Manfred Stohl fournit des entraînements pour le projet électrique de la WRX

Manfred Stohl fournit des entraînements pour le projet électrique de la WRX

Rallycross WRX



Manfred Stohl fournit des entraînements pour le projet électrique de la WRX

(RacingNews.fr) – Manfred Stohl et sa société STARD joueront un rôle clé dans le développement d’une plateforme pour les voitures électriques dans le championnat du monde de rallycross (WRX). STARD a été nommé fournisseur officiel du « Projet E » par le promoteur de la série IMG et fournira, entre autres, les moteurs des voitures de rallycross électriques.

STARD a déjà développé une voiture de rallye électrique
Zoom

Sous le titre « Projet E », IMG veut lui-même mettre en place une plateforme pour le rallycross électrique, après l’échec des négociations avec des constructeurs potentiels sur l’électrification de la WRX prévue à partir de 2021.

« Comme d’habitude dans ce genre de projet, et malgré notre participation à ce projet d’IMG depuis la première heure, nous sommes restés jusqu’à présent plutôt en retrait afin de pouvoir poursuivre notre travail de développement sans être dérangés, explique Stohl.

« Mais comme nous nous trouvons déjà à un stade très avancé de la phase de développement, c’est avec le plus grand plaisir que nous annonçons officiellement notre participation intensive et exclusive à ce projet audacieux et tourné vers l’avenir d’IMG », poursuit l’Autrichien.

Stohl est un pionnier dans le domaine des voitures de course électriques et avait déjà développé et testé de son propre chef, il y a quelques années, une voiture de rallye à moteur électrique. Son entreprise doit maintenant apporter cette expérience au développement de la plateforme WRX électrique.

Dans un avenir proche, ces systèmes développés pour le « Projet E » seront testés lors d’essais sur route et les résultats seront comparés avec les résultats disponibles des essais sur banc. À cette fin, STARD a choisi trois véhicules de base différents afin de garantir un large éventail d’applications dès le début du projet.

« Le rallycross est un environnement très exigeant. Pour y garantir des performances élevées, il est impératif de disposer d’une vaste expérience pertinente et donc de comprendre les exigences réelles », explique Stohl.

« En plus de notre projet WRX, que nous menons de manière intensive depuis 2015, nous avons mis en place un programme de développement et d’essais unique en son genre pour tester nos derniers composants sur trois modèles de véhicules différents. L’objectif est de garantir dès le départ une flexibilité et une fiabilité maximales de nos produits », poursuit l’Autrichien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *