MotoGP, Pablo Nieto à la tête de la nouvelle équipe de Valentino Rossi

MotoGP, Pablo Nieto à la tête de la nouvelle équipe de Valentino Rossi

Paddock


Pablo Nieto sera le team manager de l’équipe Aramco VR46 de Valentino Rossi lors de la prochaine saison MotoGP. La confirmation officielle vient d’Alessio Salucci.

Un jour de fête pour l’équipe SKY VR46 où l’on a célébré le 41ème anniversaire de Pablo Nieto. Le directeur d’équipe espagnol joue un rôle primordial au sein de l’équipe de Tavullia, un homme de confiance pour Alberto Tebaldi, Alessio Salucci et Valentino Rossi. Il est entré dans les bonnes grâces du Docteur lors d’un dîner : « J’ai commencé avec eux grâce à Valentino. Il était venu en Espagne, nous avons dîné, nous avons parlé et il m’a dit « bientôt nous travaillerons ensemble », puis la proposition est arrivée. J’en suis fier, Cremonini était aussi un de mes supporters…..« .

Pablo est issu d’une prestigieuse famille de pilotes, son père Angel Nieto a été 13 fois champion du monde. Alessio Salucci le pousse également dans les rangs de la VR46. « Nous nous connaissons depuis 1997, je l’ai rencontré avec Vale lors d’un événement Aprilia. Il y avait son cousin Fonsi qui nous avait accueillis chez lui, où il y avait aussi le grand Angel« . Personne ne semble plus apte à jouer le rôle de chef d’équipe, même dans la VR46 d’Aramco qui, à partir de l’année prochaine, fera ses débuts dans la catégorie reine. « Il sera en charge de l’équipe MotoGP et un peu de tout. Lui et moi sommes les plus opérationnels de l’équipe, nous nous confrontons tous les jours, il a beaucoup d’expérience, il sait quoi dire au coureur au bon moment. Nous nous trouvons très bien. ».

Un Espagnol dans le fief du motocyclisme italien, où les Ibériques sont les adversaires directs… Mais ce n’est pas le cas de Pablo Nieto, il représente l’exception qui confirme la règle. « Le directeur d’équipe devait être italien, il m’a frappé au Sachsenring alors qu’il travaillait pour une autre équipe. Je le voulais vraiment, on avait besoin d’un gars jeune et passionnant. – a ajouté Uccio -. Il m’a dit : « Je vais rentrer chez moi, changer mon passeport et devenir italien ». Aujourd’hui, il est 3/4 italien et 1/4 espagnol« . Des mots d’éloges également de la part de Luca Marini. Ensemble, ils tâtent l’air du MotoGP, avant d’atterrir dans la nouvelle équipe de Valentino Rossi en 2022 au guidon de la Ducati. « Il fait partie de ces directeurs sportifs qui parlent beaucoup aux coureurs, il a une relation presque amicale avec eux, ce qui contribue à leur tranquillité d’esprit.« .


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *