RW-Racing passe de NTS à Kalex

RW-Racing passe de NTS à Kalex

Moto 2


(RacingNews.fr) – Fin 2021, un autre constructeur de châssis, NTS, a fait ses adieux à la catégorie Moto2. L’année prochaine, il n’y aura plus que des motos de Kalex, Boscoscuro et MV Agusta. GasGas ne construit pas son propre châssis, mais intervient en tant que sponsor de la marque.

Hafizh Syahrin

Le châssis NTS disparaît de la catégorie Moto2

Zoom

Au cours des quatre dernières années, NTS a travaillé en exclusivité avec l’équipe néerlandaise RW-Racing. NTS est une entreprise relativement petite. entreprise japonaise fondée en 1970 a été créée. Ces dernières années, elle s’est spécialisée dans les imprimantes laser 3D pour le métal.

À partir de 2014, le châssis NTS a été utilisé dans des courses isolées. En outre, il y a eu un engagement dans le championnat d’Europe Moto2, où les motos sont devenues compétitives. Enfin, à partir de 2018, il y a eu la collaboration exclusive avec RW-Racing.

Les succès ont été limités. Huit points de championnat du monde ont été récoltés en 2018, onze en 2019, 22 en 2020 et onze en 2021. NTS a donc terminé la saison écoulée à la quatrième et dernière place, derrière MV Agusta.

La pandémie de Corona a rendu les échanges difficiles

« Cela fait maintenant quatre ans que nous faisons ce projet ensemble », a déclaré le directeur de l’équipe RW-Racing, Jarno Janssen, à ‘MotoGP.com’. « Il y avait un très bon soutien de la part des gens au Japon ». Mais la petite entreprise NTS a été fortement touchée par la pandémie de coronavirus.

Les techniciens japonais n’ont pas pu se rendre en Europe l’année précédente. Il n’y avait pas de nouvelles pièces et les seuls échanges se faisaient par vidéoconférence. Cette année, la situation n’était guère meilleure.

Jesko Raffin

Le Suisse Jesko Raffin a également piloté le châssis NTS de RW-Racing Zoom

Au printemps, la commission du Grand Prix autorisa tant NTS que MV Agusta à apporter de légères modifications techniques. Malgré cela, les succès n’étaient pas au rendez-vous. « C’est pourquoi nous avons décidé de geler le projet », explique Janssen. « Pour les années suivantes, nous devons trouver une solution ».

L’ancien pilote de course confirme : « Nous passerons à Kalex l’année prochaine. Avec une moto compétitive, il y a un développement constant. Les gars au Japon n’ont pas pu le faire pour nous pour l’année prochaine ».

L’année prochaine, RW-Racing s’alignera dans la catégorie Moto2 avec Barry Baltus ainsi qu’avec Zonta van den Goorbergh. « En tant qu’équipe, nous devons fournir à nos pilotes des motos compétitives. C’est notre travail et nous devons le faire », a déclaré Janssen.

Le chapitre NTS est pour l’instant clos. En quatre ans avec RW-Racing, deux résultats dans le top 10 ont été obtenus. Mais Janssen ne veut pas exclure la possibilité de reprendre la collaboration avec NTW à l’avenir : « Oui, quand on travaille si étroitement ensemble, on ne peut pas fermer une porte. Pour l’instant, nous ne pouvons pas prédire l’avenir. Je ne sais pas si cela arrivera en 2023 ou en 2024. Difficile à dire ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *