Championnat d'Europe des Rallyes de Rome : lutte pour le titre au cœur de l'Italie

Championnat d’Europe des Rallyes de Rome : lutte pour le titre au cœur de l’Italie

ERC



Championnat d'Europe des Rallyes de Rome : lutte pour le titre au cœur de l'Italie

(RacingNews.fr) – Le week-end prochain, le Championnat d’Europe des Rallyes FIA (ERC) prendra son envol en Italie. Le décor est celui des environs de la ville éternelle de Rome. Bien sûr, les monuments et les sites touristiques les plus célèbres sont à ne pas manquer. Vendredi après-midi, des groupes de dix voitures chacun seront escortés dans la ville par la police. Depuis le départ cérémoniel, le parcours passe par le Colisée, le Palazzo Venezia, l’Altare della Patria et le Campidogio et plusieurs autres curiosités jusqu’au départ de la première spéciale (SS), une courte super spéciale au Palazzo della Civilta del Lavoro.

Kajetan Kajetanowicz participe à son tout premier rallye en Italie.
Zoom

Le « Rally di Roma Capitale » est un événement jeune. Il a été organisé pour la première fois en 2013 et se déroule entièrement sur l’asphalte. En 2017, il fera partie du championnat européen pour la première fois et se déroulera principalement autour de Rome. Au total, douze étapes spéciales sur un total de près de 200 kilomètres chronométrés sont prévues. Le parc de service est situé à Fiuggi, au sud-est de Rome.

Cinq étapes sont prévues le samedi, suivies de six autres le dimanche. Lors de la deuxième étape, il y a aussi la spéciale de 32 kilomètres « Cave-Rocca S. Stefano ». Il s’agit de la deuxième étape la plus longue du calendrier de l’ERC. Les routes sont variées. Les passages rapides sont interrompus par des sections sinueuses. Il y a aussi des hauts et des bas. Au cours de cette longue étape, d’innombrables villages sont traversés. Les organisateurs attendent de nombreux spectateurs le long des routes. La cérémonie de remise des prix aura lieu à Ostie, l’ancienne ville portuaire des Romains.

Rome étant l’avant-dernier rallye du calendrier, l’attention se porte sur la lutte pour le titre. Plus récemment, en République tchèque, l’Allemande Marijan Griebel a remporté le championnat U28. Maintenant, tout est question de classement général. Kajetan Kajetanowicz (Ford Fiesta R5) possède une avance de 23 points sur Bruno Magalhaes (Skoda Fabia R5). Comme un maximum de 39 points peut être collecté à Rome, Alexej Lukjanuk (Ford Fiesta R5), troisième, n’est pas encore hors de la course au titre. Bryan Bouffier (Ford Fiesta R5) pourrait également entrer dans le Top 3 avec un bon résultat.

Si Kajetanowicz conserve son avance dans les points jusqu’à la finale de la saison, il serait le premier pilote à devenir champion d’Europe trois fois de suite. « Un nouveau rallye signifie un grand défi », déclare le Polonais, qui n’a jamais participé à un rallye en Italie. « J’ai toujours voulu conduire en Italie car les routes asphaltées sont uniques. Vous ne pouvez pas trouver ça ailleurs. En outre, le champ des concurrents est également très fort. Il y a des moments clés à venir pour nous. Nous devons être concentrés et parfaitement préparés. »

Au total, 45 voitures sont inscrites sur la liste des participants. 18 voitures R5 composent la classe supérieure. Griebel n’en fait pas partie. « Malheureusement, je ne participerai pas aux manches restantes de l’ERC pour diverses raisons », explique l’Allemand. « Le rassemblement en Lettonie n’était généralement pas prévu. Afin de regrouper toutes les ressources disponibles pour l’année à venir et de ne pas grever davantage le budget déjà épuisé, nous ne participerons pas non plus à la compétition à Rome. De notre point de vue, nous avons réalisé et montré tout ce que nous avions prévu de faire cette saison. » M. Griebel se rendra néanmoins à Rome pour y mener des entretiens et assister aux essais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *