"Il n'y aura pas d'explosion de joie".

« Il n’y aura pas d’explosion de joie ».

Moto 2


(RacingNews.fr) – Marcel Schrötter a terminé dixième du Grand Prix d’Algarve à Portimao. Parti de la 15ème place sur la grille, l’Allemand a gagné quelques positions dans les premiers tours et a consolidé sa dixième place au classement général avec la dixième place.

Marcel Schrötter

Marcel Schrötter se rend à Valence en dixième position pour la finale de la saison.

Zoom

« Nous pouvons nous satisfaire de cette dixième place. Cela ne provoquera certainement pas de réjouissance », commente M. Schrötter. « Mais après un certain nombre de courses fastidieuses, nous avons finalement réussi à obtenir un résultat raisonnablement décent à nouveau. Mais la performance globale au cours de ces 23 tours épuisants donne des raisons d’être confiant. »

« Terminer à seulement 13 secondes du temps gagnant, en venant de la 15e place en plus, ce n’est pas mal. Dans les cinq ou six premiers tours, vous pouvez perdre plus de la moitié du temps juste à cause des batailles. Je pense que c’est quelque chose dont on peut être fier. J’ai également atteint mon objectif personnel. Je suis heureux de cela », a déclaré l’Allemand.


Photos : Moto2 : Grand Prix d’Algarve (Portimao 2) 2021


« Ça a commencé par un bon échauffement », a-t-il commenté sur la cinquième place dimanche matin. « Ce n’est pas seulement le classement qui a renforcé la confiance, mais plutôt le fait que notre expérience avec l’option du pneu le plus dur a fonctionné. Nous voulions voir quel était le rythme avec ce composé. À notre grande surprise, elle était presque identique à celle du pneu le plus tendre. »

Le pneu arrière dur est le bon choix pour la course.

« Il n’y avait donc aucun doute dans notre esprit sur le choix des pneus pour la course. Finalement, nous avons eu des doutes car il faisait beaucoup plus chaud au moment de la course. Les températures de l’asphalte comprises entre 25 et 30 degrés constituent la fenêtre maximale dans laquelle cette option fonctionne. Mais nous n’avions rien à perdre et comme notre rythme du matin était très bon avec ce pneu, nous avons opté pour cette solution », explique-t-il pour le choix du pneu dur.

« Nous devrons continuer à travailler dur », est conscient Schrötter. « Ce week-end n’a pas été si mauvais en général, même si nous avons eu une autre baisse de FT3. Mais nous étions plus proches que d’habitude dans certaines parties et nous allons continuer à travailler sur ce point. »

Marcel Schrötter

Marcel Schrötter opte pour le pneu dur après avoir été P5 au warm-up. Zoom

« A Valence dans une semaine, nous allons une fois de plus tout donner pour terminer cette saison avec un autre résultat solide dans le top 10. Un grand merci à toute l’équipe pour ses efforts inlassables. Nous n’abandonnerons pas et nous nous battrons jusqu’au bout », promet Schrötter à ses fans.

Le directeur de l’équipe, Jürgen Lingg, souhaite de meilleures qualifications.

Le directeur d’équipe Jürgen Lingg tire une conclusion positive : « Pour le moment, nous devons nous contenter d’une dixième place. C’était une bonne course de sa part. Juste en termes de temps au tour, de son rythme et de l’écart avec l’avant, qui était beaucoup plus faible ici à Portimao que lors des courses précédentes. »

« Pour moi, c’est presque la chose la plus importante, car cela montre que nous pouvons obtenir de bons résultats à un chiffre, à condition de mieux nous placer en qualifications. Les gars ont vraiment fait un super boulot ce week-end. Le choix des pneus n’a pas été facile, mais au final la bonne décision a été prise », résume le team manager d’Intact.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *