Jimmie Johnson sur Toyota se fraie un chemin jusqu'à la course en duels !

Jimmie Johnson sur Toyota se fraie un chemin jusqu’à la course en duels !

Nascar



Jimmie Johnson sur Toyota se fraie un chemin jusqu'à la course en duels !

(RacingNews.fr) – Les qualifications du Daytona 500, qui se déroulent traditionnellement sur deux jours avec la pole et les deux duels, sont terminées pour le coup d’envoi de la saison NASCAR 2024, le 66e Daytona 500 au total. Il s’en est fallu d’un cheveu pour qu’une grande sensation ne se produise.

La superstar du NASCAR Jimmie Johnson (Legacy-Toyota) sera présent au 66e Daytona 500
Zoom

Les deux duels se sont terminés jeudi soir par des victoires de Tyler Reddick (23XI-Toyota) et Christopher Bell (Gibbs-Toyota). Ils s’assurent ainsi des places sur la deuxième ligne de départ pour la grande course des 500 miles.

La première ligne de départ a été obtenue dès les qualifications de la pole mercredi soir. Joey Logano (Penske-Ford) y a décroché la pole et Michael McDowell (Front-Row-Ford) la deuxième place sur la grille. (Photos : Qualifications de la 66e édition du Daytona 500)

Les deux duels de jeudi ont également permis de décider que J.J. Yeley (NY-Chevrolet) et B.J. McLeod (Live-Fast-Chevrolet) avaient échoué de peu à l’obstacle de la qualification pour le Daytona 500 de cette année. En revanche, Jimmie Johnson (Legacy-Toyota) et Kaz Grala (Front-Row-Ford) ont réussi à se hisser de justesse sur la grille de départ.

Galerie de photos : La grille de départ de la saison 2024 du NASCAR

Avec Anthony Alfredo (Beard-Chevrolet) et David Ragan (RFK-Ford), qui se sont déjà qualifiés mercredi, Johnson et Grala complètent ainsi le groupe de quatre pilotes qui ont amené leur voiture Open (voiture à temps non complet) respective dans la grille de départ de 40 pilotes pour le Daytona 500.

Dans le peloton de plusieurs voitures, les Toyota Camry aérodynamiquement redessinées pour cette année – comme celle que conduit entre autres Jimmie Johnson – se sont nettement mieux comportées que lors du contre-la-montre individuel. Mercredi, en effet, aucun des neuf pilotes Toyota n’a réussi à se hisser dans le segment des dix Q2 de la séance de qualification en pole. Jeudi, les deux duels ont été remportés par des pilotes Toyota. Johnson a tout de même dû trembler fortement.

Duel 1 : Reddick s’impose – Johnson bat Yeley de justesse

En Duel 1, Tyler Reddick s’est assuré la victoire en effectuant un dépassement dans le dernier tour. Kyle Larson (Hendrick-Chevrolet) a enregistré le plus grand nombre de tours de tête et menait encore à l’entrée du dernier tour.

Mais au moment d’entrer dans le vif du sujet, Reddick avait plus d’élan sur la voie du bas que Larson sur la voie du haut, grâce à ses hommes de queue. L’arrière direct de Reddick était justement le coéquipier de Larson chez Hendrick, Chase Elliott.

Vainqueur du Duel 1 à Daytona : Tyler Reddick (23XI-Toyota) Zoom

Alors que Tyler Reddick était en tête à l’arrivée de Duel 1, suivi de Chase Elliott, Alex Bowman (Hendrick-Chevrolet), Carson Hocevar (Spire-Chevrolet), une recrue de la Coupe, et Erik Jones (Legacy-Toyota), tous les regards étaient tournés vers l’éminent coéquipier à temps partiel de Jones et copropriétaire de l’équipe, Jimmie Johnson. Le septuple champion de NASCAR s’est en effet battu en duel avec l’underdog J.J. Yeley (NY-Chevrolet) pour savoir lequel des deux se qualifierait pour le Daytona 500.

L’histoire est importante : alors qu’ils devaient rentrer aux stands pour un arrêt drapeau vert après 40 des 60 tours, un malentendu s’est produit dans le camp Toyota. Alors que Jimmie Johnson, Tyler Reddick et d’autres sont rentrés au stand, Martin Truex Jr. (qui était en tête à ce moment-là) et d’autres sont restés dehors. Truex Jr. ne s’est arrêté au stand que quelques tours plus tard, a calé son moteur, a perdu le contact avec le groupe de tête et a finalement terminé en 14e position.

Jimmie Johnson s’est également retrouvé à l’arrière du peloton après son arrêt au stand effectué bien plus tôt. Il a été pris dans une réaction en chaîne autour de Daniel Hemric (Chevrolet Kaulig), Ricky Stenhouse (Chevrolet JTG) et Austin Dillon (Chevrolet Childress) et a fait un demi-tour. La Legacy-Toyota bleu clair #84 de Johnson a été légèrement endommagée à l’avant, mais elle a repris la course après un arrêt au stand sous jaune.

Dans le dernier des 60 tours, Johnson a longtemps été en retard dans son duel direct avec J.J. Yeley et aurait donc manqué la qualification pour le Daytona 500. Mais dans les derniers mètres, la superstar a tout de même réussi à dépasser Yeley, notamment grâce à son coéquipier Martin Truex Jr. Johnson a franchi le drapeau à damier du Duel 1 en 12e position, Yeley en 16e. (Résultat : Duel 1 de la 66e édition du Daytona 500)

C’est donc Johnson qui participe à la « Great American Race », tandis que Yeley, après avoir réalisé une belle performance, se retrouve dans le rouge. La NY-Chevrolet turquoise qu’il pilote (numéro de course 44) a été inscrite à une course de la Cup pour la première fois depuis près de deux ans. Lors de ce retour, l’équipe NY Racing a failli créer la grande sensation en éliminant Jimmie Johnson de la grille de départ. Finalement, il en a été autrement.

« Je n’ai jamais été dans une telle position auparavant », a déclaré Johnson dans sa première réaction après Duel 1. « Maintenant, j’apprécie beaucoup plus ce que tous ceux qui ont dû se mettre dans le peloton par le passé ont réussi à faire. C’est vraiment stressant ! »

« Je suis simplement reconnaissant d’être parvenu à entrer dans la course avec cette voiture », a déclaré Johnson, pilote à temps partiel et copropriétaire de l’équipe Legacy Motor Club, où l’on est passé de Chevrolet à Toyota cet hiver. Un peu plus tard, Johnson, 48 ans, a encore déclaré au Media Center : « Je suis trop vieux pour cette merde » !

Duel 2 : Bell l’emporte – Grala bat McLeod de justesse

Dans Duel 2, Christopher Bell a remporté la victoire après que cette deuxième course de qualification de la soirée ait également connu un changement de leader dans le dernier tour.

Dans ce cas, c’est Bell qui a dépassé son coéquipier de Gibbs, Denny Hamlin. Bell s’est imposé devant Austin Cindric (Penske-Ford), Denny Hamlin, John Hunter Nemechek (Legacy-Toyota) et Harrison Burton (Wood-Ford).

Vainqueur du Duel 2 à Daytona : Christopher Bell (Gibbs-Toyota) Zoom

La plus grande émotion de Duel 2 a été, à 13 tours de la fin, un crash impliquant plusieurs voitures, dont le champion NASCAR en titre Ryan Blaney (Penske-Ford). Il s’en est suivi une phase rouge de dix minutes.

L’élément déclencheur a été le fait que William Byron (Hendrick-Chevrolet) a été légèrement touché à l’arrière par Kyle Busch (Childress-Chevrolet) à la hauteur du départ/arrivée. Busch avait à son tour été poussé par Brad Keselowski (RFK-Ford).

La Chevrolet Hendrick blanche #24 de Byron s’est retournée contre la Ford Penske jaune fluo #12 de Blaney, qui a alors violemment heurté la barrière extérieure de la SAFER. Blaney s’est extirpé par ses propres moyens de la voiture, qui présentait un développement de flammes à l’avant.

L’un des trois pilotes de voitures Open de ce Duel 2 a également été impliqué dans le crash. Il s’agissait de B.J. McLeod, qui avait fait forte impression dans la Chevrolet Live-Fast (numéro de course 78).

Live Fast Motorsports, l’équipe dont McLeod est copropriétaire, est passée d’un programme à temps plein à un programme à temps partiel pour 2024, en vendant la charte (autorisation et engagement pour un programme à temps plein) à Spire Motorsports. Cette année, la recrue de la Coupe Zane Smith pilotera la Chevrolet Spire #71 à plein temps grâce au contrat d’affrètement acheté.

Finalement, B.J. McLeod n’a pas réussi à se qualifier pour le Daytona 500 après avoir été impliqué dans le crash sans en être responsable, mais les derniers mètres ont été aussi serrés que dans le Duel 1. Le concurrent direct de McLeod dans le duel du dernier tour était Kaz Grala.

La voiture de Grala, la Ford #36 Front-Row, avait connu un problème de boîte de vitesses mercredi, raison pour laquelle Grala n’avait pas réalisé de temps au tour mercredi. Le problème a été corrigé pour le Duel 2 de jeudi, mais la voiture semblait plus lente en comparaison directe avec la Live Fast Chevrolet de McLeod. (Résultat : Duel 2 de la 66e édition du Daytona 500)

Mais après avoir été impliqué dans le crash, McLeod s’est retrouvé derrière Grala et a dû rattraper son retard. Grala a franchi la ligne d’arrivée en 12e position, McLeod juste derrière en 14e position – la décision a été prise.

Le Daytona 500 sera-t-il reporté à lundi ?

Joey Logano, qui est déjà assuré de remporter la Daytona 500 depuis mercredi, a délibérément choisi de ne pas se faire remarquer lors de son duel. Il s’est rapidement laissé distancer dans le duel 1, passant de la tête à la queue du peloton de 21 pilotes, et a observé les événements de là où il se trouvait.

Logano a finalement franchi la ligne d’arrivée de Duel 1 en 7e position. Plus important encore, sa Ford Penske jaune #22 est restée intacte. La pole pour le Daytona 500 est donc prise comme prévu. Pour Logano comme pour l’équipe Penske, il s’agit de la toute première pole Daytona 500. (grille de départ de la 66e édition du Daytona 500)

La 66e édition du Daytona 500 est prévue pour dimanche. Le drapeau vert pour le départ de la course est prévu à 15h11 heure locale (21h11 CET). Les prévisions météorologiques sont toutefois préoccupantes. En effet, les prévisions pour samedi et dimanche sont très mauvaises et laissent présager beaucoup de pluie.

Jeudi soir, il n’est pas exclu que la course Daytona 500 des NASCAR Cup Series (et peut-être aussi la course Daytona des Xfinity Series) soit reportée à lundi.

Le lundi (19 février) est un jour férié aux États-Unis (President’s Day). Cela signifie que dans ce cas, un report de la ou des courses n’aurait pas, loin s’en faut, le même impact négatif sur le nombre de spectateurs présents sur le circuit que les autres lundis de l’année.

Le report n’a pas encore été décidé. Mais le fait est que le Daytona 500 de cette année est officiellement complet depuis des semaines. (NASCAR 2024 en direct à la télévision et sur Internet : informations sur la retransmission des courses)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *