du groupe de poursuite ont été éliminés, Lowes et Xavi Vierge, qui sont entrés en collision au virage 8, et Joe Roberts.

Ce dernier était en deuxième position lorsqu’il a failli percuter l’arrière de Bezzecchi. Mais l’Italien a eu de la chance, il a perdu son avance quelques virages plus tard au profit de Raul Fernandez, qui a immédiatement pris l’avantage en tête.

Après les dix premiers tours, le peloton s’est quelque peu réparti : Raul Fernandez donnait le rythme en tête, avec Bezzecchi, Bo Bendsneyder, Gardner et Tony Arbolino une seconde derrière. Schrötter était sixième, mais déjà sept secondes derrière son coéquipier Arbolino.

Di Giannantonio avec une double peine

Le vainqueur de Jerez, Fabio Di Giannantonio, s’est classé onzième après une pénalité de long tour pour une manœuvre contre Hector Garzo. Cependant, il a été contraint de prendre une deuxième pénalité de long tour car la première n’a pas été correctement exécutée. En conséquence, le pilote Gresini a perdu de nouvelles positions et s’est retrouvé en queue de classement.

À mi-chemin des 25 tours de la course, la piste était pratiquement sèche sur la ligne de course. Les cinq premiers ont couru en 1:37. Cameron Beaubier était déjà 14 secondes derrière en sixième position. Schrötter a perdu des places et n’était que neuvième.

Dans le groupe de chasse derrière le duo de tête, Bendsneyder a perdu deux positions au profit d’Arbolino et de Gardner, qui a rapidement comblé l’écart avec Bezzecchi et a finalement réussi à le dépasser au 19ème tour. Gardner a donc pris la deuxième place et a poursuivi son coéquipier Raul Fernandez en tête.

Fernandez maintient l’avance

Au début des cinq derniers tours, les deux hommes sont séparés d’une seconde et demie. Bezzecchi, Arbolino et Bendsneyder suivaient derrière, chacun avec une certaine distance. Beaubier, en sixième position, a chuté hors de la course. Sa moto a dérapé sur la piste dans le virage 3, mais les autres pilotes ont pu l’éviter.

L’ordre du top 5 n’a pas changé dans la phase finale. Raul Fernandez a maintenu son avance sur Gardner et a terminé avec 1,490 secondes d’avance sur son coéquipier pour compléter le doublé d’Ajo Motorsport.

« Dans de telles conditions, je dis simplement aux coureurs que l’important est de terminer la course », a admis le patron de l’équipe, Aki Ajo. « Eh bien, qu’est-ce que je peux dire ? Ils ont encore fait un très bon travail à ce sujet. »

Moto2 au Mans : les votes du top 3

Le vainqueur de la course, Fernandez, admet : « Pour être honnête, je n’aime pas trop les conditions comme celle-ci. Mais c’était la même chose pour tout le monde. Un grand merci à mon équipe pour m’avoir rassuré sur la grille. Bien sûr, je suis heureux du résultat. C’est ma deuxième victoire dans ma première saison ».

Gardner était satisfait de sa deuxième place après un départ en septième position et un début de course difficile : « J’ai été retenu et j’ai failli être éjecté de la moto par un autre coureur. J’étais alors onzième et je devais rattraper mon retard. Comme il s’agit finalement de la deuxième place, je ne peux pas me plaindre ».

Bezzecchi, pour qui la victoire était hors de portée dès le début, a pris la troisième place avec des sentiments mitigés. « J’attendais un peu plus de cette course », a déclaré l’Italien. « Ma moto était assez instable et j’ai reçu un avertissement de limites de piste. De ce point de vue, le résultat est tout à fait correct. »

Schrötter sixième, mais derrière Arbolino

Derrière Bezzecchi, le rookie Moto2 Arbolino et Bendsneyder ont chacun enregistré leurs meilleurs résultats de la saison, terminant respectivement quatrième et cinquième. Il en a été de même pour Schrötter, qui a terminé sixième dans un large groupe de poursuivants.

Ai Ogura et Di Giannantonio ont terminé respectivement septième et huitième. Les seuls coureurs non-Kalex dans le top 10 étaient Simone Corsi (MV Agusta) et Jorge Navarro (Boscoscuro). Les autres participants aux points étaient Lorenzo Dalla Porta, Somkiat Chantra, Nicolo Bulega, Marcos Ramirez et Albert Arenas.

Seuls 21 coureurs ont vu le drapeau à damier. Parmi ceux qui sont tombés, Tom Lüthi a abandonné après 14 tours. Gardner a conservé son avance dans le championnat du monde, mais n’a qu’un point d’avance sur Raul Fernandez. Bezzecchi occupe la troisième place au classement général.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *