Christopher Bell se qualifie pour la finale au terme d'une course mouvementée !

Christopher Bell se qualifie pour la finale au terme d’une course mouvementée !

Nascar



Christopher Bell se qualifie pour la finale au terme d'une course mouvementée !

(RacingNews.fr) – La course de playoffs des NASCAR Cup Series sur le Homestead-Miami Speedway a été aussi passionnante que turbulente ! La victoire a finalement été remportée par Christopher Bell (Gibbs-Toyota) qui, il y a une semaine à Las Vegas, avait manqué de peu de remporter la victoire et de se qualifier pour la finale du titre, composée de quatre pilotes. Sept jours plus tard seulement, Bell s’est rattrapé en remportant la finale à Homestead. (Photos : NASCAR sur le Homestead-Miami Speedway)

Christopher Bell : de la zone négative à la finale grâce à sa victoire à Homestead !
Zoom

Par une température agréable de 30 degrés Celsius, le Homestead-Miami Speedway, qui permet plusieurs lignes dans les virages, a offert comme d’habitude des courses dignes d’intérêt. Pour trois des huit participants aux playoffs – Kyle Larson, Denny Hamlin, Martin Truex Jr – la course a réservé un abandon, le vainqueur de Las Vegas, déjà qualifié pour la finale, Kyle Larson, pouvant supporter cet abandon. (Résultat : NASCAR sur le Homestead-Miami Speedway)

En hommage à Kevin Harvick, dont la carrière en NASCAR s’achève dans deux semaines, le titre de la course de dimanche à Homestead était : 4EVER 400. Il y a neuf ans, Harvick avait remporté son titre en NASCAR sur le Homestead-Miami Speedway au volant de la voiture Stewart/Haas portant le numéro 4. Le dimanche, c’est Rodney Childers, chef d’équipe de longue date de Harvick, et sa famille qui ont donné l’ordre de démarrer les moteurs.

Alors que Harvick partait de la 22e place, Martin Truex Jr. (Gibbs-Toyota) s’est élancé de la pole position. Pour Toyota, il s’agissait déjà de la septième pole dans la huitième course de playoffs de l’année. Il n’y a qu’à Talladega, où Aric Almirola (Stewart/Haas-Ford) a été le plus rapide lors des qualifications, qu’aucun pilote Toyota n’est parti de l’avant.

Victoires de stage pour Kyle Larson et Ryan Blaney

Au début de la course de 400 miles (267 tours), le meneur Martin Truex Jr. et Bubba Wallace (23XI-Toyota), qui s’est élancé de la première ligne à ses côtés, se sont battus en duel pendant trois tours. Wallace s’est d’abord imposé. Mais contrairement à Truex Jr, il n’est pas encore en lice pour le titre.

Bubba Wallace, Martin Truex Jr., William Byron (Hendrick-Chevrolet), Brad Keselowski (RFK-Ford) et Kyle Larson (Hendrick-Chevrolet) ont pris la tête de la course.

Larson a vu le drapeau à damier de la Stage 1 en premier, suivi de Keselowski et de Ryan Blaney (Penske-Ford). Le premier segment de la course s’est terminé sous le jaune parce que Ricky Stenhouse (JTG-Chevrolet) a tourné trois tours avant le drapeau à damier. Il s’agissait de la première des cinq phases jaunes de la journée.

NASCAR 2023 : Homestead

Les meilleurs moments de la course 8 sur 10 des playoffs des NASCAR Cup Series 2023, le 4EVER 400 sur le Homestead-Miami Speedway !

Dans le deuxième segment de la course (Stage 2), Kyle Larson a mené du début jusqu’à trois tours avant la fin du Stage. Mais ensuite, il a perdu beaucoup de vitesse parce qu’il avait trop sollicité ses pneus. Ryan Blaney et William Byron l’ont dépassé. C’est donc Blaney qui a remporté la Stage 2 devant Byron et Larson.

Lors du redémarrage, qui a marqué le début du dernier segment de la course (Stage 3) à Homestead, Ryan Blaney s’est battu en duel avec William Byron pour prendre la tête. Le pilote Penske s’est imposé, mais a aussitôt été confronté à la concurrence, non pas de Byron, mais de Kyle Larson, qui était à nouveau en pleine course à ce moment-là. Peu après, la scène la plus dramatique de la course s’est produite.

Dans le duel de tête : Kyle Larson s’écrase contre le mur des stands !

Alors qu’il restait 50 tours à parcourir pour le dernier des trois arrêts sous drapeau vert, Larson a tenté de reprendre le plus de terrain possible sur le leader Blaney en entrant dans la voie des stands. Larson a freiné brutalement, a légèrement heurté l’arrière de la Ford Penske de Blaney et a percuté le mur des stands. A Homestead, ce « rembourrage » est constitué de tonneaux remplis de sable.

« Je ne m’attendais pas à ce que [Blaney] décélère si tôt. Il faut que je regarde les données pour voir comment était mon rythme par rapport à la vitesse du pitroad », a déclaré Larson lors d’une interview télévisée avec NBC. Faisant référence à son contact avec la voiture de Blaney, il a affirmé : « Ce n’était certainement pas mon intention. Je suis surtout en colère contre moi-même. Même s’il avait ralenti très tôt, je n’aurais pas dû rester aussi pur ».

Avec ce crash aussi inhabituel que spectaculaire, la course était terminée pour Kyle Larson. Heureusement pour lui, il avait déjà assuré sa place dans la finale à quatre à Phoenix le week-end dernier en s’imposant à Las Vegas. Ryan Blaney a également eu de la chance. Pour lui, non seulement la course a continué à Homestead, mais la lutte pour la victoire a également continué.

Coup double pour Gibbs : Denny Hamlin et Martin Truex Jr. éliminés !

Pour tous les pilotes encore en course, il y a d’abord eu une courte phase rouge pour remettre en état l’entrée de la voie des stands, démolie par Larson. Lorsque la course a repris, il y a eu directement la prochaine interruption du rythme de course, mais seulement avec du jaune.

La raison en était un crash sur la ligne droite juste après le redémarrage. Les pilotes impliqués étaient Ross Chastain (Trackhouse-Chevrolet), Brad Keselowski, J.J. Yeley (Ware-Ford) et John Hunter Nemechek, qui pilotait pour la première fois la Legacy-Chevrolet #42, qu’il pilotera à plein temps au cours de la saison 2024.

Au restart suivant, Christopher Bell a pris pour la première fois la tête de la course. Peu après, en l’espace de quelques secondes, deux de ses coéquipiers ont subi des revers cuisants. Il s’agit de Denny Hamlin et Martin Truex Jr.

Hamlin a percuté le mur du virage 2 à 40 tours de la fin, alors qu’il se trouvait en troisième position, apparemment à cause d’un problème technique sur la Gibbs-Toyota #11. Truex Jr. a terminé sa course pendant la phase jaune qui a suivi. Le moteur de la Toyota Gibbs #19 a rendu l’âme. En l’espace de quelques minutes, trois participants aux playoffs – Larson, Hamlin, Truex Jr. – ont donc été éliminés de manière totalement indépendante les uns des autres !

Lors du redémarrage suivant, il restait encore 25 tours à parcourir. William Byron avait pris la tête de la course juste avant, lors du dernier arrêt au stand sous jaune. Et il l’a défendue de justesse contre Ryan Blaney lors du restart. Mais peu après, Blaney a été remplacé par Christopher Bell dans le rôle de premier poursuivant de Byron. Et à 15 tours de la fin, Bell a effectivement pris la tête à Byron.

Christopher Bell en finale – Ryan Blaney en pleine ascension

Dans l’absolu, Christopher Bell n’a rien laissé passer dans la phase finale. Il s’est imposé devant Ryan Blaney et Tyler Reddick (23XI-Toyota), qui ont également tous deux dépassé William Byron. Christopher Bell est donc le deuxième des quatre finalistes, après Kyle Larson.

Mais Ryan Blaney, grâce à sa deuxième place en course et aux points de bonus obtenus lors de sa victoire à la Stage 2, peut lui aussi sentir l’air du matin dans la lutte pour le titre. Il y a six jours, la disqualification de Blaney à Las Vegas a été annulée à la surprise générale, car NASCAR a reconnu une erreur dans le cadre de sa propre inspection technique.

Les 56 points négatifs temporaires dans le tableau des playoffs sont redevenus pour Blaney les « seulement » 17 points précédents grâce à la correction du résultat. Après Homestead, le pilote de Penske se trouve même maintenant dans la zone positive du tableau.

Kevin Harvick a frôlé le top 10 avec le schéma de peinture du titre de 2014 Zoom

Kevin Harvick (Stewart/Haas-Ford) a disputé la troisième dernière course de sa carrière en NASCAR avec un design spécial. Parce qu’il a remporté le titre à Homestead en 2014, Stewart/Haas lui a offert un design spécial pour le 4EVER 400 de ce week-end. La Ford Stewart/Haas #4 a été conçue dans le design Budweiser de l’époque. Harvick a ainsi terminé la course du dimanche en 11e position.

Playoffs : Hamlin et Truex Jr. dans le rouge – Buescher a besoin d’une victoire

Alors que Christopher Bell est passé directement de la zone négative du tableau des play-offs à la finale grâce à sa victoire à Homestead, Denny Hamlin et Martin Truex Jr. sont passés de la zone positive à la zone négative du tableau grâce à leurs échecs.

Galerie de photos : L’état actuel des playoffs de la NASCAR Cup 2023

A l’exception de Kyle Larson, Denny Hamlin et Martin Truex Jr. qui ont été éliminés, Chris Buescher a une fois de plus connu la pire journée dans les rangs des participants aux playoffs. Comme il y a une semaine à Las Vegas, il a été le plus mal classé (P21) parmi les candidats au titre qui ont franchi la ligne d’arrivée. Dans le tableau des playoffs, Buescher a maintenant 43 points de retard. Il sera donc obligé de gagner la semaine prochaine.

Le « Round of 8 » des playoffs se terminera dimanche prochain (29 octobre) sur le Martinsville Speedway. La course sur l’ovale d’un demi-mile est la dernière chance pour William Byron, Ryan Blaney, Tyler Reddick, Martin Truex Jr., Denny Hamlin et Chris Buescher de se qualifier pour la finale à quatre à Phoenix (5 novembre).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *