Fermin Aldeguer domine aussi la finale de la saison

Fermin Aldeguer domine aussi la finale de la saison

Moto 2


(RacingNews.fr) – Fermin Aldeguer a remporté sa quatrième course consécutive en Moto2. Le pilote de Boscoscuro a dominé la finale de la saison 2023 à Valence et s’est encore emparé de la troisième place du championnat du monde. Sur son sol, trois Espagnols sont montés sur le podium. Aron Canet a terminé deuxième et Alonso Lopez troisième (résultat de la course).

Fermin Aldeguer et Aron Canet

Fermin Aldeguer est le deuxième pilote à avoir remporté quatre courses de Moto2 consécutives

Zoom

Aldeguer est seulement le deuxième pilote de l’histoire moderne du Moto2 à avoir remporté quatre courses consécutives. Toni Elias y était parvenu lors de la première saison en 2010.

« Je suis très heureux », exulte le jeune homme de 18 ans. « Gagner la course devant ces fans incroyables ici, lors de mon Grand Prix à domicile, me procure un sentiment incroyable. Je tiens à remercier tout le monde. J’ai terminé la saison en troisième position du classement général, ce qui est incroyable ».

Au départ de la course de 22 tours, Aldeguer s’est placé en tête devant Canet et Marcos Ramirez. Au virage 4, un accident très dangereux s’est produit. Sergio Garcia a chuté par highsider et a été touché par Izan Guevara au niveau de la hanche. Garcia s’en est bien sorti.

Il a été emmené à l’hôpital pour des contrôles. Celestino Vietti a également été impliqué dans cet accident et a dû se réfugier dans le bac à gravier. L’Italien a pu continuer à rouler. A la fin du premier tour, Kohta Nozane a fait ses adieux à la course en chutant dans le virage d’arrivée.

Pour Lukas Tulovic, sa dernière course en Moto2 s’est terminée au début du cinquième tour. L’Allemand a été éliminé suite à une chute dans le virage 1. L’année prochaine, Tulovic sera au départ de la MotoE pour IntactGP, comme l’a annoncé l’équipe dimanche.

En tête, Aldeguer a maintenu le rythme, mais Canet a d’abord réussi à suivre son compatriote. Comme les semaines précédentes, Aldeguer a réalisé un sans-faute et, après dix tours, a secoué Canet d’une petite seconde dans son sillage.

L’écart de Canet n’a cessé de croître. Après 15 tours, Aldeguer avait déjà trois secondes d’avance. Une fois de plus, Aldeguer a joué dans sa propre ligue et a réalisé des temps constants de 1:33. A l’arrivée, il avait quatre secondes d’avance.

« Je me sentais vraiment bien en début de course », a déclaré Canet. « Je me suis donné à 100 %, mais ça n’a pas suffi. Vers la fin de la course, le pneu arrière était complètement à plat. Mais je suis heureux de terminer la saison sur un podium. C’est mon premier podium en championnat du monde ici à Valence ».

Dans le peloton des poursuivants, la lutte pour la dernière place sur le podium a été passionnante. Lopez a d’abord dépassé Jake Dixon, puis Ramirez. Le coéquipier d’Aldeguer s’est ainsi hissé à la troisième place.

Mais Ramirez n’a pas lâché prise et a continué à mettre la pression jusqu’à la fin, attaquant dans le dernier virage. Lopez et Ramirez ont foncé côte à côte vers le drapeau à damier. Sur la ligne, Lopez avait une avance minimale de 0,021 seconde et montait sur la troisième marche du podium.

Somkiat Chantra a terminé quatrième. Dixon, cinquième, a perdu la troisième place au profit d’Aldeguer (classement général du championnat). Sam Lowes a fait ses adieux au championnat du monde de Superbike en se classant sixième. Joe Roberts, Dennis Foggia et Albert Arenas complètent le top 10.

On n’a pas vu grand-chose du champion du monde Pedro Acosta lors de la finale de la saison. Le pilote MotoGP de l’année prochaine a dû lutter dans la zone de la 13e place. Finalement, Acosta a terminé douzième derrière Ai Ogura.

L’équipe IntactGP est repartie bredouille de la dernière course. Darryn Binder a vu le drapeau à damier en 20e position, hors des points du championnat du monde.

Pour Dunlop, il s’agissait de la dernière course du championnat du monde. Lundi, une journée d’essais est prévue à Valence pour la catégorie Moto2. Les équipes et les pilotes rouleront avec le nouveau partenaire pneumatique Pirelli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *