Deux courses sur un même circuit, ce n'est pas du MotoGP pur - Aleix Espargaro

Deux courses sur un même circuit, ce n’est pas du MotoGP pur – Aleix Espargaro

Paddock



Deux courses sur un même circuit, ce n'est pas du MotoGP pur - Aleix Espargaro

Le calendrier 2020 du MotoGP comprenait cinq courses à double enjeu qui se sont déroulées sur des sites renouvelés à Jerez, en Autriche, à Misano, à Aragon et à Valence, en raison de la pandémie de COVID-19.

La saison 2021 a débuté par deux courses consécutives au Qatar, le GP de Doha – ainsi qu’une manche au Portugal – ayant été ajouté pour remplacer les manches américaines et argentines reportées.

Les restrictions frontalières du COVID ayant contraint le MotoGP à annuler le GP de Finlande cette année, le championnat a annoncé vendredi que le GP de Styrie reviendrait pour former une double série de courses au Red Bull Ring, soutenue par le GP d’Autriche.

Lorsqu’on lui a demandé son avis sur la question, Espargaro a déclaré : « Tout d’abord, je sais que Dorna fait de son mieux pour faire ce championnat avec les conditions du COVID.

« Mais je n’aime pas du tout faire deux courses sur le même circuit, même s’ils décident de faire deux courses à Aragon, mon circuit préféré.

« Je n’aime pas du tout ça, on ne fait pas un championnat pur et bon. C’est mon opinion. »

Lire aussi :

La sécurité du Red Bull Ring a fait l’objet de critiques après la double confrontation de 2020, à la suite de plusieurs incidents très médiatisés, notamment la terrible collision entre Johann Zarco et Franco Morbidelli lors du GP d’Autriche.

Malgré les discussions en cours, aucune modification de sécurité supplémentaire ne sera apportée au Red Bull Ring pour la saison 2021 – mais Espargaro affirme que des changements seront effectués pour 2022, sans toutefois donner de détails.

« L’Autriche est encore pire parce que tout est juste droit, trois virages », a-t-il ajouté.

« La bonne chose est que nous parlons à chaque commission de sécurité de l’Autriche, de différentes options, mais malheureusement pour 2021, il n’y aura pas de modifications. Mais pour 2022, il y en aura.

« Donc, deux courses là-bas sans modifications ne rend évidemment pas les pilotes heureux du tout, j’en suis sûr. »

Le GP de Styrie aura lieu le week-end du 6 au 8 août, tandis que la pause estivale du MotoGP commencera après le Dutch TT, le week-end du 25 au 27 juin.

Vendredi, le MotoGP a annoncé de nouveaux contrats de cinq ans pour que le KymiRing accueille le GP de Finlande à partir de 2022 et que le Sachsenring continue d’accueillir le GP d’Allemagne jusqu’en 2026.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *