MXGP #1. Argentine. Prado, GasGas, et De Wolf, Husqvarna [VIDEO e GALLERY] - Motocross

MXGP #1. Argentine. Prado, GasGas, et De Wolf, Husqvarna [VIDEO e GALLERY] – Motocross

Motocross


Début du championnat du monde en Patagonie. Le départ est donné par Prado-Gajser, qui attend Herlings. L’Espagnol s’impose. MX2, on pensait à un récital de Lucas Coenen, mais c’est plutôt De Wolf. Adamo Holder est là, Zanchi rookie aussi. Baptême de triomphe presque sensationnel

10 mars 2024

Villa La Langostura, Argentine, 10 mars. Nous commençons dans l’hémisphère sud, en Patagonie argentine, à la Villa La Langostura pour le premier Grand Prix de la saison 2024, YPF Infinia MXGP de Patagonie-Argentine. C’est la première des vingt saisons, une très longue saison.

Nous nous attendons à ce qu’elle soit passionnante, comme elles le sont toutes depuis l’aube de la dernière génération MXGP. Bien sûr, la première est la première, et elle est toujours là pour nous faire fibrer, souvent pour nous surprendre, pour surprendre la compétence des fans, trop conditionnés. Il faut dire que l’on s’attendait à un grand défi entre les ‘perdants’ (par adversaires ou par malchance), quelque chose comme un grand duel. Tim Gajser Honda-Jefrey Herlings KTMdans une sorte de simulacre d’alliance pour attaquer le champion en titre, Jorge Prado, GasGas. Ce n’est pas tout à fait ça, mais il n’y a pas de quoi être déçu. Le Slovène a fait cavalier seul, l’Espagnol a chargé, le Néerlandais a eu du mal à monter en régime (c’est justifié), le niveau est tout de suite élevé, le Motocross est un sport de haut niveau. hache émotionnelle sur le fil du rasoir.

MXGP #1. Argentine. Prado, GasGas, et De Wolf, Husqvarna [VIDEO e GALLERY] - Motocross

MXGP. La morale est que Jorge Prado a repris là où il s’était arrêté l’année dernière. En effet, peut-être avec une d’affûtage au système gagnant. Le premier Grand Prix de la saison revient à l’Espagnol officiel GasGas et est le résultat d’une Course 1 parfaite, remportée devant Romain Febvre, Kawasaki, et Pauls Jonass, Honda, (Tim Gajser n’a pas participé, trop d’embarras), et d’une Course 2 maîtrisée, remportée par le Slovène avec une dizaine de secondes d’avance, assez pour être clair surtout en l’absence de toute forme de pression réelle derrière lui. En ce début de Championnat, la victoire en Grand Prix est plutôt une vérification des valeurs en présence, sans entrer trop chirurgicalement dans les détails ou les dixièmes de seconde. Il s’agit de confirmation du Pradomais aussi de Gajser et de Febvre, troisième du GP, peut-être un peu assiette mais rentable.

MXGP #1. Argentine. Prado, GasGas, et De Wolf, Husqvarna [VIDEO e GALLERY] - Motocross

MX2. La surprise, c’est le baptême de la Triumph. Il ne s’agit pas d’un acte de présence, donc pas de formalité inutile. Mikkel Haarup a joué franc jeu même et a même parfois donné l’impression d’amener les toutes nouvelles et inédites motos anglo-américaines à leurs débuts mondiaux a un grand bain d’adrénaline. Le baptême, lui, a quelque chose de sensationnel. S’élevant lors de la marche d’approche et explosant dans les deux Courses, même un puissant holeshot, le Le pilote Triumph termine à la troisième place Course 2 et troisième du Grand Prix. Ceux qui étaient confiants seront heureux, ceux qui avaient des doutes sur la conception de la voiture seront heureux. sponsorisé par Ricky Carmichael maintenant… il peut dormir sur ses deux oreilles. Pourtant, au début, cela ressemblait presque à une récital Lucas Coenen.

Le responsable de Husqvarna avait été pratiquement indomptable des essais libres jusqu’au warm-up. Dans les deux courses, cependant, le Belge est rentré dans le rang. breakla deuxième course a même été un décalage, dans la mesure où elle l’a été, essentiellement, Simon LangenfelderGasGas, vainqueur de la course 1, et Kay De WolfHusqvarna, qui a remporté la course 2 et le premier Grand Prix de la saison MX2. La performance de la nôtre laisse perplexe, Andrea Adamo, KTM, et Ferruccio Zanchi, Honda. Le champion du monde ne s’est jamais vraiment match (une troisième place en qualification et une cinquième en course 2 ont été les meilleurs résultats) et le rookie toscan a fait sa percée en prenant la troisième place lors du warm-up. Ensuite, ils ont tous les deux se sont assoupis entre la cinquième (Adamo, course 2) et la septième (Zanchi, course 1). Je ne vois aucune raison de m’inquiéterconfirmer (Champion) et découvrir (Remarquable) sont deux rites de passage sur le chemin de la croissance qui ne peuvent se faire sans douleur. Ici et là dans les classes, des défections diverses, avant et pendant. Liam Evertspar exemple, ou Geerts, Perforé, Fernandez. Le motocross est un sport spectaculaire, mais difficile !

De l’Argentine à Arroyomolinos, Grand Prix d’Espagne, 23 et 24 mars. Peu de temps. Dieu merci !

© Images Infront MXGP, KTM, GasGas, Yamaha

MXGP #1. Argentine. Prado, GasGas, et De Wolf, Husqvarna [VIDEO e GALLERY] - Motocross

MCalendrier XGP 2024

10 mars, Patagonie, Argentine

24 mars, Arroyomolinos, Espagne

7 avril, Riola Sardo, Sardaigne Italie

14 avril, Pietramurata, Trentin, Italie

5 mai, Agueda, Portugal

12 mai, Lugo, Galice, Espagne

19 mai, St Jean d’Angely, France

2 juin, Teutschenthal, Allemagne

9 juin, Kegums, Lettonie

16 juin, Maggiora, Italie

30 juin, Simbawa, Indonésie

7 juillet, Lombok, Indonésie

21 juillet, Loket, République tchèque

28 juillet, Lommel-Flandre, Belgique

11 août, Uddevalla, Suède

18 août, Arnhem, Pays-Bas

25 août, Frauenfeld, Suisse

8 septembre, Afyonkarahisar, Turquie

16 septembre, Shanghai, Chine

29 septembre, Italie à confirmer

MXoN 5-6 octobre, Matterley Basin, Royaume-Uni

MXGP #1. Argentine. Prado, GasGas, et De Wolf, Husqvarna [VIDEO e GALLERY] - Motocross

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *