NTS et MV Agusta profitent immédiatement

NTS et MV Agusta profitent immédiatement

Moto 2


(RacingNews.fr) – Avant le week-end de course en France, la Commission Grand Prix a annoncé plusieurs changements au règlement technique de la catégorie Moto2. NTS et MV Agusta seront autorisés à utiliser du matériel « nouveau ». Modifications de l’homologation des pièces de performance et nouvelles directives pour les essais privés des fabricants de châssis.

Remy Gardner

La commission du Grand Prix change des détails dans le règlement Moto2

Zoom

Flashback : Lorsque la pandémie de coronavirus a éclaté au printemps 2020, des mesures de réduction des coûts ont été prises dans le championnat du monde de moto. Les spécifications des motos Moto2 ont été gelées. Comme il n’a pas été possible de réaliser un calendrier complet, le matériel peut également être utilisé en 2021.

NTS et MV Agusta ont disputé la première course de la saison 2020 (au Qatar) avec leurs spécifications 2019. Puis, lorsque le statut technique des motos a été gelé pour 2020 et 2021, ces deux fabricants de châssis ont été contraints de continuer avec le matériel de 2019.

Cela s’est avéré être un désavantage par rapport à Kalex et Boscoscuro (Speed Up). Par conséquent, la Commission Grand Prix a réagi et approuvé les exceptions suivantes pour NTS et MV Agusta :

A partir de maintenant, NTS est autorisé à utiliser le garde-boue avant et le carénage millésime 2020.

MV Agusta est désormais autorisé à utiliser le garde-boue avant, le carénage, la selle et le bras oscillant tels que conçus pour 2020.

Lorenzo Baldassarri

MV Agusta a marqué quatre points au championnat du monde jusqu’à présent, NTS n’en a pas encore marqué un seul. Zoom

Pour 2022, la Commission du Grand Prix a décidé de nouvelles mesures de réduction des coûts. Les pièces suivantes sont considérées comme des pièces de performance pour 2022 et doivent être homologuées : Châssis, bras oscillant, carénage et garde-boue avant.

Chaque constructeur est autorisé à apporter une mise à niveau de ces pièces de performance répertoriées en 2022. Les spécifications approuvées en 2021 sont également approuvées et autorisées en 2022 et au-delà.

Le système de « concession » du MotoGP sera adopté pour le Moto2 sous une forme modifiée. Si un fabricant de châssis n’a pas obtenu de podium au cours des deux saisons précédentes, il sera autorisé à apporter une mise à jour soit à l’aile avant et au carénage, soit au châssis et au bras oscillant pendant la saison.

En outre, la demande de tous les fabricants de châssis concernant les restrictions des essais a été acceptée. Ils auront droit à deux journées d’essais privés avec leurs pilotes d’essai en 2021. À partir de l’année prochaine, ils pourront effectuer des essais sans restriction avec des pilotes qui n’ont pas de contrat dans le championnat du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *