"Demain, nous devons finir notre travail".

« Demain, nous devons finir notre travail ».

Paddock


Marc Márquez sur la deuxième ligne à Silverstone. Contusionné après la chute, mais confiant avant la course. « Une chance d’obtenir un bon résultat. »

Cinquième case de la grille, une deuxième rangée qui correspond aux objectifs fixés. Marc Márquez Visiblement, il souffre encore de la bang de vendredi, mais il a réussi à obtenir un bon classement avant la course. Le pilote de Cervera s’attend à ce que le leader du MotoGP soit dans le coup, suivi de Bagnaia, mais il pense aussi que plusieurs autres gars se battent pour le podium. Y compris son compagnon de box Pol Espargaró, qui a pris la pole position, ce qui est certainement un signe positif pour lui. Bref, un petit groupe auquel il espère s’accrocher, en attendant de comprendre le déroulement de la course dimanche.

Sur le plan physique, après l’accident, il a eu quelques problèmes à l’œil. « Aujourd’hui, il va beaucoup mieux » a-t-il souligné. « C’était une broutille, mais hier, ça m’a beaucoup gêné : ça se déchirait plus que d’habitude, c’était comme si j’avais toujours quelque chose à l’intérieur. Finalement, je suis allé à l’hôpital, ils l’ont nettoyé et j’ai gardé l’œil fermé, comme ils l’ont recommandé. Ce n’est pas la seule conséquence. « Je suis un peu endolori après un accident à 270 km/h. » Il poursuit en expliquant. « Je sortais de la boîte, mais les pneus étaient à température. J’ai peut-être ouvert les gaz un peu trop fort. Heureusement, je n’ai pas été blessé, même si j’ai clairement eu un peu peur. »

Pas le pire coup de la saison.  » Celui du virage 7 à Jerez était pourtant pire que celui-ci… En fait, plus généralement, celui du Mugello se classe premier. Il y en a d’autres, mais je préfère les oublier. » Aujourd’hui, c’était beaucoup mieux.  » La meilleure séance a été celle des qualifications, je me sens généralement plus limité, mais la deuxième ligne est arrivée, ce qui est notre objectif. Dans les autres séances, j’ai plutôt essayé de conserver mon énergie. » Les essais se poursuivent dans le garage Honda.  » Nous avons testé un frein de type scooter : je ne me sentais pas trop à l’aise, je n’ai pas l’habitude de rouler comme ça. Je suis ensuite revenu au frein standard pour les qualifications, je me sentais plus en confiance et c’est ce que j’utiliserai également en course. « 

Il parle également avec assurance de son compagnon de box et du nouveau poleman. « Pol a montré que la moto fonctionne bien, mais demain sera le moment le plus important, lorsque nous devrons terminer notre travail. » est le commentaire de Marc Márquez. Ajoutant que « Depuis son arrivée chez Honda, il a toujours été très rapide sur le tour sec. Il l’a beaucoup fêté et c’est normal car il a eu plus de difficultés que prévu. Mais depuis le début du week-end, nous sommes tous les deux dans les premières positions – cela signifie que nous avons une bonne chance d’obtenir un bon résultat. »

Pour finir avec une prédiction pour la course de demain. « Tout va dépendre de qui prendra la tête et du rythme qu’ils pourront suivre ». a souligné Marc Márquez. « Si c’est rapide, ce sera très stressant pour les pneus et le corps, donc nous serons tous à la limite sur la finale. Si c’est plus lent, vous pouvez mieux le gérer, ce sera intéressant. » Il indique également les « favoris » de la course. « Je pense que Quartararo a un meilleur rythme, après lui je dirais Bagnaia ». Pas seulement ça. « Il est suivi par différents pilotes comme Pol, Martín, Miller, j’ajouterais Zarco, puis je me placerais dans le groupe ».

Massage Capital, relaxation à Rome

Photo : motogp.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *