"Il avait le potentiel pour faire mieux" - Brad Binder déçu par la saison MotoGP de KTM

« Il avait le potentiel pour faire mieux » – Brad Binder déçu par la saison MotoGP de KTM

MotoGP


(RacingNews.fr) – Brad Binder a obtenu son meilleur résultat au classement général de la saison MotoGP qui vient de s’achever. Quatrième, le pilote d’usine KTM a été le meilleur pilote non-Ducati de la saison MotoGP 2023, mais le Sud-Africain n’est pas pour autant satisfait car il est persuadé qu’il était possible de faire nettement mieux.

Brad Binder

Brad Binder a été le seul pilote KTM à terminer la saison MotoGP 2023 dans le top 10

Zoom

Quelques chutes et erreurs, comme celle commise lors de la finale de la saison à Valence, ont coûté de précieux points. « Pour être honnête, j’attendais beaucoup plus de cette saison. Nous avions le potentiel pour faire mieux, mais j’ai commis beaucoup d’erreurs. J’ai gâché beaucoup d’opportunités », s’énerve Binder.

Lors du Grand Prix final, Binder a mené, mais a ensuite commis une erreur. Ainsi, la saison MotoGP 2023 s’est terminée sans que KTM ne remporte l’une des courses principales. « Je n’ai pas gagné le dimanche, mais j’ai gagné deux fois le samedi », tente de dire Binder pour voir le bon côté des choses.

« Cette saison, nous avons connu des hauts et des bas », a déclaré Binder en regardant en arrière. « Mon sentiment est que nous aurions pu faire mieux. Nous aurions pu faire mieux, mais la quatrième place au championnat est une bonne progression par rapport à l’année dernière, où nous avions terminé sixième. J’espère que nous pourrons continuer sur cette lancée ».

Brad Binder s’agace de ses erreurs de pilotage et de ses chutes

Par rapport à 2022, KTM était plus proche cette année. « L’année dernière, je savais où nous en étions. Je voulais m’assurer de terminer chaque course de la meilleure façon possible. Cette année, je voulais gagner. Je suis fatigué des classements que nous avons obtenus », avoue Binder.

Brad Binder

Brad Binder a dépassé les limites de sa KTM RC16 à plusieurs reprises Zoom

« C’est pourquoi je me suis particulièrement efforcé. Les chutes en ont été le résultat. Ce n’est évidemment pas cool. D’un autre côté, nous avons deux fois plus de courses. Tout le monde a chuté plus souvent », constate Binder.

Une grande impatience pour 2024 : que manque-t-il à KTM pour remporter le championnat du monde ?

L’année prochaine, Binder veut se battre avec KTM pour le titre de champion du monde. « Je me réjouis vraiment de repartir l’année prochaine », remarque-t-il avec enthousiasme. « Nous avons maintenant deux ou trois mois pour continuer à grandir ».

Brad Binder

Brad Binder est convaincu que KTM doit travailler sur une faiblesse en particulier Zoom

« Nous voulons nous améliorer légèrement dans tous les domaines. Si nous y parvenons, nous aurons ce qu’il faut pour nous battre pour les victoires la saison prochaine », affirme le pilote KTM avec conviction. Mais que doit améliorer KTM pendant l’hiver pour mettre fin à la suprématie de Ducati ?

« Nous avons besoin de plus d’adhérence en position d’inclinaison maximale », cite Binder comme le principal point faible de la KTM RC16. « Pour moi, c’est le point sur lequel nous pouvons le plus nous améliorer. Tous les autres domaines ont déjà pu être améliorés ».


Photos : Test MotoGP à Valence pour 2024


« Je me sens mal de demander aux gars d’améliorer cela alors qu’ils ont déjà fait nettement mieux pour tout le reste. Mais tant que nous n’aurons pas résolu le problème, ce sera difficile », est convaincu Binder. Lors du test de Valence, juste après le Grand Prix final, Binder n’a manqué le meilleur temps que de quelques millièmes de seconde (voir la réaction du test).

Brad Binder est au sommet de sa carrière

Le titre de champion du monde est-il réaliste ? « Mon plan était de m’y atteler cette année », plaisante le pilote KTM. « On ne peut jamais être sûr. Je roule plutôt bien en ce moment, je dirais. Je n’ai jamais été aussi en forme ».

Brad Binder

Brad Binder impressionne par ses duels Zoom

« Nous avons vraiment eu beaucoup de bonnes courses cette saison. Sepang a probablement été notre plus mauvaise course. Nous avons été rapides dans toutes les sessions, mais malheureusement pas en course », se souvient Binder, qui a été de loin le meilleur pilote KTM.

Jack Miller, son coéquipier chez KTM, a connu quelques week-ends décevants, surtout en deuxième partie de saison. L’Australien a terminé sa première saison KTM à la onzième place du championnat du monde. Binder a donc été le seul pilote KTM à se classer dans le top 10.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *