Le duo d'Ajo célèbre sa double victoire et son titre par équipe

Le duo d’Ajo célèbre sa double victoire et son titre par équipe

Moto 2


(RacingNews.fr) – Le débutant en Moto2 Raul Fernandez a remporté le Grand Prix d’Aragon. Malgré une main endommagée, le pilote Kalex a clairement battu ses collègues de la marque Remy Gardner et Augusto Fernandez, qui ont complété le podium.

Raul Fernandez

Une victoire assurée : Raul Fernandez n’a laissé aucune chance à la concurrence

Zoom

Pour Raul Fernandez, il ne s’agissait pas seulement de sa cinquième victoire de la saison. Avec son coéquipier Gardner en deuxième position, l’équipe Moto2 d’Aki Ajo a également célébré sa cinquième double victoire de 2021, s’assurant ainsi le titre au classement par équipe dès le début. A cinq courses de la fin de la saison, Red Bull KTM Ajo est inatteignable avec 463 points.

La deuxième course de la journée s’est déroulée dans des conditions estivales. Vingt et un tours étaient prévus. Sam Lowes (Kalex), auteur de la pole, partage la première ligne avec Gardner et Raul Fernandez. Derrière eux se trouvent Hector Garzo, Ai Ogura (tous deux Kalex) et Albert Arenas (Boscoscuro).

Raul Fernandez en avance sur son temps

Bien que Lowes ait pris le départ en sa faveur, il n’a pas pu garder la tête longtemps. En effet, après que Raul Fernandez ait dépassé son propre coéquipier, il s’est également couché sur Lowes après trois tours et a pris la tête.

Là, Fernandez a rapidement construit une petite avance. La question, cependant, était de savoir s’il tiendrait sur toute la distance de la course avec sa main droite, sur laquelle il a été opéré il y a une semaine. Lowes s’accroche à la deuxième place, tandis que Gardner doit faire face à Ogura et Garzo dans les premiers instants.

Mais seulement jusqu’à ce que Garzo chute au cinquième tour et ne puisse attaquer. Un tour plus tôt, Xavi Vierge et Tom Lüthi (tous deux Kalex) avaient déjà abandonné. Peu après Garzo, Arenas s’est également écrasé.

Bezzecchi et Lowes abandonnent la course.

En tête, Fernandez a augmenté son avance sur Lowes de plus d’une seconde. Gardner a conservé la troisième place mais n’a pas pu suivre le rythme des deux autres et a perdu l’écart dès le début. Derrière lui, Jorge Navarro, Aron Canet (tous deux de Boscoscuro) et Marco Bezzecchi (Kalex) sont restés à distance.

Pour Bezzecchi, cependant, la course était terminée après une glissade de la roue avant dans le virage 8 au 9ème tour. Bien que le pilote de la VR46 ait repris la course, il n’a pas pu faire grand-chose depuis l’arrière et est entré dans les stands.

A neuf tours de l’arrivée, Lowes, qui était en deuxième position, a également chuté. L’avance de Fernandez est passée à plus de six secondes. Gardner a hérité de la deuxième place. Navarro était en route pour le podium en troisième position.

Augusto Fernandez maquille ses positions

Mais derrière, le deuxième Fernandez du peloton a fait monter la pression : Augusto Fernandez a rapidement rattrapé son retard après un départ difficile et a frappé à la porte de Navarro pour la première fois au 15ème tour. Alors que les deux hommes se battent pour la dernière place sur le podium, Raul Fernandez ne montre aucune faiblesse à l’avant.

Sa blessure à la main n’a pas semblé affecter le rookie du Moto2. L’avance s’est accrue de plus de huit secondes entre-temps, de sorte que Fernandez a pu célébrer une victoire sans contestation à l’arrivée. Mais l’Espagnol admet : « C’était une course vraiment difficile. Tout le week-end a été difficile.

« Dans les cinq derniers tours, je pouvais à peine freiner parce que ma main me faisait tellement mal. Je ne peux que remercier tout le monde, donc la Clinica Mobile, l’équipe et ma famille. Cette victoire est très spéciale pour moi parce qu’elle est arrivée dans ces circonstances en Espagne devant tous les fans. »

Gardner : « Une deuxième place pour moi comme une victoire ».

Gardner a terminé deuxième, perdant cinq points sur son coéquipier. Toutefois, à cinq courses de la fin de la saison, il dispose encore d’une marge de 39 points. « Je ne peux pas me plaindre », résume l’Australien.

« Une deuxième place à Aragon, c’est comme une victoire pour moi. D’une certaine manière, je ne me suis jamais très bien entendu sur cette piste. Je n’avais pas le même rythme que Raul aujourd’hui. Et Sam était aussi très rapide. Ils étaient à un niveau différent aujourd’hui. Je suis donc heureux d’avoir terminé deuxième ».

Surtout que Gardner a commencé à avoir des problèmes avec le pneu arrière vers la fin et s’est plaint de vibrations. « C’était juste pour limiter les dégâts aujourd’hui. Mais parce que c’est à Aragon, cela ressemble à une victoire pour moi », a-t-il déclaré. Plus qu’heureux, Augusto Fernandez s’est battu avec Navarro pour la troisième place jusqu’à la fin.

Trois pilotes de Boscoscuro dans le top 10

Au final, il avait 0,227 seconde d’avance : « C’est le podium le plus impressionnant pour moi cette saison, car je suis parti de très loin. Ce n’était pas une course facile dans la chaleur. Mais une fois que j’ai trouvé mon rythme, j’ai bien géré. C’était un grand duel avec Navarro. Je suis très heureux de ce podium ».

Canet a terminé cinquième derrière son collègue Navarro de Boscoscuro. Fabio Di Giannantonio (Kalex) est sixième, suivi de Fermin Aldeguer (Boscoscuro), qui a terminé septième pour sa quatrième course Moto2 de la saison.

Après un bon départ, Ogura a reculé très tôt et n’a pas réussi à terminer plus haut que la huitième place. Il s’est battu avec Marcel Schrötter (Kalex), entre autres, vers la fin. L’Allemand a gagné quelques places depuis la 15e place sur la grille en début de course et a gagné d’autres positions précieuses grâce aux accidents survenus devant lui.

Schrötter perd sa dixième place après une pénalité de temps.

Il doit cependant s’avouer vaincu non seulement par Ogura, mais aussi par son propre coéquipier Tony Arbolino, et termine à la dixième place. Cependant, Schrötter a reçu une pénalité de trois secondes pour n’avoir pas respecté les limites de la piste dans le dernier tour et a ainsi perdu une position, passant à la onzième place.

Le pilote MV Agusta Simone Corsi a hérité de la dernière place dans le top 10. John McPhee (Kalex), qui était le pilote remplaçant de Jake Dixon, qui participait à sa première course Moto2, a terminé 20ème et avant-dernier. Au total, onze coureurs ont été éliminés en raison d’accidents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *