Finale de la Porsche Supercup au Mexique : une lutte à trois pour le championnat

Finale de la Porsche Supercup au Mexique : une lutte à trois pour le championnat

Porsche Supercup



Finale de la Porsche Supercup au Mexique : une lutte à trois pour le championnat

(RacingNews.fr) – Une finale de saison passionnante attend les fans de la Porsche Supercup au Mexique : lorsque la coupe internationale des marques disputera les courses 9 et 10 du 26 au 28 octobre, un trio se battra pour le titre du championnat. Michael Ammermüller (Lechner), Nick Yelloly (Fach Auto Tech) et le junior Porsche Thomas Preining (Lechner) peuvent être couronnés champions.

Michael Ammermüller arrive en tête pour la finale de la saison
Zoom

Lors des manches de Mexico, 40 points au total seront encore attribués dans le cadre de la course de Formule 1. En tant que leader, Ammermüller (119 points) devance Yelloly de cinq points. Preining est troisième avec 105 points. Lors de la double course sur l’Autodromo Hermanos Rodriguez, 28 pilotes de 15 nations différentes prendront le départ au volant de la Porsche 911 GT3 Cup de 485 CV.

Le leader du championnat, Ammermüller, est le seul pilote à avoir la décision entre ses mains. La formule gagnante pour le pilote de Rotthalmünster est claire : si le pilote de 32 ans termine avant ses adversaires, il est champion. L’ancien pilote d’essai de Formule 1 connaît bien cette situation. L’année dernière, Ammermüller s’est également rendu à la finale de la saison en tant que leader en difficulté – Dennis Olsen, qui occupait la deuxième place, aspirait également à la victoire finale. Mais à la fin, c’est Ammermüller qui a jubilé en remportant le titre.

Ammermüller a les meilleures chances

Cette saison, le pilote de Lechner a remporté sa seule victoire jusqu’à présent lors de l’ouverture à Barcelone. Avec cinq podiums, Ammermüller s’est toutefois classé plus souvent parmi les trois meilleurs que n’importe quel autre pilote. « A Monza, j’ai pu augmenter mon avance en points, ce qui me donne confiance. La lutte sera serrée, mais j’ai hâte de participer aux deux courses », déclare Ammermüller.

Yelloly veut décrocher son premier titre en GT. Le pilote de Solihull, en Grande-Bretagne, est le plus grand rival d’Ammermüller et a déjà gagné sur le légendaire circuit urbain de Monaco et à Hockenheim. Ces deux dernières années, Yelloly a acquis de l’expérience en Porsche-Carrera-Cup Allemagne, où il a terminé deuxième au classement général la saison dernière. Auparavant, le jeune homme de 27 ans a été actif dans le sport de Formule 1 et travaille encore aujourd’hui pour l’équipe de Formule 1 Force India en tant que pilote de simulateur. « J’aime la pression », explique Yelloly. « Mais je ne connais l’Autodromo Hermanos Rodriguez que du temps où j’étais encore dans le cockpit en GP2 ou GP3 ».

Le junior Porsche Thomas Preining a déjà remporté un titre en 2018 Zoom

C’est avec une bonne dose de confiance dans ses bagages que le junior Porsche Preining arrive au Mexique. Le jeune pilote de Linz est depuis septembre le tout nouveau champion de la Porsche-Carrera-Cup Allemagne. Preining a également prouvé son talent en Supercup : outre sa course à domicile à Spielberg en Autriche, il a également remporté les courses sur le Hungaroring en Hongrie, le circuit belge de Spa-Francorchamps ainsi que l’Autodromo Nazionale Monza en Italie. « Je suis vraiment en forme et mon objectif est clair : gagner les deux courses – de toute façon, je ne peux pas influencer le reste », déclare Preining.

Les outsiders dans la course au titre

Mattia Drudi (Dinamic) et le junior Porsche Julien Andlauer (martinet by ALMERAS) n’ont que des chances mathématiques de remporter le titre. Avec respectivement 93 et 87 points, le duo doit toutefois se classer dans le haut du classement des deux courses et espérer que l’ensemble du trio de tête ne fasse pas de faux pas dans les deux courses.

Dans tous les autres classements également, les décisions ne seront prises que lors de la finale au Mexique : le tableau des rookies est dominé par le Français Florian Latorre (martinet by ALMERAS) avec 71 points. Dans la catégorie ProAm, Roar Lindland (Lechner) occupe la première place. Le Norvégien compte 138 points sur son compte. Le leader du classement par équipe est l’équipe Lechner avec 224 points. Le premier de la Ligue des nations est la France (166 points).

Les courses outre-mer font partie de la tradition de la Supercup. La série de courses a débuté pour la première fois loin de l’Europe en 1999 lors du Grand Prix d’Australie à Melbourne. Elle a été suivie par des courses de championnat à Indianapolis (USA), Sachir (Bahreïn), Abu Dhabi (EAU) et Austin (USA). Après 2017, la finale de la Supercup se déroulera pour la deuxième fois consécutive à Mexico.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *