Kyle Larson savoure sa position après deux années de folie

Kyle Larson savoure sa position après deux années de folie

Nascar



Kyle Larson savoure sa position après deux années de folie

Il avait été licencié par Chip Ganassi Racing et suspendu par NASCAR après avoir utilisé une insulte raciale lors d’un événement iRacing en avril 2020.

Sans la possibilité de concourir en NASCAR, Larson a passé une grande partie de la saison 2020 à participer à des courses sur piste de terre à travers le pays.

En octobre 2020, la NASCAR a élaboré un plan pour la réintégration éventuelle de Larson – ce qu’il a fait – et plus tard ce mois-là, Hendrick Motorsports a annoncé qu’il avait engagé Larson pour piloter ses Chevrolet n°5 en Cup Series à partir de la saison 2021.

Le natif d’Elk Grove, en Californie, âgé de 29 ans, n’a pas perdu de temps pour montrer son potentiel au sein de l’organisation la plus performante de NASCAR, en remportant la quatrième course de la saison à Las Vegas.

Le favori du titre

Aujourd’hui, près de sept mois plus tard, Larson aborde les séries éliminatoires de la Cup Series en tant que tête de série n° 1. Il mène la série en termes de victoires (cinq), de tours menés (1 566), de top 5 (14) et de top 10 (18).

C’est sans doute la meilleure occasion pour Larson de remporter son premier championnat de Cup Series.

« J’ai l’impression d’être une personne beaucoup plus mature sur et en dehors de la piste de course. Je pense que toute cette expérience de croissance m’a rendu meilleur dans tous les domaines », a déclaré Larson.

« Je pense que le fait de pouvoir courir autant que je l’ai fait l’année dernière et de me battre – j’ai couru 96 fois, quelque chose comme ça, et j’en ai gagné 46. J’étais probablement en position de courir pour une victoire dans 80 courses ou plus.

« Je pense que le fait de se mettre dans une telle position a fait de moi un pilote beaucoup plus fort mentalement et beaucoup plus expérimenté. Oui, ça a été deux années de folie, mais je suis très reconnaissant d’avoir l’opportunité que j’ai maintenant. »

A un moment de l’été, Larson semblait presque inarrêtable.

Il a remporté quatre courses consécutives à un moment donné, y compris la course annuelle NASCAR All-Star et son premier prix d’un million de dollars.

Pendant la saison régulière, Larson a gagné sur des circuits intermédiaires, des circuits routiers et sur de nouveaux sites. Il a terminé deuxième dans cinq autres courses et a mené le plus grand nombre de tours dans deux d’entre elles.

La polyvalence de Larson et sa capacité à se battre pour des victoires sur une base régulière sont les principaux ingrédients nécessaires à un bon parcours en séries éliminatoires, où gagner des courses est généralement la clé du succès.

« Je pense que nous sommes encore capables de gagner plus de courses tout au long du reste de l’année et de continuer à nous améliorer. Je pense que toutes les équipes de course s’améliorent chaque semaine « , a déclaré Larson. « Nous sommes l’une de ces équipes qui a fait ça aussi.

« C’est difficile à prévoir. C’est amusant. Nous avons été capables de gagner beaucoup de courses. Même quand nous ne gagnions pas, nous étions toujours en tête. C’est ce que nous devons faire au cours des dix prochaines semaines.

« Il faut toujours aller là-bas et courir après autant de points que possible pendant la course. Évidemment, vous voulez gagner les courses. Si vous ne pouvez pas, vous ne voulez pas laisser de points sur la table.

« C’est un peu là où j’ai la tête en ce moment. »

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *