Moto2 et Moto3 établissent de nouveaux records du tour

Moto2 et Moto3 établissent de nouveaux records du tour

Moto 2


(RacingNews.fr) – Une nouvelle ère a commencé pour le Moto2 et le Moto3 lundi après la finale de la saison à Valence. Toute la journée, les deux catégories ont pu effectuer des tests avec leur nouveau partenaire pneumatique. A partir de 2024, Pirelli reprendra le rôle d’équipementier unique de Dunlop.

Logo Pirelli

Pirelli équipera désormais les catégories Moto2 et Moto3 de pneus

Zoom

Les pneus utilisés étaient des slicks Diablo Superbike dans les mélanges soft et medium. Les dimensions Moto2 sont de 125/70 R17 à l’avant et de 200/65 R17 à l’arrière. Pour la catégorie Moto3, les dimensions sont de 100/70 R17 à l’avant et de 120/70 R17 à l’arrière.

Il ne s’agit pas de prototypes, mais de pneus standard que tout pilote amateur peut se procurer dans le commerce. La catégorie Moto2 utilise en principe les mêmes pneus que le championnat du monde Superbike.

Lundi, les Moto2 et les Moto3 disposaient chacune à tour de rôle de trois sessions. Ce temps a été largement mis à profit. Et il s’est avéré qu’il était possible de réaliser de très bons temps au tour avec les nouveaux pneus.

En Moto2, Alonso Lopez (Boscoscuro) a établi un nouveau record du tour en 1:33.061. Il en a été de même en Moto3. Daniel Holgado (KTM) a marqué un nouveau record du tour avec 1:37.300 minutes. Il a ainsi battu le record officiel du tour de près d’une seconde.

« Notre objectif était de confirmer les bonnes impressions que nous avions eues début septembre sur le circuit de Barcelone », a déclaré Giorgio Barbier, responsable des motos Pirelli. « Comme il s’agissait alors d’un test privé, aucun temps officiel n’a été donné ».

Daniel Holgado

Dans la catégorie Moto3, Daniel Holgado a nettement battu le record du tour Zoom

« Cette fois-ci, il était possible de comparer directement les temps réalisés le week-end dernier dans des conditions météorologiques et des températures similaires. Atteindre le record absolu du tour est certainement une preuve claire et facilement quantifiable de l’excellente performance ».

« Certains pilotes ont fait plus de tours que la distance de course avec le même train de pneus, même si ce n’était pas à la suite, la dégradation et l’usure étaient limitées. Tous les composés ont montré une bonne performance ».

« Nous savons que les tests sont représentatifs, mais qu’ils ne ressemblent jamais à un week-end de course. Chaque circuit écrit sa propre histoire, mais nous pouvons dire que toutes les conditions sont réunies pour faire du bon travail la saison prochaine ».

Trois équipes Moto2 avec des amortisseurs WP au lieu d’Öhlins

La catégorie Moto2 a par ailleurs connu une autre nouveauté. L’année prochaine, les trois équipes étroitement liées à Pierer Mobility AG ne rouleront plus avec des amortisseurs Öhlins, mais avec des WP. Cela concerne Ajo-KTM, Aspar-GasGas et IntactGP-Husqvarna.

Ces trois équipes avaient déjà roulé avec des éléments d’amortisseurs WP lors des tests de lundi. « C’était donc un peu une combinaison pour recueillir les premières impressions », décrit Darryn Binder, le pilote IntactGP. Son premier retour d’expérience a été positif.

Darryn Binder

L’équipe allemande IntactGP roule désormais avec des amortisseurs WP Zoom

« Le pneu avant a beaucoup plus d’adhérence, mais le pneu arrière est aussi tout simplement étonnant par rapport à avant. Notre objectif était donc d’adapter la moto à cela, surtout au niveau du freinage, et d’adapter aussi le frein moteur pour que l’arrière ne pousse pas trop l’avant ».

« Ce sera intéressant l’année prochaine de voir comment ils se comportent sur la durée de la course, car j’ai l’impression qu’à chaque sortie où nous avons gardé le même pneu, il y avait une petite dégradation ».

Binder compare avec Dunlop : « C’est quelque chose auquel je ne suis pas habitué, car les pneus précédents étaient vraiment stables, même si au début ils ne donnaient pas un super grip, mais à la fin c’était exactement la même chose ».

Par ailleurs, l’année prochaine, il y aura deux équipes Moto2 qui utiliseront le châssis Boscoscuro. Le team MT-Helmets (successeur de Pons Racing) est passé de Kalex à la marque italienne.

Les temps du Moto2 lors des tests de lundi à Valence :
01. Alonso Lopez (Boscoscuro) – 1:33.061 minutes
02. Aron Canet (Kalex) +0.013 secondes
03. Fermin Aldeguer (Boscoscuro) +0,090
04. Manuel Gonzalez (Kalex) +0,209
05. Albert Arenas (Kalex) +0,241
06. Jake Dixon (Kalex) +0,311
07. Tony Arbolino (Kalex) +0,322
08. Alex Escrig (Forward) +0,378
09. Barry Baltus (Kalex) +0,390
10. Somkiat Chantra (Kalex) +0,392
11. Dennis Foggia (Kalex) +0,501
12. Jaume Masia (Kalex) +0,526
13. Senna Agius (Kalex) +0,531
14. Izan Guevara (Kalex) +0,581
15. Bo Bendsneyder (Kalex) +0,630
16. Jeremy Alcoba (Kalex) +0,648
17. Filip Salac (Kalex) +0,662
18. Zonta van den Goorbergh (Kalex) +0,673
19. Darryn Binder (Kalex) +0,764
20. Sergio Garcia (Boscoscuro) +0,810
21. Ai Ogura (Boscoscuro) +1,055
22. Celestino Vietti (Kalex) +1,189
23. Xavier Cardelus (Kalex) +1,282
24. Diogo Moreira (Kalex) +1,292
25. Mario Aji (Kalex) +2,173
26. Ayumu Sasaki (Kalex) +2,581
27. Deniz Öncü (Kalex) +2,678
28. Xavier Artigas (Forward) +3,230

Les temps Moto3 des tests de lundi à Valence :
01. Daniel Holgado (KTM) – 1:37.300 minutes
02. Jose Antonio Rueda (KTM) +0,383 secondes
03. David Alonso (GasGas) +0,675
04. Adrian Fernandez (Honda) +0,833
05. David Almansa (Honda) +0,849
06. Matteo Bertelle (Honda) +0,878
07. Collin Veijer (Husqvarna) +0,961
08. Ivan Ortola (KTM) +0,966
09. Angel Piqueras (Honda) +0,991
10. Filipo Farioli (Honda) +1,017
11. Luca Lunetta (Honda) +1,101
12. Jacob Roulstone (KTM) +1,211
13. David Munoz (KTM) +1,219
14. Joel Kelso (KTM) +1,433
15. Eddie O’Shea (Honda) +1,514
16. Ryusei Yamanaka (KTM) +1,659
17. Xabi Zurutuza (KTM) +1,696
18. Taiyo Furusato (Honda) +1,777
19. Nicola Carraro (KTM) +1,967
20. Joel Esteban (GasGas) +2,102
21. Noah Dettwiler (KTM) +2,204
22. Tatchakorn Buasri (Honda) +2,291
23. Tatsuki Suzuki (Husqvarna) +2,405

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *