Les qualifications "toujours compliquées" sur la moto Aprilia MotoGP

Les qualifications « toujours compliquées » sur la moto Aprilia MotoGP

MotoGP


Vinales a été fort tout le week-end à Misano après avoir testé l’Aprilia sur le site italien avant ses débuts à Aragon la semaine dernière.

Après avoir terminé le vendredi le plus rapidement, Vinales s’est directement qualifié pour la Q2 et s’est qualifié en 10e position sur la RS-GP, à 1,056 seconde de la pole, mais à seulement 0,184 seconde de son coéquipier Aleix Espargaro, huitième.

Vinales dit qu’une combinaison de besoin de comprendre la moto et un changement d’adhérence entre le matin et l’après-midi ont contribué à ce qu’il ne soit pas capable de franchir les 1m31s en Q2.

« Oui, j’espérais être un peu plus rapide, surtout pour arriver en 1m31s, mais d’une manière ou d’une autre je n’ai pas pu, » a déclaré Vinales quand Autosport lui a demandé s’il était déçu de ne pas être plus haut sur la grille.

« C’est vrai que j’ai encore besoin d’apprendre la moto pour être rapide sur un tour parce que je perds beaucoup, surtout sur l’essence.

« Mais c’est aussi quelque chose que nous devons corriger parce que le feeling de la moto a un peu changé entre la FP3 et la FP4, donc maintenant nous devons vérifier.

« Mais aussi, j’ai besoin d’apprendre, j’ai besoin d’apprendre la moto.

« Surtout quand l’adhérence n’est pas fantastique, je dois comprendre comment aller plus vite.

« Sur un tour, vous devez rouler d’une manière très différente et c’est encore compliqué pour moi.

« Mais nous allons continuer à travailler, ce week-end nous sommes beaucoup, beaucoup plus proches que l’autre week-end.

« Donc, c’est le point positif, donc en fait c’est le point positif.

« Nous sommes satisfaits, nous apprenons beaucoup, nous essayons différentes motos, ce qui vous donne toujours des retours différents. Et je pense que pas à pas, nous allons nous rapprocher de plus en plus. »

Maverick Vinales, Aprilia Racing Team Gresini

Maverick Vinales, équipe Aprilia Racing Gresini

Photo par : Gold and Goose / Images de sport automobile

Le paddock MotoGP restera à Misano pour un test de deux jours, mardi et mercredi prochains.

Lorsque Autosport lui a demandé si ce week-end serait important pour lui afin de trouver une direction dans laquelle travailler lors du test, Vinales a ajouté : « Chaque session est un test, chaque session.

« Donc, nous essayons, l’équipe commence à me comprendre, je commence à comprendre un peu plus la moto, ce dont j’ai besoin pour être rapide.

Lire aussi :

« La partie compliquée de ce travail est de comprendre comment aller vite, donc en ce moment, je pense que je cherche le temps au tour au mauvais endroit.

« J’ai besoin d’apprendre, aussi tout devient plus difficile sur l’attaque au temps.

« Tout le monde va très vite, vous essayez, maintenant je fais beaucoup d’erreurs pendant un tour.

« Donc, je ne suis pas trop inquiet. On doit continuer à apprendre, à travailler.

« C’est notre point, et c’est bien, parce que plus je lutte maintenant, plus je serai bon plus tard. Donc, c’est le bon point. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *