Sa victoire au Monte-Carlo ne me fera pas revenir en WRC

Sa victoire au Monte-Carlo ne me fera pas revenir en WRC

WRC



Sa victoire au Monte-Carlo ne me fera pas revenir en WRC

(RacingNews.fr) – Sébastien Loeb a remporté avec M-Sport l’ouverture de la saison du Championnat du monde des rallyes (WRC) au Monte-Carlo et est ainsi entré dans l’histoire en devenant le premier vainqueur de l’ère Rally1 avec des voitures hybrides. Le neuf fois champion WRC, âgé de 47 ans, suit un programme à temps partiel pour l’équipe Ford. Son ancien rival Mikko Hirvonen est impressionné, mais il exclut lui-même un retour en WRC.

Mikko Hirvonen exclut un retour en WRC
Zoom

Hirvonen, 41 ans, a fait partie du WRC jusqu’en 2014, où il était l’un des plus proches poursuivants de Loeb à la fin des années 2000 et au début des années 2010. Entre 2008 et 2012, le Finlandais a terminé quatre fois deuxième au classement général, à chaque fois derrière le Français. Hirvonen a gagné 15 rallyes dans sa carrière, mais n’a jamais remporté le titre.

En 2009, Hirvonen n’est pas passé loin : le Finlandais a été au coude à coude avec Loeb tout au long de l’année, un duel qui a culminé lors de la finale en Grande-Bretagne après six victoires pour Loeb et quatre pour Hirvonen. Loeb s’est assuré la septième victoire de la saison et a remporté le championnat avec seulement un point d’avance sur son poursuivant.

Hirvonen s’est retiré du WRC à l’issue de la saison 2014, tandis que Loeb a continué à disputer quelques rallyes. Cela ressemble en fait à un compte non réglé entre les deux as du rallye, mais le Finlandais exclut tout retour. Il souhaite continuer à se concentrer sur l’aide aux jeunes pilotes de rallye et sur le développement de talents.

Loeb et Hirvonen étaient autrefois des rivaux acharnés Zoom

Hirvonen a récemment été nommé instructeur en chef du programme de formation WRC de Toyota. Il est chargé d’aider les jeunes pilotes japonais à accéder au championnat du monde. Il a actuellement sous son aile trois pilotes qui pourraient un jour accéder à la catégorie Rally1 du WRC.

Il a déclaré à ‘RacingNews.fr’ : « Je ne vais certainement pas continuer à courir au niveau WRC. Je pourrais faire quelques rallyes historiques amusants ou de l’autocross, mais là encore, il n’y a pas de projets concrets. Pour l’instant, je suis heureux de regarder mes gars s’entraîner et de m’impliquer dans le programme Toyota. Cela me suffit ».

Rallye de Monte-Carlo 2022 : triomphe de Sébastien Loeb

Sébastien Loeb entre dans l’histoire du WRC avec une incroyable victoire au Rallye Monte-Carlo 2022 ! Plus de vidéos de rallye

Hirvonen a toutefois beaucoup de respect pour Loeb : « Chapeau à lui ! Il a fait un fantastique Rallye Monte-Carlo. Mais cela n’a pas allumé chez moi l’étincelle qui m’a donné envie de faire moi-même un come-back ». Le Finlandais est comblé par son rôle dans l’ombre et par son travail avec les jeunes talents, c’est pourquoi il n’a aucune raison de ressortir son costume de pilote de course de la cave.

Hirvonen ne s’occupe pas seulement des Japonais Hikaru Kogure, Nao Otake et Yuki Yamamoto, mais il aide aussi Kalle Rovanperä à s’améliorer sur les rallyes asphalte. Rovanperä fait partie des jeunes les plus prometteurs chez Toyota. Le Japonais veut suivre Takamoto Katsuta, qui a déjà réussi à se hisser dans la catégorie supérieure du WRC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *