Ayumu Sasaki remporte sa première victoire de la saison lors de la finale

Ayumu Sasaki remporte sa première victoire de la saison lors de la finale

Moto 3



Ayumu Sasaki remporte sa première victoire de la saison lors de la finale

(RacingNews.fr) – Après sept secondes places, Ayumu Sasaki (Husqvarna) a tout de même remporté une course de la saison Moto3 2023. Le Japonais a tenu en échec David Alonso (GasGas) lors de la finale à Valence. Ivan Ortola (KTM) est monté sur la troisième marche du podium (résultat de la course). IntactGP a remporté le championnat du monde par équipes (classement général du championnat du monde).

Ayumu Sasaki fait ses adieux à la catégorie Moto3 avec une victoire
Zoom

Pour l’équipe allemande, les drames ont commencé avant même le départ. Lors de son tour sur la grille de départ, le poleman Collin Veijer a chuté. Le Néerlandais est reparti sur la grille de départ, mais ses mécaniciens ont dû réparer les dégâts sur sa Husqvarna.

Cela a fonctionné et Veijer était présent au départ de la course pendant 20 tours. Le duo IntactGP Sasaki et Veijer a d’ailleurs immédiatement pris la tête de la course. Deniz Öncü (KTM), Joel Kelso (CFMoto) et Ortola se sont placés derrière. Un groupe de tête de neuf personnes s’est formé très tôt.

A la mi-temps, ce groupe s’est réduit à cinq coureurs : Veijer, Sasaki, Öncü, Alonso et Ortola. Kelso et Jose Antonio Rueda (KTM) se trouvaient juste derrière. Le champion du monde Jaume Masia (Honda) a mené le deuxième grand groupe avec un peu de retard, en huitième position.

Le duo IntactGP a maintenu le rythme en tête. Seuls Alonso et Ortola ont pu suivre, mais Öncü, qui souffrait d’une main, a également réussi à revenir. Cinq pilotes se sont donc battus pour la dernière victoire de l’année.

Sasaki a entamé le dernier tour juste devant Alonso, Veijer et Ortola, en tête. Alonso a mis la pression et a cherché un moyen de passer, mais Sasaki a fait un sans faute, fermant les lignes et ne laissant aucune chance au meilleur rookie de l’année.

Avec sa première victoire de la saison, Sasaki n’avait plus que six points de retard sur Masia au championnat du monde. « Les mots me manquent. C’était ma course finale en Moto3. L’équipe a fait un travail incroyable », a déclaré le Japonais. « De mon point de vue, ils sont les champions du monde. Malheureusement, je n’ai pas réussi à le faire ».

« Mais aujourd’hui, j’ai pu montrer que je méritais aussi quelque chose. Avec cette victoire, je veux remercier ceux qui m’ont encouragé après la déception du week-end dernier. J’aime mes fans ! »

Avec cette deuxième place, Alonso a terminé sa saison de rookie en troisième position du championnat du monde. « C’est mon huitième podium de l’année », se réjouit le Colombien. « La course a été vraiment difficile parce que le rythme était très élevé. Dans le dernier tour, je n’ai malheureusement pas pu passer ».

Derrière Ortola, Veijer a franchi la ligne d’arrivée en quatrième position. Öncü a terminé cinquième à la fin du groupe de tête. Rueda et Kelso suivaient à une certaine distance. Daniel Holgado (KTM) a fait une belle remontée depuis l’arrière et est remonté jusqu’à la huitième place.

David Munoz (KTM) et Ryusei Yamanaka (GasGas) complètent le top 10, tandis que le champion du monde Masia n’a joué aucun rôle dans la finale. L’Espagnol s’est fait distancer dans la phase finale et a terminé 13e.

Au départ, une collision entre plusieurs pilotes s’était produite au virage 2. Vicente Perez et Diogo Moreira (tous deux en KTM) ont chuté. Holgado était également hors de la piste. A l’origine de ce crash, Xavier Artigas (CFMoto) a écopé de deux pénalités pour long lap.

Pour Dunlop, il s’agissait de la dernière course du championnat du monde. Lundi, une journée d’essais est prévue à Valence pour la catégorie Moto3. Les équipes et les pilotes rouleront avec le nouveau partenaire pneumatique Pirelli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *