La recrue Payne domine la finale, Van Gisbergen se retire

La recrue Payne domine la finale, Van Gisbergen se retire

Voitures de tourisme



La recrue Payne domine la finale, Van Gisbergen se retire

Le débutant en Supercars, âgé de 21 ans, a complètement dominé la course de 250 km après s’être élancé en deuxième position au volant de sa Ford Mustang Grove Racing. Il a pris de l’avance au départ et s’est forgé une avance de quatre secondes sur le nouveau champion Brodie Kostecki en 20 tours, et a contrôlé la course presque à volonté, pour s’imposer avec 8,54 secondes d’avance.

Payne a fait preuve d’une grande vitesse tout au long du week-end et a plus que compensé sa déception du samedi, lorsqu’une erreur lors des qualifications s’est transformée en une piètre 23e place.

« C’est tellement bon, je n’ai pas de mots », a déclaré Payne, dont le meilleur résultat précédent était une quatrième place sur la Gold Coast le mois dernier.

« Nous avons tous essayé, nous avons travaillé très dur pour en arriver là. Les Groves ont cru en moi quand ils m’ont mis en Super2.

« J’ai en quelque sorte pris de l’avance sur lui [Kostecki] et j’ai foncé ».

La deuxième place est revenue à la Chevrolet Camaro Triple Eight de Broc Feeney, qui a bien progressé depuis la cinquième place sur la grille.

« Voir Matty gagner est impressionnant, c’est littéralement du déjà vu depuis l’année dernière « , a déclaré Feeney, qui a remporté sa première victoire en Supercars à Adélaïde il y a un an.

Photo par : Edge Photographics

Broc Feeney, Triple Eight Race Engineering Chevrolet Camaro ZL1

« Les deux dernières courses ont été des montagnes russes. Pour rebondir aujourd’hui et obtenir un bon résultat, un grand merci à l’équipe.

David Reynolds a fait une course intelligente, et il le fallait. Le vétéran a dû se frayer un chemin dans le trafic pour offrir à l’équipe Grove un résultat de conte de fées (1-3) pour sa dernière course avec l’équipe.

« Je n’arrive pas à croire que Matt ait gagné, il le mérite », après son quatrième podium consécutif.

« Il fait beaucoup d’efforts dans son travail, c’est un petit gars intelligent.

Cameron Waters a confirmé sa victoire de samedi avec une solide quatrième place au volant de la Ford Tickford habillée par Ken Block, avant ce qui a été une énorme bataille pour la cinquième place pendant la seconde moitié de la course de 78 tours. Chaz Mostert (WAU Ford), Kostecki (Erebus Chevrolet) et Andre Heimgartner (Brad Jones Racing Chevrolet) se sont bien battus jusqu’à ce que Kostecki sorte de la bataille lorsqu’il a dépassé le virage 9, ce qui l’a fait chuter à la huitième place.

Mostert a pris la cinquième place devant Heimgartner, qui a tenu tête à Anton De Pasquale (Dick Johnson Racing Ford) et à un Kostecki en convalescence.

Shane van Gisbergen a connu une dernière course de Supercars mouvementée. Parti en 15e position, il a progressé en début de course, mais après son deuxième arrêt au stand, il a dû repasser au stand pour ce qui lui a semblé être une roue desserrée, au moment même où son coéquipier Broc Feeney se trouvait dans la voie de circulation. Van Gisbergen a finalement abandonné, mettant un terme malheureux à sa brillante carrière en Supercars avant de s’installer aux États-Unis pour participer à la NASCAR l’année prochaine.

Malgré le fait que Feeney ait pris le dessus sur Kostecki à la mi-course et que Will Brown ait terminé à la 14e place, Erebus a remporté le championnat des équipes avec 5152 points contre 4976 pour Triple Eight.

L’excellent résultat de Heimgartner a permis à Brad Jones Racing de se hisser à la troisième place de ce championnat, devant le duo Waters/Thomas Randle de Tickford.

Adelaide 500 – Résultats de la course 2 :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *