Migno en pole grâce au poker des pneus

Migno en pole grâce au poker des pneus

Moto 3



Migno en pole grâce au poker des pneus

(RacingNews.fr) – Andrea Migno a bravé les gouttes de pluie au Mans pour décrocher une pole position sensationnelle lors des qualifications Moto3 sur pneus secs. Avec un meilleur temps de 1’47.407, le pilote Honda est deux secondes plus rapide que Riccardo Rossi, deuxième. Son collègue de la marque KTM, Jaume Masia, a pris la troisième place.

Andrea Migno a pris un risque avec les slicks en qualification qui s’est avéré payant.
Zoom

Alors que la Q1 a pu se dérouler sur une piste sèche, la pluie s’est à nouveau invitée au début de la Q2. Après un tour de repérage, la plupart des pilotes sont donc rentrés aux stands et ont fait changer leurs motos pour des pneus pluie.

Niccolo Antonelli et Riccardo Rossi ont également eu besoin de réparations après que Rossi ait heurté l’arrière de son collègue dans le dernier virage et que les deux aient chuté.

Le poker des pneus de Migno sur les slicks est payant.

Mais l’Italien a trouvé la bonne limite, devenant plus rapide à chaque tour, et à la fin il a clairement dépassé ses rivaux. Rossi, dont l’équipe a réagi en passant aux slicks dans les dernières minutes, a obtenu le meilleur résultat de qualification de sa carrière en WRC avec la deuxième place.

Masia s’est emparé de la dernière place sur la première ligne de la grille malgré le fait qu’il était en pneus pluie en troisième position. John McPhee, Gabriel Rodrigo et Antonelli, qui a pu attaquer après sa collision précoce, ont terminé quatrième et cinquième.

Filip Salac, qui a chuté en fin de course, était septième, suivi de Sergio Garcia et de Tatsuki Suzuki. Romano Fenati a placé sa Husqvarna sur la grille en dixième position. Le duo PrüstelGP de Ryusei Yamanaka et Jason Dupasquier s’est qualifié en 12e et 14e position respectivement.

Acosta, l’homme de haut vol, prend une retraite anticipée au premier trimestre.

Pour le leader du championnat du monde Pedro Acosta, les qualifications étaient terminées après la Q1. Alors que Suzuki, Dennis Foggia, Salac et Jeremy Alcoba se sont qualifiés pour le tour suivant, Acosta n’a pas pu dépasser la septième place dans la première section de qualification. Sous réserve d’éventuelles pénalités, il devra prendre le départ de la course depuis la 21e place sur la grille.

Une rangée plus loin se trouve Maximilian Kofler, qui n’a pas réussi à dépasser la 22e place sur la grille lors des qualifications. L’Autrichien est à 0,373 seconde du meilleur temps de la Q1. Il a pu laisser un total de sept pilotes derrière lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *