Christopher Bell met fin à la série de victoires de Chevrolet

Christopher Bell met fin à la série de victoires de Chevrolet

Nascar



Christopher Bell met fin à la série de victoires de Chevrolet

(RacingNews.fr) – La quatrième des 36 courses de championnat de la saison 2024 de la NASCAR Cup s’est déroulée dimanche sur le Phoenix Raceway. Pour la première fois de la jeune saison, la victoire n’est pas revenue à un pilote Chevrolet. La course a été dominée par les pilotes Toyota et l’un d’entre eux a franchi la ligne d’arrivée en vainqueur : Christopher Bell (Gibbs-Toyota). (Photos : NASCAR à Phoenix)

Première victoire de la saison 2024 pour Christopher Bell, Joe Gibbs Racing et Toyota
Zoom

L’ovale d’un mile de Phoenix a vu les débuts d’un package aéro encore une fois adapté aux ovales courts et aux circuits. A Phoenix, avec un diffuseur plus simple et un aileron arrière un peu plus haut, la course était un peu plus animée que dans le passé récent sur les ovales courts. Il y avait un peu plus de mouvement dans le peloton. Les courses à venir sur des pistes courtes et des circuits devront montrer si cela peut être considéré comme une nouvelle tendance.

Les 312 tours de dimanche ont vu six leaders différents, Tyler Reddick (23XI-Toyota) et Denny Hamlin (Gibbs-Toyota) ayant réalisé le plus grand nombre de tours en tête avec 68 chacun. Il y a eu six phases jaunes, dont deux étaient dues, comme d’habitude, à la subdivision en segments de course (stages). (Résultat : NASCAR à Phoenix)

Lors des qualifications du samedi, la pole a été attribuée pour la première fois de la saison non pas à un pilote Ford, mais à un pilote Toyota. Denny Hamlin l’a décrochée en signant le meilleur temps en Q2. Dimanche, il avait à ses côtés sur la première ligne au départ son jeune coéquipier de Gibbs, Ty Gibbs.

Victoires de stage pour Tyler Reddick et Christopher Bell

Parti pour la première fois d’aussi haut dans une course de coupe, Ty Gibbs s’est illustré dès le début. En effet, c’est le rookie de l’année 2023, et non le poleman et vétéran Denny Hamlin, qui est revenu en tête du premier tour.

Ty Gibbs a ensuite mené la majeure partie du premier segment de la course (Stage 1). Mais juste avant le drapeau à damier, il a été rattrapé et dépassé par Tyler Reddick. Reddick a donc remporté la première étape de la journée, suivi de Gibbs et de Hamlin, qui a franchi la ligne en troisième position.

Dans le deuxième segment de la course (Stage 2), c’est d’abord Denny Hamlin qui a mené la danse, car il est revenu en premier sur la piste après son arrêt au stand lors de la caution de Stage. Faute de phase jaune, ce segment a donné lieu à une série d’arrêts sous drapeau vert. Mais Todd Gilliland (Front-Row-Ford) est resté dehors et a pris la tête de la course.

Gilliland a longtemps mené. Mais ensuite, c’est à nouveau Tyler Reddick qui avait les meilleures cartes en main. Mais juste avant le drapeau à damier, il a été dépassé par Christopher Bell. C’est donc Bell qui a remporté la Stage 2, suivi de Reddick et Hamlin. Les trois premières positions ont donc toutes été attribuées à des pilotes Toyota, tant dans la Stage 1 que dans la Stage 2.

Denny Hamlin attaque le leader Reddick et fait un tête-à-queue

Le troisième segment décisif de la course (Stage 3) a commencé par un tête-à-queue de Kyle Busch (Childress-Chevrolet) dans la foule. Peu après, Joey Logano (Penske-Ford) s’est écrasé après avoir été retourné par John Hunter Nemechek (Legacy-Toyota).

Pour Logano, la course était terminée. Son coéquipier chez Penske, Austin Cindric, a été impliqué dans un crash dès le début de la Stage 1, sans en être responsable, et a été noté comme le premier abandon de la journée.

Peu après le retour à la vitesse de course, une collision a eu lieu dans la lutte pour la tête de la course. Tyler Reddick était en tête. Alors qu’il était attaqué par Denny Hamlin, la Gibbs-Toyota rouge de Hamlin est devenue incontrôlable. Il y a eu un léger contact, qui s’est soldé par un tête-à-queue pour Hamlin. Reddick s’en est sorti, mais a perdu la tête lors de l’arrêt au stand sous jaune qui a suivi immédiatement.

En raison de la stratégie, Martin Truex Jr. (Gibbs-Toyota) a ensuite réalisé quelques tours en tête. Lui et Ryan Preece (Stewart/Haas-Ford) étaient restés à l’extérieur pendant la phase jaune après le tête-à-queue de Hamlin. Le groupe de ceux qui étaient fraîchement chaussés de pneus était mené par les coéquipiers de Truex chez Gibbs, Ty Gibbs et Christopher Bell. Pendant ce temps, Denny Hamlin, le quatrième pilote Gibbs, était en train de rattraper son retard après son tête-à-queue.

Martin Truex Jr. seulement septième avec une stratégie différente

A 41 tours de la fin, Truex Jr. est rentré au stand sous le feu vert en tant que leader. Il était donc clair que sa stratégie déviante ne fonctionnerait pas sans une nouvelle phase jaune. Christopher Bell, qui avait doublé Ty Gibbs peu avant, a pris la tête. Et il n’y a effectivement pas eu de nouvelle phase jaune.

NASCAR 2024 : Phoenix

Les meilleurs moments de la course 4 sur 36 des NASCAR Cup Series 2024, la Shriners Children’s 500 sur le circuit de Phoenix !

Christopher Bell a ainsi remporté sa première victoire de la saison, mettant fin, avec Toyota, à la série de victoires de Chevrolet. Chris Buescher (RFK-Ford) a réussi à trouver un moyen de dépasser Ty Gibbs à dix tours de la fin. C’est donc Buescher qui a franchi la ligne d’arrivée en deuxième position.

Le jeune Ty Gibbs, qui s’était élancé de la première ligne de la grille de départ, a finalement terminé troisième devant le coéquipier et patron de Buescher chez RFK, Brad Keselowski. Le champion en titre Ryan Blaney (Penske-Ford) a pris la cinquième place. Et le pilote Chevrolet le mieux placé ? C’est le pilote Trackhouse Ross Chastain qui a pris la 6e place. Pour Hendrick Motorsports, l’équipe phare de Chevrolet, la 14e place de Kyle Larson a été le maximum.

Martin Truex Jr. a réussi à se hisser à la P7 grâce à sa stratégie d’arrêt au stand différente, mais sans plus. Le vainqueur de la Stage 1, Tyler Reddick, n’a obtenu que la 10e place. Et le poleman Denny Hamlin, qui a mené la plupart des tours avec Reddick, a finalement terminé sa course de rattrapage à la 11e place du classement final après son tête-à-queue dans le duel avec Reddick.

Après la première : le package aéro adapté bientôt à nouveau en service

Dimanche prochain (17 mars), le circuit ovale d’un demi-mile de Bristol (Tennessee) sera utilisé, mais contrairement aux trois dernières années, il ne s’agira plus d’une course sur piste dirt. Tout comme la course de play-off de septembre, la course de printemps à Bristol se déroulera à nouveau sur le revêtement de la piste proprement dite (béton).

Une semaine après Bristol, les courses auront lieu sur le Circuit of The Americas à Austin (24 mars), une autre semaine après sur le Richmond Raceway (31 mars) et une autre semaine après sur le Martinsville Speedway (7 mars). Pas à Bristol, mais à Austin, Richmond, Martinsville, le package aéro adapté, qui a fait sa première apparition dimanche à Phoenix, sera à nouveau utilisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *