"Ce n'est plus vraiment le DTM"

« Ce n’est plus vraiment le DTM »

DTM



"Ce n'est plus vraiment le DTM"

(RacingNews.fr) – L’ancien pilote de DTM Loic Duval n’est pas intéressé par un retour dans la série. Le Français, qui a disputé 72 courses entre 2017 et 2020 pour l’équipe Audi Phoenix et est monté quatre fois sur le podium, n’apprécie guère le nouveau format GT3 du DTM et dit n’avoir « pas du tout » suivi la saison 2021.

Loïc Duval n’apprécie pas les voitures GT3 du DTM
Zoom

« Pour moi, le DTM n’est plus vraiment le DTM », déclare Duval dans une interview accordée à l’édition anglophone de ‘Motorsport.com’. « Ce ne sont pas les mêmes voitures, ce sont des voitures GT3 », explique Duval pour justifier son désintérêt.

Le pilote de 39 ans, qui a couru pendant de nombreuses années au Japon et qui était actif dans la catégorie LMP2 du championnat du monde d’endurance (WEC) pour la saison 2021, ne veut toutefois pas que cela soit interprété comme une critique générale du « nouveau » DTM.

« Même si je suis sûr que le niveau du championnat est très élevé – il y a vraiment de bons pilotes, de bons constructeurs – je ne le suis pas parce que ce ne sont pas les voitures que j’aime, ce n’est pas le sport automobile que j’aime », explique Duval. « Je sais qui a gagné le championnat et ainsi de suite, mais je dois dire que je n’ai pas vraiment suivi ça ».

Duval a tout de même pu suivre les coulisses de la décision prise lors de la finale de la saison sur le Norisring, où un ordre d’équipe au sein du camp Mercedes-AMG a finalement permis à Maximilian Götz de remporter le titre de champion.

Pour Duval, bien que le DTM soit désormais officiellement une série de courses de sport client, ce n’était pas une grande surprise. « Il en a toujours été ainsi en DTM », déclare le Français en haussant les épaules. « Malheureusement, la politique a encore gagné contre le sport ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *