NASCAR Charlotte : Kyle Larson dom dom dom domine

NASCAR Charlotte : Kyle Larson dom dom dom domine

Nascar



NASCAR Charlotte : Kyle Larson dom dom dom domine

(RacingNews.fr) – Kyle Larson (Hendrick-Chevrolet) a dominé le Coca-Cola 600, la plus longue course du calendrier NASCAR, dimanche soir au Charlotte Motor Speedway. Et après avoir une fois de plus mené le plus grand nombre de tours, cette fois Larson était également en tête lors du dernier tour décisif. (Photos : Coca-Cola 600 à Charlotte)

Deuxième victoire de la saison pour Kyle Larson et la 269e pour Hendrick Motorsports.
Zoom

La deuxième victoire de Larson de la saison 2021 (après Las Vegas) est la 269e pour Hendrick Motorsports dans la division supérieure de NASCAR. Et avec celui-ci, ils ont maintenant dépassé le record établi par Petty Enterprises juste une semaine après l’égalité. La dernière victoire de l’ère Petty Enterprises a été remportée par John Andretti à Martinsville en avril 1999.

Il est vrai que l’équipe du « roi » Richard Petty a remporté cinq autres courses depuis, dont la plus récente avec Aric Almirola à Daytona en juillet 2014. Ces cinq victoires, cependant, ont été remportées sous le nom de Richard Petty Motorsports, et non de Petty Enterprises. Donc, à proprement parler, l’équipe Petty a toujours une avance de quatre victoires sur l’équipe Hendrick. Dans la comparaison directe entre Petty Enterprises et Hendrick Motorsports, cependant, Hendrick est maintenant en tête.

« C’est génial d’aider Mister H à battre le record », a déclaré Larson, qui était sans cockpit NASCAR il y a un an. « Mister H » Rick Hendrick lui a cependant donné une chance de se racheter après l’inqualifiable affaire de « racisme ». « Maintenant je conduis pour Hendrick et je gagne les grandes courses. Je vis mon rêve, il n’y a pas d’autre façon de le dire », a déclaré Larson.

Cette victoire historique a eu lieu devant une foule de spectateurs. Il n’y en avait pas autant à Charlotte que quelques heures plus tôt lors de l’Indianapolis 500 des IndyCar Series. Mais comme les tribunes de l’ovale de 1,5 mile situé dans le fief de la NASCAR étaient ouvertes sans restriction, elles ont également été (étonnamment) bien fréquentées.

Le Coca-Cola 600 n’a cependant pas approché les 135 000 spectateurs de l’Indy 500. En effet, avec la configuration actuelle des tribunes, le Charlotte Motor Speedway ne peut plus accueillir 90 000 spectateurs. Dans le meilleur des cas, il y avait un peu moins de 150 000 places en tribune.

NASCAR 2021 : Charlotte

Les meilleurs moments de la course 15 sur 36 de la série NASCAR Cup 2021, le Coca-Cola 600 au Charlotte Motor Speedway !

Depuis l’introduction des Stages lors de la saison 2017, le Coca-Cola 600 a traditionnellement été la seule course à présenter non pas deux, mais leurs trois comme « échauffement » avant le segment final. La première étape a été dominée et remportée par le détenteur de la pole position, Kyle Larson.

Dans la deuxième étape, Larson a perdu la tête au profit de Chase Elliott, son coéquipier chez Hendrick, parce que les réglages de ce dernier fonctionnaient mieux au soleil couchant que ceux de Larson. Lors de l’arrêt au drapeau vert, incluant un ajustement des réglages, l’ancien ordre a été rétabli.

Lors d’un arrêt aux stands sous le jaune (panne moteur sur la Chevrolet Ganassi de Kurt Busch), Larson a brièvement rétrogradé en quatrième position. Motif : Alex Bowman (Hendrick-Chevrolet), Denny Hamlin (Gibbs-Toyota) et Joey Logano (Penske-Ford) n’ont eu que deux pneus neufs. Mais cela ne leur a pas donné une chance contre Larson, qui a également remporté la victoire dans la deuxième étape avec quatre pneus changés.

Dans l’étape 3, Larson a perdu la première place dans une bataille en tête-à-tête avec son coéquipier Byron de l’équipe Hendrick. Mais tout comme dans la deuxième étape contre Elliott, l’arrêt sous drapeau vert – sans parler de l’avantage de la meilleure place au stand – a remis Larson en tête. Le détenteur de la pole a donc également remporté la victoire dans la troisième étape – dans ce cas, sous le drapeau jaune car Ryan Newman (Roush-Ford) a fait connaissance avec la barrière de la piste.

Les choses sont entrées dans le vif du sujet au début du dernier segment de la course. D’abord Kyle Larson et Kyle Busch se sont battus pour la tête, suivis de peu par Larson et Chase Elliott. Dans les deux cas, cependant, Larson a tenu bon. Et après seulement quatre périodes d’avertissement dans toute la course de 600 miles, le conducteur de la Chevrolet n°5 Hendrick a finalement gagné avec une marge supérieure de dix secondes.

La deuxième place est revenue à Chase Elliott, tandis que les deux autres pilotes Hendrick, William Byron et Alex Bowman, ont également terminé dans le top 5 avec P4 et P5 respectivement. Entre les deux, Kyle Busch (Gibbs-Toyota) a terminé troisième, évitant de justesse un autre quadruplé pour l’équipe Hendrick (après celui de Dover il y a deux semaines).

Dimanche prochain, il y aura une autre course sur circuit pour changer. La course se déroulera sur le circuit de Sonoma Raceway en Californie, où ils n’ont pas participé à la Corona année 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *