Aprilia RS-GP24 "ne fonctionne pas comme elle le devrait".

Aprilia RS-GP24 « ne fonctionne pas comme elle le devrait ».

MotoGP


(RacingNews.fr) – Dans le peloton pour la saison MotoGP 2024, Aprilia a quatre motos au départ, mais avec deux spécifications différentes.

Photo de couverture de la news : Miguel Oliveira

Miguel Oliveira sur une Aprilia 2024 au sein du team Trackhouse

Zoom

Dans l’équipe d’usine, Aleix Espargaro et Maverick Vinales pilotent l’Aprilia 2024. Dans la nouvelle deuxième équipe Aprilia – Trackhouse Racing des Etats-Unis – Miguel Oliveira est également assis sur la nouvelle conception, officiellement appelée RS-GP24. Le coéquipier d’Oliveira, Raul Fernandez, roule sur une Aprilia 2023.

Alors qu’Espargaro et Vinales ont tous deux réalisé un bon week-end avec la RS-GP24, terminant notamment en tête du sprint (Espargaro en troisième position au Qatar et Vinales en première position au Portugal), Oliveira a encore du mal à se familiariser avec cette moto de conception identique.

Dans les sprints, Oliveira n’est pas encore parvenu à marquer des points cette saison. Ce n’est pas une grande surprise en soi, compte tenu de la densité de performance du peloton et du fait que le samedi, seuls les 9 premiers (et non les 15 premiers) marquent des points. Mais même les dimanches, Oliveira ne roule pas encore dans la zone du peloton comme les pilotes d’usine peuvent le faire.

Après une 15e place au Qatar et une 9e place à domicile au Portugal, Oliveira se classe actuellement à la 14e place du classement. Aleix Espargaro est actuellement septième du championnat du monde après avoir obtenu deux fois la 8e place lors des Grands Prix. Maverick Vinales n’est huitième du championnat du monde que parce qu’il a été éliminé sans faute dans le dernier tour dimanche dernier à Portimao. S’il avait terminé deuxième du Grand Prix le lendemain de sa victoire au sprint, Vinales serait actuellement troisième du championnat.

A quoi est dû le fait que Miguel Oliveira ne soit pas encore aussi à l’aise avec l’Aprilia RS-GP24 qu’Espargaro et Vinales ? « J’aurais aimé faire de plus grands pas, mais ce sont de petits pas, vraiment de tout petits pas », répond le pilote de Trackhouse, interrogé sur le passage hivernal de l’Aprilia 2023 à l’Aprilia 2024.

Aprilia RS-GP24 pour la saison MotoGP 2024

Une Aprilia RS-GP24, comme celle de l’équipe d’usine, est également utilisée par Oliveira Zoom

Cette même RS-GP24 diffère du modèle de l’année dernière, piloté par Raul Fernandez, surtout au niveau de l’aérodynamique. Le moteur est également différent. « La sensation de conduite pure est en fait bonne. En ce qui concerne le pilotage, je me suis déjà complètement adapté », dit Oliveira.

« Mais », poursuit le pilote de Trackhouse, « la moto ne fonctionne tout simplement pas comme elle le devrait. C’est frustrant, mais c’est la situation dans laquelle nous nous trouvons. Nous devons continuer à travailler et essayer de trouver une solution ».

Sur le plan personnel, Oliveira, tout comme son coéquipier Raul Fernandez, n’est pas sous contrat avec Trackhouse, mais directement avec Aprilia, comme Espargaro et Vinales.

Miguel Oliveira, Raul Fernandez

Autre aéro : RS-GP24 (Oliveira) avec plus de winglets que RS-GP23 (Fernandez) Zoom

Les liens entre l’écurie américaine Trackhouse Racing et le constructeur de Noale (Italie) sont plus étroits que ceux qui unissaient l’équipe précédente, RNF Racing. Ce n’est donc qu’une question de temps avant qu’Oliveira ne prenne lui aussi le coup de main avec la RS-GP24 ?

Le fait que Fernandez, qui a commencé la saison avec deux zéros, ne conduise pas encore une Aprilia actuelle s’explique par des raisons logistiques. Contrairement à un grand constructeur comme Honda, il n’est pas possible de construire quatre nouvelles motos « en passant » chez Aprilia. Il est prévu que Fernandez reçoive de nouvelles pièces plus tard dans la saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *