Revers pour le championnat du monde de rallycross : le promoteur IMG se retire.

Revers pour le championnat du monde de rallycross : le promoteur IMG se retire.

Rallycross WRX



Revers pour le championnat du monde de rallycross : le promoteur IMG se retire.

(RacingNews.fr) – Le championnat du monde de rallycross (WRX) est confronté à un avenir incertain. Selon les informations de « RacingNews.fr », l’ancien distributeur, International Management Group (IMG), mettra fin à sa participation à la fin de la saison en cours. IMG avait acquis les droits commerciaux de la WRX en 2013.

Le championnat du monde de rallycross aura besoin d’un nouveau distributeur en 2021.
Zoom

Le contrat avec la FIA, l’organe directeur mondial des courses automobiles, devait initialement durer 20 ans, mais IMG se retire maintenant de manière anticipée à un moment critique. Interrogé par ‘RacingNews.fr’, le patron de la série WRX, Paul Bellamy, n’a voulu ni confirmer ni infirmer les faits.

Dans une déclaration, il a plutôt déclaré : « Nous sommes fiers de pouvoir diriger les championnats du monde et d’Europe de rallycross malgré les défis de cette année et nous avons hâte de terminer la saison en Espagne, en Belgique et en Allemagne. Avec la FIA, nous explorons actuellement plusieurs options pour l’avenir de ces championnats et nous annoncerons plus de détails en temps voulu. »

Les raisons du retrait ne sont pas claires

Les raisons du retrait prématuré d’IMG ne sont pas encore claires, mais pourraient être liées aux difficultés économiques de la société mère Endeavor. En avril, il a été rapporté aux États-Unis que la société événementielle avait une dette de sept milliards de dollars US, à la suite de quoi les agences de notation ont changé la note à négative.

IMG était intervenu en tant que responsable de la commercialisation du rallycross de la FIA en 2013, transformant ce qui était alors le championnat européen en championnat du monde, dont la première édition a eu lieu en 2014. Au cours des années suivantes, la WRX a connu un véritable boom.

Avec des pilotes tels que Petter Solberg, Mattias Ekström, Sébastien Loeb et Ken Block, elle a attiré des pilotes de premier plan, et en 2017, quatre constructeurs étaient représentés dans la série par Audi, Volkswagen, Peugeot et Ford.

Hausse rapide, baisse rapide

Aussi vite que la hausse, le crash a suivi. En raison de désaccords sur la commercialisation de la série et surtout sur le développement des voitures de rallycross électriques, tous les constructeurs ont quitté la série à la fin de 2018.

En 2019, elle a continué avec des équipes privées uniquement et a livré l’une des saisons les plus excitantes depuis longtemps d’un point de vue sportif.La WRX a ensuite été frappée par la crise du Corona en 2020. La saison ne commence qu’en juillet à Höljes. Actuellement, des courses sont encore prévues à Barcelone (épreuve double), à Spa-Francorchamps et à la fin de la saison, à la mi-décembre, au Nürburgring.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *